AccueilLa UNELe déficit commercial pulvérise un autre record, 13708,3 MD

Le déficit commercial pulvérise un autre record, 13708,3 MD

Le déficit de la balance commerciale a atteint au cours des sept mois de 2022, 13708,3 MD aux prix courants, contre un déficit de 8725,3 MD, au cours de la même période de l’année 2021, selon la note sur le Commerce Extérieur publié, lundi, par l’Institut National de la Statistique (INS).

Durant les sept premiers mois de l’année 2022, les exportations ont enregistré une hausse de (+23,1%), contre (+23%) durant les sept mois de l’année 2021. Elles ont atteint le niveau de 32544,9 MD, contre 26431,1 MD durant la même période de l’année 2021.

De même, les importations ont enregistré une hausse de (+31,6%), contre (+21%) durant les sept mois de l’année 2021.

En valeur, les importations ont atteint 46253,2 MD, contre 35156,4 MD durant la même période de l’année 2021.

Le taux de couverture perd 4,7 points

A la suite de cette évolution au niveau des exportations (+23,1%) et des importations (+31,6%), le solde commercial s’établit à un niveau de (-13708,3 MD) contre (-8725,3 MD) durant les sept mois de l’année 2021. Le taux de couverture a perdu 4,8 points par rapport à la même période de l’année 2021 pour s’établir à (70,4%).

L’augmentation observée au niveau des exportations (+23,1%), durant les sept mois de l’année 2022, concerne plusieurs secteurs. En effet, le secteur de l’énergie a augmenté de (+60,2%), celui des mines, phosphates et dérivés de (+69,4%), celui des industries agro-alimentaires de (+29,6%), celui des textiles, habillement et cuirs de (+21,6%) et celui des industries mécaniques et électriques de (+13,3%).

Les exportations tunisiennes vers l’Union européenne (68,6% du total des exportations), ont augmenté de (+18,2%). Cette évolution est expliquée, d’une part, par la hausse des exportations vers certains partenaires européens, tels que la France (13,7%), l’Italie (18,9%) et l’Allemagne (21,3%). Avec les pays arabes, les exportations ont augmenté avec l’Algérie (15,3%) et avec la Libye (28,4%).

L’augmentation des importations de (+31,6%) provient de la hausse enregistrée au niveau des importations de l’énergie de (+89,7), des matières premières et demi-produits de (+35,7%), des biens de consommation de (+13,4%) et des biens d’équipement de (+7,6%).

Les échanges commerciaux des biens avec l’union européenne (44,8% du total des importations) ont enregistré une hausse de 19,1% pour s’établir à 20742,3 MD.

Les importations ont augmenté de 20,7% avec la France, de 35% avec l’Italie et ont diminué de (-0,3%) avec l’Allemagne. Elle est d’autre part, marquée par la baisse de nos ventes vers d’autres pays notamment avec les Pays Bas (-11,9%) et Malte (-11,3%).

La Chine et la Turquie en tête de liste

Le solde de la balance commerciale est déficitaire de 13708,3 MD. Il demeure expliqué en grande partie par le déficit enregistré avec certains pays, tels que la Chine (-4937,2 MD), la Turquie (-2835,7 MD), l’Algérie (-1557,1 MD) et la Russie (-1353,3 MD).

En revanche, le solde de la balance commerciale des biens a enregistré un excédent avec d’autres pays principalement avec la France (2349,6 MD), l’Allemagne (1798,9 MD) et la Libye (944,9 MD).

Les résultats montrent que le déficit de la balance commerciale hors énergie se réduit à -8778,2 MD et que le déficit de la balance énergétique s’établit à -4930,2 MD (36% du déficit total) contre -2349,3 MD durant les sept mois de l’année 2021.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,016SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -