AccueilLa UNELe déficit commercial se creuse à plus de 12 milliards DT en...

Le déficit commercial se creuse à plus de 12 milliards DT en 2021. En cause la Chine et la Turquie

Le solde de la balance commerciale sur l’ensemble de l’année 2021 est déficitaire de 16215,1 millions de dinars (MD), contre un déficit de 12757,8 MD durant l’année 2020. Le taux de couverture a perdu 1 point par rapport à l’année passée pour s’établir à 74,2%, selon la note sur le « Commerce Extérieur aux prix courants, Décembre 2021 » publiée, mardi, par l’Institut national de la statistique (INS)

- Publicité-

Ce déficit est dû au flux d’importations importants en provenance notamment  de la Chine (-6325,5 MD), de la Turquie (-2655,9 MD), de  la Russie (-1440 MD) et de  l’Algérie (-1554,4 MD).

En revanche, le solde de la balance commerciale des biens a enregistré un excédent avec d’autres pays, principalement avec la France (4001,2 MD), l’Allemagne (1860 MD) et la Libye (1588,5 MD).

Sur l’ensemble de l’année 2021, le solde de la balance commerciale hors énergie se réduit à -10995,9 MD et celui de la balance énergétique s’établit à -5219,2 MD (32,2% du déficit total) contre -4200,5 MD en 2020.

Les  exportations grimpent de 20,5%

Durant l’année 2021, les exportations ont enregistré une hausse de 20,5% contre une baisse de 11,7% durant l’année 2020. Elles ont atteint le niveau de 46654,2 MD contre 38705,9 MD durant l’année 2020.

L’augmentation observée au niveau des exportations concerne plusieurs secteurs. En effet, les ventes à l’étranger du secteur de l’énergie ont évolué de 39%, celles des mines, phosphates et dérivés de 83,2%, celles des textiles, habillement et cuirs de 14,4%, et celles des industries mécaniques et électriques de 21,9%. En revanche les exportations des industries agro-alimentaires se sont contractées de 3,9%.

De même, les importations ont augmenté de 22,2%, contre une baisse de 18,7% durant l’année 2020. En valeur les importations ont atteint 62869,2 MD, contre 51463,7 MD durant 2020. L’évolution des importations provient de la hausse enregistrée au niveau des importations des biens d’équipement (+16%), des matières premières et demi-produits (+29,7%), des biens de consommation (+17%) et de l’énergie (+29,3).

L’Europe en tête des débouchés

Les exportations tunisiennes vers l’union européenne (70,2% du total des exportations) ont augmenté de 13,9%. Cette évolution est expliquée, d’une part, par la hausse des exportations vers certains partenaires européens, tels que la France (+10,7%), l’Italie (+31,4%) et l’Allemagne (+24,9%) ; et d’autre part, par la baisse des ventes vers d’autres pays, notamment l’Espagne (-16,4%) et la Grèce (-5,6%).

Avec les pays arabes, les exportations ont diminué avec l’Algérie (-20,2%) et augmenté avec la Libye (+43,5%) et le Maroc (+24,5%).

Pour ce qui est des importations, les échanges commerciaux des biens avec l’union européenne (47,7% du total des importations) ont enregistré une croissance de 16,9% pour s’établir à 30018,9 MD. Les importations ont augmenté de 9% avec la France, de 15,8% avec l’Italie et de 15,4% avec l’Allemagne.

1 COMMENTAIRE

  1. IL NE FAUT ACHETER AUX TURQUES ET CHINOIS QUE L’EQUIVALENT DE CE QU’ILS ACHETENT A LA TUNISIE

    PREUVE QU’IL FAUT PRODUIRE PLUS ET BIEN EN TUNISIE ET QUE LES TUNISIENS APPRENENT A ACHETER DES PRODUITS TUNISIENS AMOINDRE COUT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,916SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles