AccueilActualitésLe gouvernement travaille dans un climat de solidarité et de consensus

Le gouvernement travaille dans un climat de solidarité et de consensus

En déplacement, dimanche à Hammamet, la porte-parole du gouvernement Asma Shiri a déclaré que le gouvernement travaille dans un climat de solidarité et de consensus.
Ce qui se passe en dehors du gouvernement n’a pas de conséquences sur le rythme de son travail, sur son équilibre ou sur la prise de décisions, a-t-elle assuré, estimant que l’objectif principal du gouvernement est de répondre aux aspirations des Tunisiens et de leurs attentes économiques et sociales.

- Publicité-

S’exprimant en marge de la première conférence des délégués régionaux du ministère de la Femme, de l’enfance et des séniors, Shiri a relevé que le travail du gouvernement sous la conduite de Fakhfakh est marqué par la stabilité et le sens de responsabilité de la part de tous les membres du gouvernement. Selon elle, ce travail a permis la réalisation d’importants résultats dont l’adoption de 34 décrets-lois durant une période qui ne dépasse pas les deux mois.

Pour elle, le volet social et économique constitue une priorité pour l’action du gouvernement. L’approche du gouvernement dans les grands dossiers tels que le chômage et les mouvements sociaux consiste à trouver des solutions pour la reprise économique et la création d’emplois afin d’atténuer la précarité et la pauvreté, insiste-t-elle.

De telles questions, a-t-elle indiqué, sont abordées avec les partenaires sociaux d’une manière sectorielle ou au niveau des ministères. Le gouvernement, a-t-elle affirmé, s’emploie à résoudre les problèmes qui se posent dans le cadre d’une approche participative dans tous les secteurs et avec les représentants professionnels pour réaliser la paix sociale.
Sur les mouvements sociaux que connaissent plusieurs régions du pays, Shiri a répondu que le gouvernement a choisi de ne pas faire des déclarations médiatiques mais d’œuvrer à résoudre les problèmes qui sont restés insolvables depuis des années et dont les causes n’ont pas été traités. Le but est, selon elle, d’écarter les solutions provisoires ou palliatives qui ont donné lieu à des solutions non exécutées.

Sur l’ouverture des frontières tunisiennes à partir du 27 juin, Shiri a expliqué que cette décision s’inscrit dans le cadre d’une démarche progressive dans l’application de la stratégie nationale de confinement ciblé tenant compte de la protection sanitaire et de l’aspect économique, en particulier pour le tourisme, secteur clé de l’économie nationale.
Il est important, selon elle, d’exploiter le fait que la Tunisie a réussi à contenir l’épidémie de Covid-19 pour présenter le pays en tant que destination touristique sécurisée et répondre à une demande de plus en plus croissante de réservation pour visiter la Tunisie. Notre pays, a-t-elle conclu, est parvenu à concilier entre la reprise de l’activité touristiq

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,456SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles