27 C
Tunisie
dimanche 27 septembre 2020
Accueil Actualités Le limogeage de Chawki Tabib est une attitude irresponsable de la part...

Le limogeage de Chawki Tabib est une attitude irresponsable de la part du gouvernement de gestion des affaires courantes

Le mouvement Machrou Tounes a estimé mardi, dans un communiqué, que le limogeage de Chawki Tabib de son poste de président de l’instance nationale de lutte contre la corruption est une attitude irresponsable de la part du gouvernement sortant chargé de la gestion des affaires courantes.

Le mouvement précise que ce limogeage intervient suite à une polémique sur des suspicions de corruption et de conflits d’intérêts ce qui ressemblerait à un règlement de compte.

Dans ce contexte, Machrou Tounes a réaffirmé son attachement à l’organisation d’un congrès politique unificateur visant à fixer les grands choix de la Tunisie qui servent l’intérêt du citoyen et ce, loin des tergiversations signalant que le choix de la 3ème République est devenu une fatalité historique imposée par la conjoncture socio-économique et politique difficile.
En effet, Chawki Tabib, président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption, a été démis lundi de ses fonctions à l’issue d’un conseil ministériel tenu à la Kasbah. Le magistrat Imed Boukhris a été chargé de le remplacer à la tête de l’Instance de lutte contre la corruption.
Ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats tunisiens, Chawki Tabib, a été nommé en janvier 2016 au poste de président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption par Habib Essid, chef du gouvernement de l’époque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,646FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,308SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles