AccueilActualitésLe ministère du Commerce appelle les importateurs de chaussures à respecter les...

Le ministère du Commerce appelle les importateurs de chaussures à respecter les nouvelles procédures réglementaires

Le ministère du Commerce a appelé les importateurs et fabricants de chaussures et de produits similaires à respecter les nouvelles procédures réglementaires régissant la qualité des chaussures, lesquelles (procédures) entreront en vigueur à partir du 21 août 2021.

- Publicité-

Les importateurs de chaussures et de produits similaires doivent fournir, ainsi, les informations nécessaires relatives au marquage des produits, telles que la composition, le pays d’origine, la marque commerciale, l’identité du fabricant ou de l’importateur fournisseur et son siège social, a ajouté le département du commerce dans un communiqué.

Selon les nouvelles réglementations, les importateurs et fabricants de chaussures doivent assurer la conformité des produits, aux niveaux des caractéristiques physiques et mécaniques et des substances chimiques.

Le ministère du commerce a précisé que les chaussures de protection, de travail et de sécurité sont soumises dans leur étiquetage et caractéristiques physiques et chimiques aux normes tunisiennes (NT31.106.31.109 et 31.110.)

La Tunisie œuvre à réglementer les importations des chaussures en vertu du décret gouvernemental numéro 571 de l’année 2020, du 7 août 2020 relatif aux chaussures et articles similaires et la décision publiée par les ministres de l’industrie et du commerce dans le Journal officiel n°83 de 2020 du 21 août 2020

Ce décret fixe les exigences de base qui doivent être respectées par les fabricants de chaussures et articles similaires lors de la mise ou d’exposition des produits sur le marché.

Les nouvelles dispositions comprennent de nouveaux engagements liés au marquage et à la définition des caractéristiques physiques et mécaniques et les substances chimiques visant à assurer la santé et la sécurité du consommateur et la fourniture de chaussures de haute qualité.

Elles s’appliquent aux opérateurs économiques à des fins d’exposition, de mise sur le marché ou de distribution à titre gratuit des chaussures et articles similaires.

Le secteur du cuir et de chaussures représente 4% de la production des industries manufacturières avec un chiffre d’affaires estimé à 2000 millions de dinars. Les exportations du secteur sont estimées à 1260 millions de dinars.

La filière compte, actuellement, 224 entreprises, employant environ 26 000 personnes en plus de 3000 artisans. 72% des entreprises sont totalement exportatrices.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,431SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles