AccueilActualitésWalid Mejri : Ceux qui prétendent plaider pour la liberté de la...

Walid Mejri : Ceux qui prétendent plaider pour la liberté de la presse portent plainte contre nous

Un groupe d’avocats a déposé une plainte au nom de Mohsen Marzouk, le 6 avril, contre le site Inkyfada en vertu des dispositions du Code pénal.

Selon le rédacteur en chef du média en ligne Inkyfada, Walid Mejri, qui était parmi les invité au plateau de l’émission « J8 » retransmise dans la soirée du jeudi 07 avril 2016, sur Elhiwar Ettounsi, Mohsen Marzouk a consulté le cabinet d’avocats panaméens sur les procédures pour la création d’une société Offshore à l’étranger.

- Publicité-

Éclaboussé par ce scandale, Mohsen Marzouk a saisi la justice contre le site Inkyfada suite à la parution de l’article qui a fait braquer les projecteurs sur le dirigeant politique dans l’affaire Panama Papers.

Walid Mejri a fait remarquer, sur le plateau de l’émission, qu’Inkyfada n’a jamais accusé Mohsen Merzouk « de quoi que ce soit », au contraire, dit-il, « je le remercie d’avoir eu recours à la justice qui ne manquera pas de tirer tout au clair ».

Il a noté au passage que « ceux qui prétendent défendre la liberté de la presse nous attaquent en justice » et de surcroît, regrette-t-il, en vertu des dispositions du Code pénal de Ben Ali et non en vertu du décret-loi 115 portant organisation du secteur de l’information.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,458SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles