AccueilLa UNELe retour en classe à l’heure dite !

Le retour en classe à l’heure dite !

Le ministre de l’Education, Fathi Slaouti, a affirmé que l’élaboration d’une étude diagnostique et analytique de la réalité du système éducatif, vise principalement à développer un nouveau mécanisme pour la mise en place d’un véritable partenariat, servant à améliorer la qualité de l’éducation.

- Publicité-

Dans une déclaration à la TAP, il a souligné « qu’il ne s’agit pas de procéder à un nouveau diagnostic de la réalité, mais qu’il est plutôt question d' »approfondir ce qui a été accompli en termes de programmes et de diagnostic du système éducatif en Tunisie durant ces dernières années pour identifier les lacunes.

Il a assuré que la nouvelle étude prendra en compte la réalité de la situation du système éducatif, en rapport notamment avec la pandémie Covid-19 et les limites des moyens au niveau de l’infrastructure, des ressources humaines, de la gouvernance et de la formation.

Slaouti a précisé dans ce sens que l’atelier sera l’occasion d’évaluer les points forts et les faiblesses du système éducatif en Tunisie, estimant que la réalisation de l’étude diagnostique en coopération avec le programme Partenariat pour l’éducation, permettra de formuler un diagnostic objectif et réaliste afin d’entamer la mise en place d’un programme de financement complet visant à promouvoir le système éducatif.

Sur une base participative et efficace

Le ministre de l’Education a encore souligné la nécessité de relancer le programme de réforme de l’éducation suspendu depuis 2015 et d’exploiter les résultats de cette étude diagnostique pour élaborer les réformes nécessaires au système éducatif tunisien sur une base participative et efficace.

Il faut reconnaître, a-t-il dit, qu’il existe aujourd’hui des phénomènes nouveaux et d’autres qui ont pris de l’ampleur ces dernières années, tels que la violence scolaire, le décrochage scolaire et la consommation de stupéfiants qui fera l’objet d’une étude plus complète afin de lutter contre ce fléau.

Concernant les répercussions de la pandémie du coronavirus sur le système éducatif, le ministre a souligné que cette crise sanitaire a permis de saisir l’importance de développer de nouveaux mécanismes, notamment l’enseignement à distance.

Sur un autre volet, le ministre de l’éducation  a assuré  que la date du retour en classe après les vacances d’hiver demeure inchangée contrairement aux informations qui ont circulé ces derniers jours concernant le report d’une semaine de la rentrée scolaire.

Il  a tenu à souligner qu’il n’est pas question, à l’heure actuelle, de diminuer le nombre des jours de classe ne serait-ce qu’une seule journée, soulignant que le système d’enseignement par groupe sera maintenu aussi longtemps que la situation sanitaire l’exige.

On rappelle que des informations ont circulé, ces derniers jours, sur les réseaux sociaux sur la possibilité de reporter la rentrée scolaire.

Quid de l’enseignement supérieur !

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a décidé d’adopter le système d’enseignement par groupe après les vacances d’hiver, à partir du lundi 4 janvier 2021, « au vu de la situation sanitaire exceptionnelle et pour plus de précaution et de prévention face à la menace de la pandémie Covid 19 », annonce -t-il  un communiqué publié aujourd’hui, samedi, sur sa page officielle « Facebook ».

Le premier groupe, qui retournera sur les bancs des universités le 4 janvier en cours, sera constitué d’étudiants concernés par le parachèvement des cours de formation dans le cadre du premier semestre, conformément à ce qui a été programmé au niveau de chaque institution universitaire.

Les étudiants qui passeront directement les examens du premier semestre rejoindront leurs universités, le 7 janvier en cours. Les calendriers des examens seront modifiés en fonction de ce report, précise la  même source. Le ministère a affirmé qu’il suit de près l’évolution de la situation sanitaire afin de garantir le bon déroulement des cours des cours et examens et d’assurer la sécurité de la famille universitaire.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,477SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles