AccueilSantéLe tabagisme recule, mais il en faudra plus selon l'OMS

Le tabagisme recule, mais il en faudra plus selon l’OMS

Un sensible recul du tabagisme est observé, depuis 2000, selon un nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), mais la réduction est insuffisante pour atteindre les cibles convenues au niveau mondial visant à éviter les décès et les souffrances imputables aux maladies cardiovasculaires et aux autres maladies non transmissibles (MNT).

A l’occasion de la Journée mondiale (31 mai) sans tabac 2018, l’OMS s’est associée à la Fédération mondiale du cœur pour faire ressortir le lien entre le tabac et les maladies cardiovasculaires, première cause de décès dans le monde, à l’origine de 17,9 millions de décès annuels ou 44% de tous les décès par MNT.

Le tabagisme, y compris le tabagisme passif, sont des causes majeures de maladies cardiovasculaires, notamment, d’infarctus du myocarde et d’accidents vasculaires cérébraux, provoquant quelque 3 millions de décès annuels.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,019SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -