AccueilActualitésLes exportations tunisiennes de cuir et chaussures passent du simple au quadruple

Les exportations tunisiennes de cuir et chaussures passent du simple au quadruple

Les exportations tunisiennes de cuir et de chaussures ont quadruplé en 2019, pour atteindre 550 millions d’euros, par rapport à dix ans plus tôt, selon les chiffres fournis à l’agence de presse arabo-brésilienne ANBA par l’ambassadeur de Tunisie à Brasília, Mohamed Hedi Soltani. Il a déclaré que le Tunisie projette de doubler ses recettes d’exportation d’ici 2030, en s’appuyant sur des stratégies comprenant l’offre d’une variété de produits à plus forte valeur ajoutée.

- Publicité-

Pour atteindre cet objectif, la Tunisie prévoit d’attirer des investissements étrangers dans le secteur. Selon le diplomate, la Tunisie est un pays où il est rentable de démarrer un projet, rapidement et à des coûts de production attractifs par rapport aux autres pays méditerranéens. Il ajoute que le pays se trouve au cœur de la chaîne logistique euro-méditerranéenne, à moins de trois heures de vol des métropoles européennes.

La situation géographique de la Tunisie lui donne accès aux pays européens ainsi qu’aux pays africains et du Golfe, où la croissance est solide et le pouvoir d’achat élevé. L’ambassadeur mentionne les accords préférentiels et bilatéraux de la Tunisie, notamment les accords de libre-échange avec l’Union européenne, la Turquie, l’Association européenne de libre-échange (AELE), la Jordanie, l’Égypte, le Maroc, l’Irak et la Libye.

Un autre accord a établi une zone de libre-échange panarabe comprenant 18 pays de la Ligue des États arabes. En outre, il y a un peu moins de deux ans, la Tunisie est devenue le 20e membre du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA). Selon le diplomate, le pays a simplifié les procédures administratives pour les investisseurs étrangers et a mis en place un guichet unique pour traiter rapidement toutes les formalités nécessaires à la création d’une entreprise en Tunisie.
Parmi les incitations fiscales et financières offertes aux entreprises, en particulier aux entreprises exportatrices, figurent l’exonération de la TVA sur les exportations et les importations de matières premières et d’équipements. Les biens et services d’origine locale peuvent également bénéficier d’une exonération de la TVA. Les bénéfices des prises de participation en devises étrangères peuvent être transférés librement à l’étranger. Les entreprises des services et de l’industrie bénéficient d’un délai de grâce de quatre ans pour les impôts sur le revenu et les impôts sur les sociétés, entre autres avantages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,564SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles