11 C
Tunisie
mercredi 3 mars 2021
Accueil La UNE Les sommets arabes, la Tunisie devrait en faire un chaque mois !

Les sommets arabes, la Tunisie devrait en faire un chaque mois !

Ils étaient venus, pas tous, et certains étaient repartis précipitamment. Ils s’étaient faits de larges et courtoises accolades. Comme chaque année, ils ont fait des discours, tous aussi ennuyeux les uns que les autres et récités comme dans un oral de classes primaires, avec de pompeux superlatifs en titres en se nommant les uns et les autres.

- Publicité-

Comme dans tous les sommets de ce type, les dirigeants arabes ont hypocritement fulminé contre l’occupant israélien des terres arabes, dont certains ne s’étaient pas offusqués de rencontrer les dirigeants, contre les décisions du président américain qui s’était largement financé auprès de certains autres. Ils ont aussi, tout aussi faussement, dénoncé, supporté, promis des aides à des Palestiniens dont la cause est perdue de leurs propres faits.

Leur réunion phallocrate, financée par les 22 MUSD de l’Arabie Saoudite, aura finalement réussi le pari de zapper tous les sujets gênants du moment. Elle avait aussi été précédée par une réunion économique qui avait donné un semblant d’espoir de renforcer le commerce bilatéral arabe, qui restera toutefois otage des relations politiques entre les pays arabes. C’est presqu’uniquement cela qu’on pourrait dire du dernier sommet arabe de Tunis. Peut-être pas !

  • Une réussite sécuritaire, c’est sûr

En effet, ce sommet dont le parti des BCE (Nidaa Tounes) loue la réussite aura été pour la Tunisie un test sécuritaire grandeur nature. L’avoir accueilli, et manifestement bien organisé, démontre au moins que la Tunisie maîtrise, sinon gère assez bien, le risque terroriste, toujours présent dans ses contrées.

Cela a certes coûté une mobilisation de tous les instants et de toutes les forces de sécurité tunisiennes, mais la Tunisie y a réussi. Et lorsqu’on connait la peur viscérale de tous les monarques, émirs, rois, présidents et autres, de tout ce qui porterait atteinte à leur sécurité personnelle et même la dérangerait tout simplement, ce n’était pas une mince affaire, il faut le dire. Un sommet chaque mois permettrait un nouveau test, grandeur nature, aux forces de sécurité tunisiennes.

  • Vivement le prochain sommet, juste pour que Tunis reste propre !

Force était aussi de constater qu’à l’occasion de ce sommet arabe, la ville de Tunis et ses banlieues avaient, pour la première fois depuis des lustres, connu un sérieux coup de lifting. Des rues et des avenues pendant de longues années à peine balayées, étaient subitement et en un temps record curées, lavées, embellies de fleurs et les rares squares plantés d’arbustes et de fleurs avaient été replantés, arrosés, entretenus et certains trottoirs repeints. Cela n’était pas arrivé depuis des lustres dans la Tunisie de la révolution. Les plus âgés avaient connu pareils comportements des responsables municipaux et régionaux lorsqu’à chaque déplacement du chef de l’Etat ils faisaient la même chose et allaient même jusqu’à refaire des routes entières, toutes goudronnées et qui redeviennent de nouveau carrossables, jusqu’à la prochaine visite de Ben Ali. Certains citoyens en sont arrivés à souhaiter que ce genre de visites «inopinées» du chef de l’Etat se renouvelle même chaque semaine. Après le dernier coup de lifting de la capitale tunisienne et ses banlieues, on espèrerait presque que Tunis accueille chaque mois un sommet arabe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,421FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles