Tags Posts tagged with "Palestine "

Palestine 

par -

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a indiqué, vendredi, à Tunis, au terme de son entretien avec le chef du gouvernement, que la commission ministérielle mixte tuniso-palestinienne se réunira, prochainement, en Palestine.
Dans une déclaration de presse, à Dar Dhiafa à Carthage, il a ajouté que son entretien avec le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a porté sur les relations bilatérales, saluant la solidité de ses liens de coopération qui “progressent constamment”.
L’entretien a, aussi, porté sur les derniers développements politiques et la situation interne en Palestine, a-t-il dit, expliquant avoir informé le chef du gouvernement les derniers développements politiques et interne palestiniens.

par -

Le président palestinien Mahmoud Abbas est attendu, demain jeudi à Tunis, pour une visite officielle de trois jours (6-7-8 juillet) à l’invitation du président de la République Béji Caïd Essebsi.

La visite constitue une occasion pour passer en revue les développements de la cause palestinienne ainsi que les moyens de renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays frères, indique un communiqué de la présidence de la République.

Le président palestinien Mahmoud Abbas devra rencontrer le président de la République, le président de l’assemblée des représentants du peuple et le chef du gouvernement.
Il présidera également l’ouverture des premières journées médicales tuniso-palestiniennes, organisées par l’Association médicale tuniso-palestinienne (AMTP) avec le concours de la Faculté de Médecine de Tunis, apprend-on de même source.

par -

Le Donald Trump qu’on a vu en Arabie saoudite hier dimanche 21 mai 2017, devant un impressionnant parterre de 37 chefs d’État et de gouvernement arabo-musulman, n’a rien à voir avec le trublion qui terrorisait la planète avec ses violentes diatribes contre les musulmans, les immigrés, avec très peu de nuances, et parfois même pas du tout. Ce qu’on a vu et entendu hier à Riyad, c’est un président américain qui accepte, du moins selon ses déclarations, de rentrer enfin dans son costume d’homme d’Etat, conscient de l’énorme pouvoir de destruction des postures de l’homme le plus puissant de la planète, se résolvant, là aussi d’après ses dires, à affronter la complexité du monde et à ménager ses alliés.

Les dirigeants venus écouter religieusement Trump l’ont entendu désigner un seul ennemi, le leur, un ennemi planétaire : les terroristes. Ce qui tranche avec les formules fourre-tout et simplistes habituelles du républicain, notamment durant la campagne électorale. “Chassez-les de vos lieux de culte. Chassez-les de vos communautés. Chassez-les de vos terres saintes. Chassez-les de la planète“, a asséné Trump. Qui n’est pas d’accord avec ça ? Personne. En tout cas personne n’a manifesté sa désapprobation dans la salle. Mais ailleurs si. En effet dans la soirée, Téhéran, ennemi historique de Washington et de Riyad, qui n’a pas loupé une miette de ce discours de rapprochement, a réagi en ces termes peu diplomatiques : “Donald Trump veut surtout pomper l’argent de l’Arabie saoudite“. Les Iraniens font allusion aux contrats paraphés par le président américain à Riyad, pour la somme astronomique de 400 milliards de contrats !

Après l’Arabie saoudite Trump met le cap sur Israël et la Palestine, ces 22 et 23 mai. On annonce des rencontres avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, à Jérusalem et le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à Bethléem. On jugera, sur ces premiers pas dans le casse-tête proche oriental, de sa capacité à être le faiseur de paix que le monde attend depuis des décennies, tous les présidents américains ayant jusqu’ici échoué dans cette mission. Le dernier, Barack Obama, le gardera sans doute comme un de ses grands rendez-vous manqués, par la faute aussi, il faut le dire, de Netanyahou, qui a tout fait pour lui savonner la planche…

 

par -

A l’occasion de sa visite à Rome, le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas inaugura ce samedi 14 janvier, l’ambassade de Palestine près le Saint-Siège, rapportent des sources étrangères. Toujours selon la même source, l’ouverture de cette ambassade vient suite à l’entrée en vigueur en 2016 de l’accord global bilatéral du 26 juin 2015 où le Vatican a déjà reconnu l’État palestinien.

Pour rappel, Mahmoud Abbas s’est rendu à plusieurs reprises au Vatican : en octobre 2013, en juin 2014 pour la prière pour la paix en Terre Sainte, et en mai 2015 pour la canonisation des deux Palestiniennes Marie-Alphonsine Daniel Ghattas (1843-1927), fondatrice des Sœurs du Rosaire de Jérusalem, et Mariam de Jésus Crucifié Baouardy (1846-1878), du Carmel de Bethléem.

par -

Le mouvement de résistance islamique palestinien Hamas a accordé la légion Al Quds au martyr tunisien Mohamed Zouari pour l’ensemble de ses efforts pour aider la résistance palestinienne face aux forces de l’occupant sioniste, rapporte Mosaïque fm.

Les compagnons de Mohamed Zouari à l’unité d’ingénierie à Hamas ont reçu le titre à sa place lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Gaza dans la journée du lundi 26 décembre 2016, a ajouté la même source.

par -

Le président exécutif de l’Unité technique d’Agadir, Fethi Hzaima, a déclaré ce lundi 14 novembre 2016 que deux pays vont rejoindre l’accord d’Agadir : Il s’agit de la Palestine et du Liban.

Dans une déclaration à la presse en marge de sa participation à un atelier qui se tient actuellement à Tunis portant sur l’évaluation de l’accord d’Aghadir, le responsable a précisé que les négociations par rapport à l’adhésion de ces deux pays sont déjà dans la phase finale.
Pour rappel, cet accord qui réunit déjà depuis le 25 février 2004 le Maroc, la Tunisie, l’Égypte et la Jordanie vise à faciliter les accords économiques et les échanges commerciaux entre les pays arabes méditerranéens, avec comme objectif la création d’une zone euro-méditerranéenne de libre-échange.

par -

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a demandé, hier jeudi aux Nations unies, de faire de 2017 l’année de la fin de l’occupation israélienne. Il demande aussi au Royaume-Uni de présenter ses excuses, a annoncé le site « ouest-France ».

Mahmoud Abbas a affirmé jeudi à la tribune de l’Onu que la poursuite de la colonisation israélienne en Cisjordanie allait détruire tout espoir d’une solution à deux États. « Ce que le gouvernement israélien fait en poursuivant sa colonisation expansionniste détruira ce qui reste de possibilités d’appliquer la solution à deux États selon les frontières de 1967 », a-t-il déclaré à l’Assemblée générale de l’ONU. « Les colonies sont illégales dans tous leurs aspects », a-t-il martelé.

Le président palestinien a promis de « continuer tous [ses] efforts » pour obtenir l’adoption au Conseil de sécurité de l’ONU d’une résolution condamnant la colonisation et « le terrorisme exercé par les colons ». « Nous sommes engagés en ce moment dans des consultations intensives avec des pays arabes et d’autres amis sur cette question », a-t-il ajouté.

par -

Connue pour être « La ville des Roses », l’Ariana accueille comme chaque année à pareille période, la traditionnelle Fête des Roses dans sa 20ème édition.

La ville de l’Ariana vit au rythme de la Fête de la Rose qui se tient, du 6 au 22 mai 2016. Un programme varié a été concocté pour réhabiliter la fleur-icône de l’Ariana et encourager la population à l’adopter et en décorer les balcons, les espaces verts et la façade des magasins.

 Quelque 3000 plans de rosiers seront distribués, à titre gratuit, le 13 mai, au Montazah Bir Belhassan où 42 exposants de toutes les régions du pays ainsi que de Palestine et de Chine proposent à la vente, depuis vendredi, une variété de roses et de plantes ornementales et aromatiques ainsi que des essences de plantes. (TAP)

par -

Au moins 77 Palestiniens ont été blessés par des tirs israéliens en 24 heures, selon le décompte donné dimanche 4 octobre par une ONG. “Il y a eu 18 blessés par balles réelles et 59 autres par des balles en caoutchouc”, a-t-elle précisé .

Elle a ajouté que 139 Palestiniens avaient été traités après avoir inhalé du gaz lacrymogène et six autres après avoir été battus par des soldats ou des colons israéliens, qui ont, depuis samedi, multiplié les exactions dans des villages palestiniens de Cisjordanie, après l’assassinat d’un couple de colons jeudi et une attaque au couteau samedi soir à Jérusalem.

Cette situation pourrait déboucher sur un embrasement, après deux attaques menées par des Palestiniens qui ont fait deux morts du côté israélien à Jérusalem. Le porte-parole des services de sécurité palestiniens, Adnane al-Damiri, a dénoncé une hausse des attaques de colons.

“Cette escalade de la violence des colons est clairement faite sous la protection du gouvernement israélien, car ils ne pourraient pas mener de telles attaques sans être couverts par leur gouvernement”, a-t-il déclaré à l’AFP. Face à cette “escalade”, les responsables des services de sécurité palestiniens se réuniront lundi avec le Premier ministre Rami Hamdallah et le président Mahmoud Abbas.

par -

Le drapeau palestinien flottera devant le siège des Nations Unies après que l’assemblée générale de l’institution a massivement approuvé une résolution palestinienne en la matière, au grand dam d’Israël.

Sur les 193 membres des Nations Unies, 119 se sont prononcés en faveur de la résolution palestinienne disant que les drapeaux d’Etats non-membres avec statut d’observateur « seront hissés au siège (de l’ONU) et aux bureaux des Nations Unies à la suite des drapeaux membres des Etats membres des Nations Unies. »

Les Etats-Unis et Israël figurent parmi les huit pays qui ont voté contre le texte, vu par les Palestiniens comme un premier vers l’adhésion à l’Onu.

La plupart des 28 membres de l’Union européenne ont figuré parmi les 45 pays qui se sont abstenus. Cependant, la France, la Suède, l’Italie, l’Espagne, l’Irlande, la Slovénie, le Luxembourg, la Belgique, Malte et la Pologne en voté en faveur de la résolution palestinienne.

La France est à la pointe d’initiatives visant à relancer le processus de paix israélo-palestinien, au point mort depuis l’an dernier.

« C’est un pas vers la reconnaissance de la Palestine comme un Etat membre à part entière des Nations Unies », a dit jeudi à des journalistes à Paris le Premier ministre palestinien Rami Hamdallah.

A côté de la Palestine, le Vatican est l’autre Etat non-membre avec statut d’observateur. Mercredi, le Saint-Siège a dit ne pas encore avoir décidé de hisser son drapeau à côté du palestinien au siège des Nations Unies à New York en cas d’approbation d’un projet de résolution palestinien.

par -
Dans une déclaration au quotidien « Achourouk »

Dans une déclaration au quotidien « Achourouk », l’ambassadeur palestinien en Tunisie Salmane Herfi a indiqué que les réfugiés palestiniens qui sont logés au centre de formation de tourisme à Hammamet sont les victimes d’un gang international spécialisé dans le transfert des Palestiniens.

D’après l’ambassadeur, ces refugiés ne sont pas venus en Tunisie pour chercher la stabilité, mais ils sont venus dans le cadre d’une crise provoquée par un réseau international qui pousse les Palestiniens à l’émigration pour les priver par la suite de leur droit au retour en Palestine.

L’ambassadeur a, par ailleurs, signalé qu’il n’était pas au courant par la sortie des Palestiniens vu que leurs passeports étaient avec les autorités tunisiennes.

Il est à rappeler que 30 Palestiniens ont quitté, le 3 juillet leur lieu de résidence sans informer la direction du centre ou leur accompagnateur (le représentant de l’ambassade de Palestine).

par -
Trois combattants palestiniens ont été tués et deux civils blessés dans une attaque de drone israélien à Rafah

Trois combattants palestiniens ont été tués et deux civils blessés dans une attaque de drone israélien à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, lundi 7 juillet au matin, rapporte l’AFP.

Cette attaque s’est déroulée selon le porte-parole des services d’urgence du territoire palestinien, Achraf al-Qoudra, quelques heures seulement après que deux autres combattants ont été mortellement touchés lors d’un premier raid de drone, à l’est du camp de réfugiés de Bureij, dans le centre du territoire palestinien.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les États-Unis et le Togo seront co-organisateurs du Forum de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique – Africa Growth...

Reseaux Sociaux