AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réel"L'Etat en mal d'honorer les accords signés avec l'UGTT". Dixit Noureddine Tabboubi

« L’Etat en mal d’honorer les accords signés avec l’UGTT ». Dixit Noureddine Tabboubi

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Tabboubi, a déclaré, aujourd’hui, mardi, à l’ouverture des travaux de la commission administrative de l’union à Hammamet, que « l’Etat traverse une conjoncture difficile et ne peut pas honorer ses engagements concernant les accords signés avec l’organisation ouvrière ni ceux ayant trait au développement dans les régions ».

Il a ajouté que la commission administrative se réunit dans des circonstances exceptionnelles et fait face à de grands enjeux à tous les niveaux (économique, politique et social), soulignant que l’union est sous pression concernant le document qui sera présenté au Fonds monétaire international et les mesures qu’il comporte, notamment, celles relatives au gel des salaires et à la cession de certaines institutions publiques à travers la vente des actifs de l’État et la levée des subventions sur le carburant.

En plus de ces questions d’une importance majeure, l’UGTT est confrontée, a-t-il dit, à d’autres dossiers dont la loi de finances pour l’exercice 2022 et les mesures qu’elle comporte et qui auront, selon lui, de nombreuses répercussions sociales dont notamment la détérioration du pouvoir d’achat.

L’UGTT, a-t-il dit, est « une force pour le bien » qui est prête à toutes les étapes et à toutes les difficultés et qui s’acquittera de sa mission nationale en toute responsabilité. Elle continuera de défendre les catégories marginalisées et de critiquer le rendement de tous les gouvernements dans un esprit constructif.

Taboubi a estimé que la circulaire n°20 émise par la cheffe du gouvernement qui interdit les négociations avec les syndicats sans une autorisation préalable du secrétariat général du gouvernement, va engendrer des tensions au niveau du climat social, nourrir les tensions et saper les attributs d’un dialogue social profond.

Pour sa part, le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Hfaidh Hfaidh, s’est félicité de l’accord signé le 1er janvier courant entre l’UGTT et l’UTICA relatif à l’augmentation des salaires des travailleurs du secteur privé.

Il a ajouté que plusieurs questions figurent à l’ordre du jour de la commission administrative dont la situation générale dans le pays en rapport avec la loi de finances 2022, en particulier les points liés aux mesures d’austérité.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,994SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -