AccueilAfriqueL’Ethiopie poursuivra le remplissage du barrage sur le Nil, Sissi menace de...

L’Ethiopie poursuivra le remplissage du barrage sur le Nil, Sissi menace de représailles

L’Ethiopie a annoncé, mercredi 7 avril, qu’elle allait poursuivre le remplissage du méga-barrage qu’elle construit sur le Nil, malgré le contentieux persistant avec ses voisins en aval, l’Egypte et le Soudan, qui ont de leur côté assuré n’écarter aucune option pour défendre leurs intérêts. Ces déclarations interviennent au lendemain de la fin de négociations infructueuses entre les ministres des affaires étrangères des trois pays à Kinshasa, sous les auspices du chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi, président en exercice de l’Union africaine (UA).

- Publicité-

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a prévenu que «personne ne peut se permettre de prendre une goutte d’eau de l’Égypte, sinon la région connaîtra une instabilité inimaginable».

Depuis le début des travaux du barrage par l’Ethiopie, en 2011, l’Egypte et le Soudan voulaient, pourtant, un accord tripartite sur le fonctionnement du barrage avant que le remplissage ne commence. Mais l’Ethiopie estime que ce remplissage fait partie intégrante de la construction de son Grand barrage de la Renaissance (GERD) et ne peut être retardé.

Malgré l’impasse diplomatique, le remplissage, dont une première phase a été achevée en 2020, continuera donc durant la prochaine saison des pluies, qui doit commencer en juin ou juillet, a annoncé mercredi le ministre éthiopien de l’eau, Seleshi Bekele. « A mesure que la construction avance, le remplissage a lieu », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. « Nous n’y renonçons en rien », a-t-il assuré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,675FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,454SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles