30 C
Tunisie
mercredi 15 juillet 2020
Accueil La UNE LF 2019 : Fini le bâton fiscal, et ce n'est pas tout...

LF 2019 : Fini le bâton fiscal, et ce n’est pas tout !

Le projet de loi de finances 2019 ne va pas contenir de mesures stipulant des augmentations dans les taxes et impôts sur le citoyen et les entreprises économiques, et le texte fera moins de mécontents que ceux des années 2017 et 2018, rapporte l’agence TAP, citant une source gouvernementale.

La même source, qui a préféré l’anonymat, a déclaré que les principales caractéristiques du nouveau projet de loi de finances actuellement en cours d’élaboration par le gouvernement prévoyaient des mesures permettant au gouvernement de réduire progressivement le déficit budgétaire. 

2019 sera également l’année, la première, où on va enregistrer une baisse au niveau de la dette publique, a indiqué la même source sans fournir plus de détails sur la question.

Il est à noter que la dette publique a atteint à fin juin de cette année 73 milliards de dinars, dont 50 milliards de dinars de dette extérieure. La loi de finances de 2018 a contenu plusieurs mesures qualifiées par les experts en économie et les membres de la société civile de pénalisantes, et ce en raison de l’augmentation des taxes à la consommation de nombreux produits, dont la plus importante est la hausse de 18 à 19% de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA).

L’augmentation des taxes a entraîné une hausse au niveau des prix de nombreux produits, ce qui a fait que le taux d’inflation a atteint un niveau élevé de 7,5% en juillet 2018. Du coup, pour freiner la croissance de l’inflation, la Banque centrale de Tunisie (BCT) a décidé d’augmenter son taux directeur qui se situe actuellement à 6,75%.

La même source gouvernementale a indiqué que le Premier ministre et dans le cadre de ses promesses de ne pas augmenter en 2019 les taxes a demandé aux ministères et aux différents départements de ne pas revendiquer de nouvelles taxes ou redevances dans le nouveau projet de loi de finances.

ll a été également indiqué que l’amélioration des indicateurs économiques récents, en particulier la croissance qui a atteint 2,8% durant le deuxième trimestre de cette année, se reflètera dans le nouveau projet de loi de finances 2019.

D’autre part, la source gouvernementale a révélé que le projet de loi de finances pour l’année prochaine accordera la priorité aux services fournis aux citoyens par l’allocation de fonds dans ce domaine et l’introduction de nouvelles formules contractuelles permettant d’embaucher des milliers de jeunes, « dans le cadre du comblement des vacances dans des secteurs vitaux », a avancé la même source.
Et de préciser que le gouvernement poursuit ses concertations avec les organisations nationales et professionnelles, pour s’inspirer de leurs propositions lors de la préparation du projet de LF 2019.
A rappeler que les délais constitutionnels pour le dépôt du projet de loi des finances et du budget de l’Etat ont été fixés du 15 octobre de chaque année, alors que leur adoption ne doit pas dépasser le 10 décembre.

Parallèlement à la préparation de projet de la LF 2019, la même source a indiqué que de nouvelles mesures vont être annoncées pour le renforcement de la croissance et la relance de l’économie nationale, laissant entendre que c’est le chef du gouvernement qui va les annoncer, lui-même.
La source gouvernementale a enfin fait savoir que Youssef Chahed va tenir au cours de la prochaine période après sa participation au sommet sino-africain à Beijing, les 3 et 4 septembre prochain, une série de rencontres avec les membres du gouvernement sur les préparatifs pour la rentrée scolaire et universitaire, la carte sanitaire, l’approvisionnement en médicaments, la veille sanitaire et le système de compensation. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,204FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,285SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles