AccueilLa UNEL'inflation part en vrille, 8,1% en juin

L’inflation part en vrille, 8,1% en juin

Le taux d’inflation  s’inscrit dans une nouvelle tendance haussière, au mois de juin 2022, en augmentant encore une fois pour atteindre le taux de 8,1% après 7,8% en mai, 7,5% en avril et 7,2% en mars, selon les données publiées, mardi, par l’Institut National de la Statistique (INS).

L’Institut a expliqué cette progression essentiellement par l’accélération du rythme des hausses des prix du groupe des produits alimentaires (9,5% contre 8,2% en mai), des prix du groupe « meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer » (9,7% contre 8,4% en mai) et des prix du groupe « loisirs et culture » (6,3% contre 5,5% en mai).

De même, les prix de l’alimentation ont augmenté, en juin 2022, de 9,5% sur un an. Cette hausse provient principalement de l’augmentation des prix des œufs de 20,8%, des huiles alimentaires de 20,2%, des fruits frais de 15,6%, des viandes ovines de 10,5% et des produits dérivés de céréales de 10,3%.

Pour les produits manufacturés, l’augmentation de 9,7% sur un an est expliquée par la hausse des prix des matériaux de construction de 10,4%, des produits de l’habillement de 9,8% et des produits d’entretien courant du foyer de 7%.

S’agissant des  services, l’augmentation des prix de 5,4% sur un an en raison de la hausse des prix des services des restaurants, cafés et hôtels de 7%, et des loyers de 4,6%.

L’inflation sous-jacente régresse à 7,2%

Le taux d’inflation sous-jacente (hors produits alimentaires et énergie) s’est replié, en juin 2022, à 7,2% après 7,4% le mois précédent.

Les prix des produits libres (non encadrés) ont augmenté de 8,5% sur un an. Les prix des produits encadrés ont progressé quant à eux de 6,8%.

Pour les produits alimentaires libres, ils ont connu une hausse de 11,4% contre 0,2% pour les produits alimentaires à prix encadrés.

Il faut relever qu’en juin 2022, les prix à la consommation ont augmenté de 0,7% après 0,9% au mois de mai et 1,4% au mois d’avril.

Selon l’INS, cette augmentation est principalement liée à l’accélération des prix du groupe des produits alimentaires et boissons ( 0,5%) et des prix du groupe des meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer (1,7%) et les prix du groupe des services de loisirs et culture (1,1%), ainsi que les prix des articles d’habillement et chaussures (1,8%).

En variation mensuelle, les prix des produits alimentaires ont progressé de 0,5%, principalement, en raison d’une hausse des prix des légumes frais (2,9%), des viandes ovines (1,5%), des huiles alimentaires (1,5%) et des produits dérivés de céréales (1,1%). En revanche, les prix des œufs ont baissé de 8,2%.

Sur un mois, les prix des meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer ont augmenté de 1,7%. Cette hausse est expliquée par la hausse observée au niveau des prix des biens et des services liés à l’entretien courant du foyer (2,1%), des prix des appareils ménagers (1,7%) et des prix des meubles et articles d’ameublement (1,2%)

Pour le groupe de loisirs et culture, les prix de ce groupe sur un mois, ont progressé de 1,1%. Cette évolution est expliquée par la hausse des prix du groupe des services récréatifs et culturels (2,6%) et des prix des journaux, livres et articles de papeterie (1,6%).

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,004SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -