AccueilActualitésL'investissement d'entreprises tunisiennes à l’étranger illustre la distinction des compétences tunisiennes

L’investissement d’entreprises tunisiennes à l’étranger illustre la distinction des compétences tunisiennes

Le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a affirmé, lundi, lors de sa visite au siège du groupe COFICAB spécialisé dans la conception, la fabrication et la vente de câbles et de fils automobiles à la ville de Guarda au Portugal, son appui à toutes les entreprises tunisiennes qui investissent à l’étranger et emploient une main-d’œuvre tunisienne.

- Publicité-

Il a souligné que de telles entreprises témoignent de la distinction des compétences tunisiennes à l’étranger, leur capacité à conquérir les marchés mondiaux et à créer de la richesse.

Le chef du gouvernement s’est, également, rendu au centre de recherche et de développement relevant de ce groupe où il a pris connaissance de l’utilisation des nouvelles technologie dans le développement de l’industrie des composants automobiles.

Le président directeur général de COFICAB, Hichem Loumi a, à cette occasion, donné un aperçu de l’activité du groupe installé au Portugal depuis 1993, évoquant les tendances du marché automobile mondial et du groupe COFICAB dans le domaine de l’innovation automobile pour des voitures plus respectueuses de l’environnement dont les voitures électriques.

L’usine de Guarda emploie 800 personnes, entre cadres et ouvriers. COFICAB possède des usines dans 13 pays à travers le monde.

Il est à noter que le Chef du gouvernement, en charge de la gestion des affaires courantes du ministère de l’Intérieur, effectue une visite de travail de deux jours au Portugal (10 et 11 mai courant), au cours de laquelle il s’est entretenu avec le ministre portugais de l’Intérieur, Eduardo Cabrita au sujet des questions liées à l’immigration et au développement solidaire.

Mechichi participera demain, mardi, à la réunion euro-africaine sur la migration et prononcera une allocution à cette occasion.

Il aura un entretien avec le Premier ministre portugais, Antonio Costa, qui assure actuellement la présidence du Conseil de l’Union européenne.

1 COMMENTAIRE

  1. on encourage les investisseurs tunisiens à investir plus dans leur propre pays pour créer de la richesse et de l’emploi qui manque cruellement au pays à moins que les étrangers accordent plus d’avantages et de sécurité aux investisseurs tunisiens que l’État tunisien ce qui manque dans notre pays la paix sociale et une administration sans bureaucratie. et sans trop de paperasse .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,433SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles