L’Iran frappe d’interdiction Telegram

L’Iran frappe d’interdiction Telegram

par -

La justice iranienne a interdit l’utilisation de l’application de messagerie sécurisée Telegram pour des raisons de sécurité nationale, rapporte Reuters.

Il y a une douzaine de jours, l’Iran avait déjà interdit aux organismes de l’Etat de se servir de Telegram, application largement utilisée par les médias, le personnel politique, les entreprises mais aussi les citoyens ordinaires.

Toujours selon Reuters, Telegram avait jusqu’ici 40 millions d’utilisateurs en Iran. Le gouvernement bloque sur internet l’accès à de nombreux sites considérés comme criminels ou choquants mais beaucoup d’Iraniens contournent ce filtre en utilisant un logiciel VPN qui fournit des liens cryptés à des réseaux privés basés à l’étranger. Cela permet à l’internaute d’utiliser son ordinateur comme s’il se trouvait dans un autre pays.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire