AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelL'Union des magistrats administratifs s’oppose au remplacement du CSM par un conseil...

L’Union des magistrats administratifs s’oppose au remplacement du CSM par un conseil provisoire

L’Union des magistrats administratifs s’est déclarée opposée à la décision du président de la République de remplacer le Conseil supérieur de la magistrature « CSM) par un conseil « provisoire », réaffirmant sa détermination à s’engager dans « toutes les formes de lutte afin de défendre l’indépendance de la justice et faire face à toutes les atteintes au pouvoir judiciaire ».

Dans un communiqué publié, dimanche, l’Union des magistrats estime que le décret relatif au Conseil supérieur de la magistrature intérimaire est « nul et non avenu », appelant les juges nommés et les magistrats à la retraite à ne pas reconnaître ce conseil et à boycotter ses travaux.

Par ailleurs, l’Union des magistrats administratifs a mis en garde contre le « risque pouvant découler des dispositions du décret relatif au conseil supérieur provisoire de la magistrature dans la mesure où ce décret représente une « violation flagrante » du principe de séparation des pouvoirs », selon le texte du communiqué.

Le président Kaïs Saïed avait annoncé la dissolution le Conseil supérieur de la magistrature (CSM), l’accusant d’être partial et au service de certains intérêts.

« Le CSM appartient au passé à partir de ce moment », avait déclaré le chef de l’État dans une vidéo diffusée sur le portail électronique de la présidence. Un décret relatif au conseil supérieur provisoire de la magistrature a été déjà émis. Il y a quelques semaines, le président Kaïs Saïed avait déjà retiré un certain nombre d’avantages aux membres du CSM.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,002SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -