AccueilAfriqueMali : la Cédéao pourrait se prononcer sur une levée des sanctions

Mali : la Cédéao pourrait se prononcer sur une levée des sanctions

Les voisins du Mali pourraient se prononcer vendredi 25 septembre sur une levée des sanctions imposées à ce pays à la suite du coup d’Etat militaire du 18 août, a indiqué mercredi 23 septembre à Bamako l’émissaire de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), Goodluck Jonathan. Le même jour est prévue la prestation de serment de Bah N’Daw, un ancien militaire à la retraite choisi pour présider la période de transition censée ramener les civils au pouvoir.
La junte estime que Bah N’Daw, 70 ans, éphémère ministre de la défense en 2014, relativement peu connu du grand public mais précédé d’une réputation d’homme intègre, est un civil et, qu’en le désignant, elle satisfait largement les exigences de la Cédéao.

- Publicité-

1 COMMENTAIRE

  1. Espoir pour le Mali de retrouver une vie institutionnelle, stable. Mon souhait, c’est la réussite de cette période transitoire. Les défis économiques et sociaux, sont imposants. Un Mali démocratique sera un Mali qui réussira pour l’intérêt de son peuple .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,440SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles