AccueilAfriqueMaroc : Poursuite du programme de déradicalisation

Maroc : Poursuite du programme de déradicalisation

La neuvième édition du programme marocain de déradicalisation a pris fin jeudi 28 avril. Au cours d’une cérémonie organisée à Salé au nord de Rabat, 15 détenus ont été réunis pour marquer la fin de leur parcours d’une durée de trois moi et demi.

« Ce programme permet aux détenus de prendre conscience de la gravité des actes qu’ils ont commis et de travailler ainsi à changer leur comportement et à améliorer leur parcours de vie, explique Moulay Idriss Aguelman, directeur de l’Action socioculturelle et de la réinsertion des détenus au sein de la Délégation générale à l’Administration Pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR). Et d’ajouter qu’il leur permet de se désengager « du projet d’extrémisme violent, ainsi que des organisations et groupes dont ils se réclament membres. »

D’après la DGAPR, depuis son lancement en 2017, l’initiative appelée « Moussalaha » soit réconciliation, a pris en charge 220 prisonniers incarcérés pour terrorisme. Elle ne s’adresse qu’aux détenus volontaires n’ayant pas fait de victimes, comme Mohamed dont l’identité complète n’est pas donnée pour assurer sa protection. Ce dernier indique que sa conception de l’islam a depuis été métamorphosée : « Ce programme m’a aidé à me forger une nouvelle vision de la religion, j’ai compris qu’elle ne doit pas fermer l’esprit et mener au fanatisme mais plutôt être source de tolérance ».

Selon, le délégué général à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion, 156 personnes ayant pris part au programmes ont déjà été libérées. En 2019, conformément à la loi antiterroriste, des femmes ont pu être intégrées et ont depuis toutes été réintégrées dans la société.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,004SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -