AccueilLa UNEMise à niveau du secteur hôtelier: le parc rénové à 45%

Mise à niveau du secteur hôtelier: le parc rénové à 45%

Indiscutablement, les problèmes entravant le développement du tourisme en Tunisie sont essentiellement d’ordre matériel dont notamment la faiblesse des infrastructures hôtelières, un personnel non qualifié, des insuffisances des structures d’accueil, etc. Il n’en demeure pas moins que de grandes avancées ont été enregistrées

- Publicité-

Quoiqu’il en soit, nous sommes aujourd’hui témoins d’un réel effort de développement dans ce secteur. Partant par cette optique, le ministère du Tourisme, espère accueillir 10 millions de touristes par année d’ici 2015, et ce à travers l’encouragement des investissements nationaux ou étrangers par la réforme des lois contraignantes en la matière, la construction et la rénovation des infrastructures d’accueil, l’aménagement des sites naturels et historiques, le développement du tourisme par l’aménagement des anciennes voies de communication ,le développement de l’enseignement du personnel, la conformité aux normes internationales en matière de gestion du tourisme…

Rénovation de 45% du parc hôtelier rénové

Selon les dernières données communiquées par le ministère du Tourisme, depuis son lancement en 2005, le programme de mise à niveau du secteur hôtelier a approuvé les programmes de 113 établissements hôteliers totalisant une capacité de 57 000 lits, soit 45% de la capacité d’accueil nationale exploitable, moyennant un investissement global de 512 millions de dinars, soit quatre millions de dinars par projet.

Le constat est positif au plan de l’infrastructure hôtelière, mais le parcours déjà réalisé comporte plusieurs insuffisances se rapportant notamment à la formation professionnelle, à l’investissement immatériel et l’économie d’énergie qui demeurent les parents pauvres de ce programme. Trois composantes, pourtant, essentielles pour l’avenir du secteur.

Lors d’une réunion tenue récemment par le comité de pilotage du Programme de Mise à Niveau de l’Hôtellerie (PMNH), le COPIL a approuvé les demandes d’adhésion au PMNH de deux nouvelles unités hôtelières pour un investissement global de plus de 26 millions de dinars. Le mérite de ces dossiers c’est qu’ils vont drainer en Tunisie deux grandes enseignes mondiales de l’hôtellerie de luxe.

D’ailleurs, depuis le lancement du programme , en septembre 2005 et à ce jour, le COPIL a tenu 36 réunions qui ont permis de fixer les objectifs, définir les axes stratégiques du programme, examiner les candidatures d’adhésion au PMNH et approuver les projets de mise à niveau présentés.

A l’issue des 36 réunions du comité de pilotage, le nombre de demandes d’adhésion au programme de mise à niveau s’élève à 263. Le COPIL a examiné 213 dossiers de candidatures, dont 190 unités hôtelières ont obtenu l’accord de principe pour adhérer au programme.

Sur les 118 projets de mise à niveau examinés par le COPIL, 113 établissements hôteliers d’une capacité globale de 57 000 lits, ont été approuvés et sont à un stade avancé de la réalisation de leurs investissements. Les investissements globaux sont estimés à 512 millions de dinars, soit une moyenne de plus de 4 millions de dinars par projet.

Par, ailleurs, il y a lieu de signaler que le programme de mise à niveau fera l’objet d’une étude d’évaluation que le ministère du Tourisme a commandée et qui démarrera, à partir du 1 septembre 2013, pour livrer ses conclusions, dans deux mois.

Cette mission a pour objectif d’évaluer l’efficacité et l’efficience du programme et, par conséquent, sa pertinence, et de faire des recommandations, le cas échéant, pour son amélioration. Cette mission sera financée par l’Agence Française de Développement (AFD).

N.B.T

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,568SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles