Monastir a été bien servi en 2019, et c’est pas fini

Monastir a été bien servi en 2019, et c’est pas fini

par -

Le ministère de la santé a indiqué que la valeur des projets de santé publique menés au gouvernorat de Monastir au cours de l’année 2019 s’est élevée à plus de 1,8 million de dinars, contre seulement 290 mille dinars en 2018.
Dans un communiqué publié vendredi, le ministère de la Santé a annoncé que les projets en question consistent en l’aménagement du centre de médecine et de chirurgie dentaire (deuxième et troisième parties) et la mise en place d’un centre de santé de base à la délégation de Teboulba.

Les participants au Conseil régional de la santé dédié au gouvernorat de Monastir, qui s’est réuni vendredi à Tunis en présence de la ministre de la Santé par intérim, Sonia Becheikh, du gouverneur de Monastir et des députés de la région, ont débattu des diverses mesures à prendre en vue de parachever les projets de santé en programme et de la nécessité de renforcer le système informatique dans le secteur de la santé afin de consolider la gouvernance au niveau des structures hospitalières dans la région, en outre de la mise à disposition des ressources humaines spécialisées et des équipements médicaux nécessaires.

Les participants ont dans ce sens évoqué les projets sanitaires envisagés dans la région, dont la création de deux unités d’urgence mobiles, l’aménagement d’un certain nombre de services médicaux à l’hôpital régional de Moknine avec des fonds d’une valeur de 5.160 millions de dinars, la mise en place d’un service de cancérologie à l’hôpital universitaire de Monastir, ainsi que l’aménagement du service de dermatologie, du service d’ophtalmologie, et du laboratoire de biologie et de microbiologie.

Selon la même source, la valeur des projets réalisés dans le secteur de la santé publique durant la période entre 2016 et 2019 s’est élevée à 7.33 millions de dinars.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire