Tags Posts tagged with "Abderraouf Cherif"

Abderraouf Cherif

par -

La restitution des avoirs tunisiens spoliés et déposés en Europe, la promotion du produit agricole tunisien et d’autres questions inhérentes au terrorisme et à l’immigration clandestine, ont été à l’ordre du jour mercredi de la réunion des présidents des blocs et groupes parlementaires tunisiens et européens, au siège du parlement européen à Bruxelles.
Dans une déclaration à l’agence TAP, à l’issue de cette réunion tenue à huis clos, le président du bloc parlementaire de Machrou Tounes, Abderraouf Cherif a annoncé la formation prochaine d’une commission parlementaire tuniso-européenne chargée de déterminer les priorités de la Tunisie en cette phase actuelle.
Elle sera, également, appelée, selon Cherif, à définir de manière claire et précise, les domaines d’intervention des Etats de l’Union européenne (UE) qui estiment que la vision n’est encore très claire s’agissant des besoins de la Tunisie.
Le président du bloc parlementaire de Machrou Tounes a indiqué que certains parlementaires européens se sont plaints de la mollesse des négociateurs tunisiens en commission qui n’ont pas donné une vision claire quant à l’intervention et l’aide sollicitées auprès de l’Europe.
Abderraouf Cherif a assuré que la Tunisie traite avec les Etats membres de l’UE d’égal à égal et ne fait pas de la “mendicité”, d’autant que les projets et les investissements inscrites au plan Marshall, outre la lutte contre le terrorisme et les efforts pour l’établissement de la stabilité politique et économique en Tunisie, auront des retombées positives pour les deux parties.
“Les Etats de l’UE savent pertinemment que leur sécurité ainsi que celle du sud de la Méditerranée sont tributaires de la sécurité de la Tunisie”, a-t-il soutenu.
De son côté, le président du bloc parlementaire de Nida Tounes, Sofien Toubel a déclaré que la réunion a mis l’accent sur la nécessité de traduire dans la réalité les promesses et autres accords conclus entre la Tunisie et les pays de l’UE.
Il a fait savoir, à ce propos, que les membres de l’ARP ont exhorté le parlement européen à inciter, dans un premier pas, les pays de l’UE à confisquer les avoirs tunisiens mal acquis déposés chez eux ainsi que les fonds détournés placés dans leurs banques, en vue de faciliter leur restitution, par la suite.
Selon Toubel, les discussions ont également porté sur la crise en Libye et ses répercussions sur la situation sécuritaire, politique et économique en Tunisie.
Le président du bloc démocrate, Salem Labyedh a, quant à lui, indiqué que les parlementaires européens ont évoqué des questions relatives aux libertés à l’instar des droits des homosexuels, l’équité dans l’héritage et l’abolition de la peine de mort.

par -

Lors de son passage, samedi 18 février 2017 sur les ondes de Mosaïque Fm, le coordinateur régional de Nidaa Tounes dans le gouvernorat de l’Ariana, Anis Maâzoun a exprimé son mécontentement de son parti quant à la tenue de ce qu’il a qualifié d’un meeting partisan par le secrétaire général de Machrou Tounes, Mohsen Marzouk à l’hôpital régional de la cité Ettadhamen.

À la même source, il a appelé à éloigner les  espaces publics loin des activités politiques des partis.

En réponse, le président du groupe d’Al Horra à l’ARP, Abderraouf Cherif a démenti la version racontée par Anis Maâzoun en affirmant que Machroua Tounes n’a pas organisé un meeting partisan à l’hôpital et que le secrétaire général du parti, Mohsen Marzouk  a rejoint un groupe de député d’Al Horra qui effectuait une simple visite d’inspection.

par -

Le député Abderraouf Cherif a été réélu, mercredi, président du groupe parlementaire d’Al-Horra (mouvement Machrou Tounes) à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).
Dans une déclaration à l’agence TAP, Cherif a indiqué que les travaux de la journée parlementaire, tenus à Bizerte, ont été consacrés à l’examen de la question de la présidence du bloc d’Al-Horra, de son bureau, de sa représentation au sein du bureau de l’ARP et de sa relation avec le parti.
La journée parlementaire, a-t-il ajouté, s’est soldée par l’élection des membres du bureau du groupe, en l’occurrence Hajer Laaroussi, Rebha Ben Hassine, Nejib Torjmane, Souhaiel Alouini, Abderraouf El May et Leila Zahaf.
La députée Meriem Boujbel a, pour sa part, été élue, représentante du groupe parlementaire d’Al-Horra au bureau de l’ARP, bureau au sein duquel le groupe est représenté pour la première fois.
Selon Abderraouf Cherif, “les députés du bloc ont réaffirmé l’appartenance d’Al-Horra au mouvement Machrou Tounes”.
Ils ont, en outre, décidé de tenir les prochaines journées parlementaires du groupe, les 15 et 16 octobre prochain, pour discuter son programme d’activité durant la nouvelle session parlementaire, a-t-il encore dit à l’agence TAP, précisant que la journée de Bizerte entre dans la cadre de la préparation de la session parlementaire ordinaire prévue début octobre.

par -

Dans le cadre des concertations sur la formation du gouvernement d’unité nationale, le chef du gouvernement désigné, Youssef Chahed, rencontre aujourd’hui, lundi 8 août 2016, le secrétaire général de Machrou Tounés, Mohsen Marzouk et le président du groupe parlementaire d’Al Horra, Abderraouf Cherif.

Il est à noter que la rencontre de Chahed avec les membres de Nidaa Tounés prévue pour ce lundi à midi, a été retardée de quatre heures.

par -

Abderraouf Cherif, président du groupe parlementaire « Al Horra », a déclaré que le futur chef du gouvernement doit être une compétence économique, sociale et politique.
Dans une interview accordée au quotidien « Assabah », il a ajouté que ce dernier doit être prêt à mettre en place des réformes « douloureuses » pour que la Tunisie puisse sortir de son marasme économique.
« On a besoin d’un homme fort pour qu’il accomplisse cette mission », a dit Cherif, faisant savoir qu’il devra tirer des leçons des ratés qu’on a connus.

par -

Le président du groupe parlementaire “Al-Horra”, Abderraouf Chérif, a annoncé l’adhésion au groupe de quatre nouveaux députés. Il s’agit de Leila Hamrouni, Mohamed Troudi, Brahim Nacef et Hassouna Nasfi.Le groupe compte désormais 27 députés. A l’issue de son assemblée générale, tenue jeudi, le groupe “Al-Horra” a accepté la demande d’adhésion de quatre députés, conformément au règlement intérieur du groupe et de celui de l’Assemblée des représentants du peuple.
Dans une déclaration à l’Agence TAP, Abderraouf chérif a indiqué que le groupe “Al-Horra” a reçu d’autres demandes d’adhésion. Elles seront annoncées ultérieurement, une fois les demandes acceptés, a-t-il dit.
“Al-Horra”, troisième groupe du parlement après celui d’Ennahdha et de Nidaa Tounes, est constitué de députés dissidents de Nidaa Tounes.

TAP

par -

Les 22 députés démissionnaires du groupe parlementaire de Nidaa Tounes, soumettront officiellement leur demande à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) pour former un nouveau groupe, annonce Mosaïque Fm.

Le nouveau groupe parlementaire sera baptisé « Al Machroua (Le projet) » et sera annoncé lundi 18 janvier 2016 au plus tard.

Il sera présidé par le député Abderraouf Cherif, rapporte la même source.

INTERVIEW

Le Directeur général de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII), Samir Bechoual, a appelé à l’institutionnalisation de la campagne d’interpellations et...

AFRIQUE

Mohammed VI n'est pas content et l'a fait vertement savoir aux ministres, qu'il a réunis hier dimanche 25 juin 2017 à Casablanca, pour le...

SPORT

Reseaux Sociaux