26 C
Tunisie
mercredi 21 octobre 2020
Accueil Actualités Le ministre de la Santé balayé par le scandale des bébés morts

Le ministre de la Santé balayé par le scandale des bébés morts

L’enquête sur la mort tragique de 11 nouveaux-nés au centre d’obstétrique et de néonatologie de l’hôpital La Rabta, les 7 et 8 mars 2019, est allée très vite. La directrice générale de la Santé au sein du ministère de la Santé, Nabiha Borsali Falfoul, a fait savoir au journal télévisé de la chaîne publique Wataniya 1 ce samedi 9 mars 2019 que l’administration d’un sérum contaminé a provoqué un choc septique qui a été fatal aux bébés.

- Publicité-

Dans la journée, le témoignage poignant des parents, qui ont confié qu’ils avaient reçu la dépouille de leurs nourrissons dans des cartons, avait fait un tollé dans les réseaux sociaux et les appels à la démission du ministre de la Santé, le Professeur Abderraouf Cherif, avaient commencé à fuser. Il a fini par rendre son tablier dans la soirée. A noter qu’avant sa démission, le ministre auprès du chef du gouvernement, chargé des relations avec les Instances constitutionnelles et la Société civile et des Droits de l’Homme, Mohamed Fadhel Mahfoudh, l’avait invité, sur sa page Faceboook, à prendre ses responsabilités. De toute façon s’il ne l’avait pas fait il est très probable que le chef du gouvernement, qui a viré des tas de responsables pour beaucoup moins que ça; l’aurait débarqué pour éviter que tout le gouvernement soit éclaboussée par cette sombre affaire. N’empêche que ce drame de grande ampleur restera tout de même une tache sur la santé publique, au-delà de nos frontières…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,330SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles