Azzabi et Ben Gharbia auraient comploté contre Cherif, pour installer Mouakhar

Azzabi et Ben Gharbia auraient comploté contre Cherif, pour installer Mouakhar

par -

Des sources dignes de foi auraient confié ce lundi 11 mars 2019 à l’hebdomadaire Almoussawer que de fortes pressions ont été exercées par deux leaders du parti Tahya Tounes sur le chef du gouvernement, Youssef Chahed, afin qu’il oblige le ministre de la Santé, Abderraouf Cherif, à présenter sa démission.

D’après la même source, avant que Cherif n’annonce officiellement sa démission, Mahdi Ben Gharbia et Slim Azzabi, les deux responsables en question, se sont déplacés dans une structure relevant de la présidence du gouvernement sis aux berges du Lac et y ont rencontré le chef du gouvernement.

Azzabi et Ben Gharbia ont essayé de convaincre Chahed afin qu’il désigne Riadh Mouakhar à la tête du ministère de la Santé, étant donné que ce dernier est très proche du parti et qu’il a une spécialité en anesthésie.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire