Tags Posts tagged with "aides sociales"

aides sociales

par -

Le ministère des Affaires sociales a annoncé, mardi 12 juin 2018, qu’il a été décidé d’augmenter le nombre de bénéficiaires de l’allocation attribuée aux familles démunies et de la carte de soins gratuite à environ 285 mille familles.
La même source ajoute dans un communiqué dont une copie est parvenue à la TAP que toutes les personnes inscrites sur les listes d’attente bénéficieront du Programme national d’aide aux familles nécessiteuses.
Cette mesure intervient suite à la décision d’augmenter le nombre de bénéficiaires de ce programme qui profitera à 35 000 familles supplémentaires à travers la mobilisation d’une enveloppe d’une valeur de 100 millions de dinars, lit-on de même source.
Il a, également, été décidé de prendre en charge les frais des abonnements scolaires et universitaires de 49 297 élèves du primaire et du secondaire et de 5742 étudiants issus de familles défavorisées.

par -

A l’annonce des mesures d’accompagnement des dispositions de la LF 2018, on se demandait pourquoi le chef du gouvernement avait attendu les manifestations, pacifiques et nocturnes, et toutes leurs casses et leurs saccages des biens publics et privés pour en faire état.

La question se posait aussi de savoir ce qu’attendait le ministre des Affaires sociales, l’ancien UGTT Mohamed Trabelsi, pour en proposer avant même l’adoption de la LF 2018. Le syndicaliste qu’il était connaissait pourtant l’importance de telles mesures sociales pour faire passer la dure pilule des mesures, financières et fiscales, dont il était au courant en tant que ministre du GUN (Gouvernement d’union nationale).

On fera, peut-être un jour, les comptes de ce que cet oubli, tant du ministre des Affaires sociales que du chef du gouvernement, aura ainsi coûté à l’économie du pays, déjà sous sédatifs et sous perfusion.

En fait, selon nos informations, un plan fait de mesures d’accompagnement aurait été préparé depuis le mois de novembre dernier, alors que pointaient à peine les premières polémiques nées des premières fuites du contenu de la LF 2018. Le plan consistait en la mise en place de ce qu’il avait été convenu d’appeler la «plateforme nationale de protection sociale».

Dans une 1ère étape, il s’agissait de garantir un revenu minimum garanti à tout citoyen tunisien. Il s’agissait aussi de garantir le minimum de couverture sanitaire aux tranches de populations les plus vulnérables, ainsi que l’accès à un logement décent.

Pour ce faire, il fallait d’abord déterminer les populations concernées par les mesures exceptionnelles, pour bien cibler l’aide à fournir par l’Etat. Le gouvernement devait alors commencer par les 230 mille familles nécessiteuses, en faire le recensement et le contrôle pour éviter le gaspillage et le don d’aides à des populations qui sont loin d’être dans le besoin, comme l’a déjà constaté le dernier rapport de la Cour des Comptes.

Cela devait être fait à travers ce qu’il est convenu d’appeler «l’identifiant unique social». Une sorte de banque de données, regroupant toutes les données sociales de chaque citoyen tunisien pour déterminer les couches sociales les plus vulnérables, laquelle devait être mise en place depuis 2016 dans le cadre de la réforme de la Caisse générale de compensation.

Financé par la Banque Mondiale à hauteur de 4 MDT, le projet consistait en un recensement de cette population cible de nécessiteux, par les agents du ministère des Affaires sociales. Ledit ministère avait déjà acquis les moyens informatiques nécessaires à ce recensement sur terrain (logiciels, ordinateurs et tablettes informatiques).

Les agents du ministère de Mohamed Trabelsi ont cependant exigé une prime mensuelle de 150 DT qui devait s’ajouter aux dernières augmentations salariales qui leur avaient été accordées. Le risque, pour le gouvernement, était que cette prime ne fasse jurisprudence et ne devienne alors revendiquée par le reste des corps du ministère des Affaires sociales. Il faut dire que dans la fonction publique, le ministère des Finances avait accordé, du temps du gouvernement Essid, une pareille prime de recouvrement aux agents du même ministère chargés justement du recouvrement fiscal. Entretemps aussi, les agents du ministère Trabelsi aurait «confisqué» le matériel informatique qui était destiné aux travaux de recensement, prenant en otage tout le budget de la Banque Mondiale.

Les gouvernements se sont suivis, depuis 2013, sans qu’aucun des ministres des Affaires sociales n’ait pu résoudre cette problématique et sans qu’aucun gouvernement n’ait pu prendre la décision de dessaisir les agents du ministère des Affaires sociales du dossier pour le confier, par exemple, à l’INS qui a déjà l’expérience et la technique des recensements sociaux.

Entretemps, constatant que le budget alloué à ce projet n’a pas été consommé depuis quatre années, la Banque Mondiale a menacé de retirer ledit budget. Aux dernières nouvelles, un délai supplémentaire aurait été accordé au GUN, qui se doit désormais de trouver la solution qui lui permettrait d’installer la base logistique de la nouvelle plateforme nationale de protection sociale.

par -

Les aides sociales en prévision de l’Aïd-el-Idha ont été au centre d’une réunion de travail tenue mardi au siège du gouvernorat de Sousse, rapporte Jawhara fm.

Une première aide sociale de 40 dinars sera attribuée à 7097 familles nécessiteuses, une deuxième estimée à 70 dinars sera au profit de 250 ouvriers licenciés, a ajouté la même source.

par -

A partir de ce début de semaine, des aides sociales sont distribuées à 80 familles des zones montagneuses, exposées à des vagues de froid, dans la délégation de Jelma (gouvernorat de Sidi Bouzid).
Selon le délégué de Jelma, Zied Daâloul, ces aides destinées aux familles des localités de Selta, Lazireg, Zoghmar et Baten Laghzel nord, comportent 100 couvertures de laine, 10 matelas, 600 kg de denrées alimentaires et 190 paires de chaussures, ainsi que des vêtements.
“Une deuxième tranche d’aides sociales est réservée à d’autres familles dans des quartiers populaires et localités de Jelma”, a-t-il ajouté.

par -

Douze familles ont bénéficié, récemment, d’aides sociales distribuées en coordination avec le comité régional de solidarité, a indiqué Basma Ouni, déléguée de Bizerte sud dans une déclaration à la TAP. Ces aides ont été distribuées au profit de ces familles sinistrées après les dernières précipitations survenues dans le gouvernorat de Bizerte, a précisé la même source.
Elle a par ailleurs indiqué, dans ce même ordre d’idées, que des habitants du gouvernorat de Bizerte ont bénéficié, au cours de la dernière semaine, de la première tranche du programme d’amélioration de logement, réalisé par l’Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine (ARRU) moyennant une enveloppe de 8500 dinars.

par -
L'adjoint du chef d'une agence bancaire à Teboulba

Les aides sociales accordées aux familles nécessiteuses à l’occasion de l’Aid El Adha seront versées à partir de lundi 5 septembre 2016 sous forme de mandat d’une valeur de 40 dinars, a annoncé, mardi, le ministère des affaires sociales dans un communiqué.
Par ailleurs, le versement des allocations aux bénéficiaires du programme d’aides aux élèves et étudiants à l’occasion de la rentrée scolaire et universitaire 2016-2017, s’effectuera en tranches à partir de septembre 2016, lit-on de même source.

FOCUS 🔍

Comme à l’accoutumée, la BIAT- Banque Internationale Arabe de Tunisie – lance sa campagne estivale à destination des Tunisiens Résidents à l’Etranger « TRE...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

La Libye rejette le plan de l'Union européenne d'implanter des centres pour migrants sur son territoire afin de les empêcher d'atteindre l'Europe, et ne...

Reseaux Sociaux

SPORT

"On essaie de trouver un accord, Nice, Balotelli et nous", a déclaré le directeur sportif de l'Olympique de Marseille, Andoni Zubizarreta, au sujet de l'éventuelle arrivée...