Tags Posts tagged with "Ambassade,"

Ambassade,

par -

Le manuel de procédure des affaires de stupéfiants au Bénin est un recueil de bonnes pratiques en matière de répression des infractions liées aux stupéfiants au Bénin. Ce document qui a bénéficié de l’appui technique et financier de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique a été rédigé par des professionnels béninois magistrats et officiers de police judiciaire pétris d’expérience en la matière. L’objectif ultime est d’harmoniser les pratiques des professionnels de la répression à l’échelle nationale.

Lors d’une cérémonie de reconnaissance des efforts des membres du comité de rédaction du manuel organisée par l’Ambassade des Etats-Unis, le Ministre de la Justice Joseph Djogbénou, après les avoir félicité pour leur dévouement à cette tâche, a rappelé que le manuel est « un instrument qui fixe le cadre des étapes de la répression » en matière de stupéfiants au Bénin. En encourageant l’Ambassade des Etats-Unis à aller au-delà de cet appui, il a indiqué que « le législateur s’adaptera à la répression » afin d’assurer que la lutte soit dynamique.

L’Ambassadeur des Etats-Unis près le Bénin Lucy Tamlyn a indiqué que « le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique est disposé à soutenir l’état de droit et la sécurité régionale en adhérant à la procédure pénale sur les dossiers de drogue ayant des implications transnationales. »

Depuis la conception du projet de manuel en 2014 jusqu’à ce jour, plus d’une vingtaine de programmes ont été organisés par l’Ambassade et plus de 1.200 professionnels de la chaîne pénale ont été formés sur le contenu du manuel au Bénin. En effet, après la remise officielle du document au Ministre de la Justice en Mars 2016, six ateliers de vulgarisation ont été organisés dans toutes les juridictions du pays au profit des acteurs de la chaîne pénale tels que les magistrats et officiers de police judiciaire policiers et gendarmes. Au cours de cette année, d’autres séries de vulgarisation ont eu lieu au profit des unités stratégiques telles l’Unité Mixte de Contrôle des Conteneurs au Port de Cotonou (UMCC), la Brigade Port Douanes, la Compagnie de Gendarmerie du Port, et près de 1000 stagiaires fonctionnaires de police.

A travers des explications claires, des cas pratiques, des faits réels mettant en exergue les erreurs subtiles à éviter dans les procédures, et des bonnes pratiques partagées par les membres du comité de rédaction du manuel, les officiers et magistrats sortent mieux informés et satisfaits des sessions de vulgarisation et plus à même de lutter contre le fléau que représentent les stupéfiants.

D’autres sessions de vulgarisation auront prochainement lieu dans diverses unités spécifiques et des tribunaux de première instance du pays. Aussi, des réflexions seront menées en vue d’intégrer les notions développées dans le manuel dans les curricula des écoles nationales de la police, la gendarmerie et la magistrature. Sont ainsi présentés les grands axes autour desquels tourneront les activités subséquentes liées au manuel de procédure des affaires de stupéfiants au Bénin.

par -

« Notre objectif pour ce camp technologique est non seulement de favoriser l’innovation et d’accroître l’engagement du public face aux problèmes de la gouvernance. C’est aussi de créer un cadre de jeunes leaders capables d’utiliser ces compétences techniques pour promouvoir la transparence et la responsabilité, » a déclaré le Chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis, Andrew Haviland.

Le diplomate américain, qui s’exprimait ce jeudi 13 juillet 2017 lors d’une réception offerte à l’intention des jeunes leaders qui participent à un camp technologique à Abidjan, a ajouté : « Vous avez besoin des compétences et des outils afin de participer au processus de la vie de la société, afin que vous sachiez comment organiser de manière pacifique et efficace vos voix sur le large éventail de problèmes qui vous concernent. » Des représentants de la Haute Autorité de la Bonne Gouvernance (HABG), des Ambassades du Burkina Faso, de la Guinée et du Mali ont pris part à cette réception.

Initié par l’Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, ce camp technologique, qui se déroule du 13 au 14 juillet 2017 à Abidjan, rassemble une cinquantaine de jeunes leaders âgés de 18 à 35 ans issus de  quatre pays d’Afrique de l’Ouest dont la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, la Guinée et le Mali.

Axé sur le thème : « Renforcement de la Démocratie, la Gouvernance et la Transparence à travers les TIC », ce camp devra non seulement favoriser l’innovation et accroître l’engagement du public face aux problèmes de gouvernance ; mais aussi créer un cadre de jeunes leaders capables d’utiliser ces compétences techniques pour promouvoir la transparence et la responsabilité.

M. Haviland a souligné l’élément essentiel que sont la bonne gouvernance et la transparence dans le leadership économique et politique. « C’est la bonne gouvernance et la transparence qui créent les bases de la stabilité politique, en veillant à ce que les gouvernements réagissent aux besoins économiques, politiques et de sécurité des citoyens, » a-t-il précisé. Dans cette perspective, il a mis l’accent sur le rôle de la jeunesse qui forme la majorité de la population dans la sous-région: « Vous devez assumer des rôles de leadership dans l’émergence de vos pays. »

Il a également souhaité que « les participants du camp technologique profitent de cette expérience pour mobiliser d’autres jeunes leaders de leurs pays respectifs à se joindre à eux pour trouver des solutions technologiques innovantes afin de faire face aux problèmes de transparence et accroître l’engament civique des jeunes. »

Enfin, M. Haviland a réaffirmé l’engagement de l’Ambassade des Etats-Unis à soutenir la communauté digitale et en particulier avec les anciens boursiers du programme Mandela Washington Fellowship, en vue de proposer des solutions technologiques aux défis de la transparence en Côte d’Ivoire. A la suite de ce camp, l’Ambassade des Etats-Unis va collaborer avec des membres de la société civile pour organiser un “hackathon” en vue de développer des applications mobiles qui faciliteront la collecte de données et des rapports sur les problèmes de transparence et de corruption.

par -

Après la récente décision des deux pays de rétablir leurs relations diplomatiques, l’ouverture d’une ambassade du Maroc à La Havane à Cuba est “imminente”, rapporte “le360.ma”.

Le Maroc “ouvrira très prochainement cette ambassade”, a déclaré une source officielle marocaine, rappelant que le royaume a défendu ces dernières années Cuba concernant la levée de l’embargo économique qui lui était imposé par les Etats-Unis.

par -

L’Ambassade des Etats-Unis à Ouagadougou a organisé un évènement public sur le changement climatique. Les échanges se sont basés sur “Ted Talks” ainsi que sur d’autres vidéos sur l’environnement. Chaque vidéo projetée a été suivie d’une discussion pendant laquelle les participants ont exprimé leurs opinions. Ils ont aussi discuté des causes et des conséquences du changement climatique et échangé sur la méthode controversée du “pâturage planifié’’, une méthode développée par Allan Savory afin de restaurer les champs à l’aide du bétail. Ils ont également échangé sur les effets néfastes de l’exploitation minière traditionnelle sur l’environnement, qui fait usage de produits chimiques et sur la question du développement de plantes génétiquement modifiées en vue de nourrir les populations vivant dans les zones arides.

par -

L’Ambassade du Japon en Tunisie annonce l’ouverture de la candidature à la bourse MONBUKAGAKUSHO pour l’année 2018, offerte par le Ministère japonais de l’éducation, de la culture, des sports, des sciences et de la technologie, au profit des élèves et étudiants tunisiens pour étudier dans les collèges techniques et universités japonaises.

Deux catégories de bourse sont mises à la disposition des candidats :

Une intitulée « College of Technology students » destinée aux étudiants ayant un baccalauréat ou qui sont en cours de terminer leurs études secondaires.
La deuxième catégorie est destinée aux étudiants ayant un diplôme universitaire pour accomplir un master ou un doctorat au Japon et ce, dans le cadre du programme intitulé « Research students ».

Les dossiers de candidature sont disponibles sur le site web de l’Ambassade du Japon en Tunisie dont ci-dessous le lien. Le dernier délai pour le dépôt  des candidatures est fixé au vendredi 19 mai 2017.

 http://www.tn.emb-japan.go.jp/itprtop_fr/index.html

par -

L’ambassade des Etats-Unis en Tunisie a catégoriquement démenti ce jeudi 2 mars l’information relative à la signature par Donald Trump d’un décret permettant aux Tunisiens de se rendre aux USA sans visa…

On rappelle que des journaux électroniques tunisiens ont relayé ce matin des informations selon lesquelles les Tunisiens sont exemptés de visa pour entrer aux Etats-Unis.

par -

Deux personnes qui se trouvaient à l’intérieur d’une voiture ont été tuées samedi quand le véhicule a explosé à Tripoli près de l’ambassade italienne, qui vient de rouvrir, a-t-on appris de sources libyennes médicale et de sécurité. Selon une source des services de sécurité, il n’était pas possible dans l’immédiat de déterminer s’il s’agissait d’un attentat ou d’une explosion accidentelle.

Houssam al-Tabouni, un responsable du Croissant-Rouge dans la capitale libyenne, a indiqué à l’AFP que deux corps calcinés et non identifiés avaient été retirés de la voiture. Le véhicule a explosé dans une rue située derrière l’ambassade italienne et celle d’Egypte, actuellement fermée, devant le ministère du Plan et près d’un hôtel, selon un correspondant de l’AFP sur place.

Un périmètre de sécurité a été mis en place autour du lieu de l’explosion, empêchant badauds et journalistes de s’en approcher. Rome avait annoncé le 9 janvier la réouverture de son ambassade à Tripoli, fermée en février 2015 quelques mois après la prise de la capitale libyenne par une coalition de milices, dont certaines islamistes, au prix de violents combats.

L’Italie est le premier pays occidental à avoir rouvert sa représentation diplomatique à Tripoli. Dix mois après son installation à Tripoli, le gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale n’a pas réussi à asseoir son pouvoir sur l’ensemble du territoire et il est contesté par des autorités basées dans l’est du pays.

par -

A l’occasion de sa visite à Rome, le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas inaugura ce samedi 14 janvier, l’ambassade de Palestine près le Saint-Siège, rapportent des sources étrangères. Toujours selon la même source, l’ouverture de cette ambassade vient suite à l’entrée en vigueur en 2016 de l’accord global bilatéral du 26 juin 2015 où le Vatican a déjà reconnu l’État palestinien.

Pour rappel, Mahmoud Abbas s’est rendu à plusieurs reprises au Vatican : en octobre 2013, en juin 2014 pour la prière pour la paix en Terre Sainte, et en mai 2015 pour la canonisation des deux Palestiniennes Marie-Alphonsine Daniel Ghattas (1843-1927), fondatrice des Sœurs du Rosaire de Jérusalem, et Mariam de Jésus Crucifié Baouardy (1846-1878), du Carmel de Bethléem.

par -

L’ambassadeur de la Suède en Tunisie, Fredrik Floren, a affirmé, lors de son passage ce lundi 24 octobre 2016, sur Express Fm, qu’il a pour objectif de doubler les chiffres des exportations vers la Tunisie.

Il a, par la même occasion, annoncé la réouverture de l’ambassade de son pays en Tunisie, après une fermeture qui a duré 15 ans pour des raisons financières. La réouverture aura lieu en la présence de Margot Wallström, ministre suédoise des Affaires étrangères.

par -

La route au niveau de l’ambassade des Etats-Unis à Tunis a été rouverte après une fermeture qui a duré 4 ans suite aux événements de septembre 2012.

Les habitants de Lac 1 et 2, Ain Zaghouan et Laaouina ont réclamé sa réouverture afin de mettre un terme aux embouteillages, avec la mise en place de patrouilles sécuritaires afin d’éviter les problèmes de bouchon au niveau de certains croisements, rapporte ce mercredi 21 septembre 2016 Mosaïque fm.

par -

L’Ambassade des Etats-Unis à Dakar a accueilli cette semaine les membres clés du gouvernement sénégalais pour un exercice de préparation contre le terrorisme.
L’objectif de l’exercice est d’améliorer la situation et le partage d’informations entre toutes les parties prenantes
A travers des exercices et des discussions animées à l’aide de scénarios d’attaques terroristes, le but de l’exercice est d’améliorer la coordination, la collaboration et le partage d’informations entre les services de contre-terrorisme, les militaires, la police et les partenaires en matière de sécurité.

L’objectif de l’exercice est d’améliorer la situation et le partage d’informations entre toutes les parties prenantes et d’identifier les meilleures pratiques et les enseignements tirés des actions entre les États-Unis et le Sénégal.

Les États-Unis effectuent régulièrement ces types d’exercices avec des partenaires étrangers dans le monde entier.

par -

Trois agents de sécurité et deux citoyens ont été transportés au centre de traumatologie et des grands brûlés de Ben Arous après avoir été blessés dans un accident de voiture causé par un homme en état d’ébriété, rapporte Mosaïque fm.

L’accident s’est produit dans la nuit de jeudi à vendredi au niveau de Radès Miliane (gouvernorat de Ben Arous) ; un fonctionnaire travaillant dans une ambassade à Tunis a percuté avec sa voiture les cinq personnes. Le conducteur en question était ivre.

par -

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui a révélé que l’Etat tunisien proposé à l’Ambassade des Etats-Unis à Tunis un terrain d’une valeur de 12 millions de dollars en guise d’indemnisation des dégâts occasionnés à ses locaux lors de l’attaque salafiste, ajoutant que la représentation diplomatique US a accepté cette offre en lieu et place des 36 millions de dollars, montant estimé des déprédations subies.

Dans une interview au quotidien « Al Maghreb », il a précisé que cet arrangement qui est, par ailleurs,  une pratique courante entre Etats, est expliqué par les difficultés budgétaires de l’Etat tunisien, soulignant que l’Ambassade a  fait montre de compréhension à cet égard.

par -
La chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis a renvoyé au 1er juillet l’affaire de l’Ambassade américaine en

La chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis a renvoyé au 1er juillet l’affaire de l’Ambassade américaine en Tunisie.

Six accusés ont comparu en état de liberté alors qu’un 7ème a été amené de la prison où il est incarcéré.

Trois accusés ont demandé que des avocats soient commis pour leur défense, n’ayant pas les moyens de le faire eux-mêmes.

par -
Un fonctionnaire de l’ambassade de Tunisie à Tripoli a été enlevé

Un fonctionnaire de l’ambassade de Tunisie à Tripoli a été enlevé, ce vendredi matin, par des inconnus.

Il s’agit de Mohamed Becheikh dont le père a confirmé à Mosaïque fm, le rapt dont a été victime son fils , ajoutant que l’ambassadeur tunisien lui a affirmé que les efforts se poursuivent pour localiser l’otage et identifier ses ravisseurs.

Pour sa part, l’épouse du diplomate enlevé a indiqué que les informations manquent en ce qui concerne l’endroit où son mari est séquestré, ajoutant que les autorités libyennes sont en en train de mener des investigations.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux