Tags Posts tagged with "amélioration"

amélioration

par -

La SOTETEL tiendra une Assemblée Générale Ordinaire, le jeudi 21 juin 2018, pour statuer sur les comptes de l’exercice 2017. Malgré la stagnation de ses ventes à 47 MD, la société a affiché une amélioration notable de sa rentabilité : un résultat net de 6 MD contre 1,5 MD une année plus tôt. En dépit de cette bonne performance, la société ne compte pas renouer avec la distribution des dividendes (selon le projet de résolutions de l’AGO).

par -

Une enveloppe de 150 millions de dinars (MD) a été réservée à l’amélioration des conditions de desserte de l’eau potable, dans le milieu rural, au cours de l’année 2018, dont un budget de près de 90 MD sera consacré à la réalisation de 118 nouveaux projets de création de Systèmes d’eau. L’ensemble de ces projets bénéficieront à 128 mille citoyens dans les différentes régions du pays, a indiqué, mercredi 30 mai 2018, Abdelhamid Mnajja, directeur de l’eau potable et de l’équipement rural, au ministère de l’Agriculture.
Le responsable a précisé, dans une déclaration à l’agence TAP, qu’un projet de création d’un Système d’eau est une installation qui regroupe un puits, un réservoir et un réseau de distribution de l’eau. Ces projets permettent d’approvisionner en eau potable, les petites zones rurales qui se trouvent loin du réseau de la Sonede.
Actuellement, le taux d’approvisionnement en eau potable est de 100%, dans le milieu urbain et de 93,5%, dans le milieu rural. Nous projetons de parvenir à porter ce taux à 97%, d’ici 2021 “, a-t-il noté.
Pour ce faire, nous œuvrons, également, à réactiver les 49 Systèmes d’eau bloqués, destinés à fournir de l’eau à 58 mille personnes. Parmi ces systèmes, 14 ont été interrompus, en raison du refus des bénéficiaires de payer leurs dettes, dans les gouvernorats de Sfax, Kairouan, Gafsa et Sidi Bouzid”, a encore indiqué le responsable.

D’autres projets sont, aussi, au programme, dont le réaménagement de 111 systèmes d’eau pour réduire les problèmes de perturbation de l’approvisionnement en l’eau potable.
Mnajja a fait savoir, en outre, que sa direction veille, en parallèle, à lutter contre le raccordement anarchique de certains citoyens. ” Au total, nous comptons environ 150 mille raccordements anarchiques et illicites au réseau d’adduction de l’eau dans les différentes régions du pays, et nous estimons parvenir à éliminer une moyenne de 10 mille raccordements anarchiques chaque année, à partir de 2018 “.
D’après le responsable, l’effort sera orienté, aussi, vers le suivi et le contrôle de la comptabilité de 517 groupements hydrauliques, sur un total de 895 groupements, notamment dans les gouvernorats de Nabeul, Gafsa, Kairouan et Siliana.
587 groupements sont appelés, en outre, à organiser leurs assemblées générales électives, afin d’élire leurs nouveaux conseils d’administration, lesquels chapeauteront la gestion de ces projets d’approvisionnement en eau, et ce, dans le cadre de la concrétisation de la démocratie locale.

par -

De nouveaux projets pour améliorer la qualité d’eau potable dans le gouvernorat de Kébili sont programmés par la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE).
Ces projets, qui ont démarré depuis 2011 et se poursuivront jusqu’à 2020, visent à réduire le taux de salinité de l’eau pour atteindre 1,5 gr par litre, a précisé le chef de district de la SONEDE à Kébili, Abdallah Aziz.

Parmi ces projets, le forage de puits et leur raccordement aux stations de dessalement à Kébili et Souk Lahad ainsi que l’extension du réseau d’eau potable dans plusieurs localités à Kébili-nord, a-t-il souligné.
Il s’agit également de construire une station de dessalement d’eau au profit des localités de la délégation de Kébili-ouest moyennant une enveloppe de 12,5 MD.

par -

L’état d’avancement du plan d’action mis en place par la Tunisie pour améliorer son classement dans le rapport “Doing Businees” a été examiné, jeudi, par le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Zied Ladhari et une délégation représentant la Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale et auteur de ce rapport.

Selon un communiqué du ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, le déclin que la Tunisie a enregistré dans plusieurs classements, après 2010, en raison de la transition, a incité le gouvernement à étudier les mécanismes à même d’ améliorer cette situation et ce, en communiquant avec les auteurs des classements et en élaborant un plan d’amélioration des différentes notations.

Ladhari a passé en revue les procédures de simplification des opérations d’investissement à court et moyen terme mettant l’accent sur la nécessité d’assurer un suivi attentif de toutes les administrations concernées pour améliorer les indicateurs aussi bien au niveau juridique que procédural.

De leur coté, les représentants de la SFI ont exprimé, d’après le communiqué, leur engagement à poursuivre la coordination avec les administrations et les structures tunisiennes concernées pour améliorer progressivement les différents indicateurs à court et moyen terme et partant améliorer le classement du pays dans les prochains rapports.

par -

Le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Zied Ladhaari, a annoncé, lundi 28 novembre 2017, que la présidence du gouvernement examinera la semaine prochaine les opportunités de mettre en place des mécanismes à même de permettre à la Tunisie d’améliorer ses classements mondiaux et régionaux, alors que le pays a enregistré une régression de plusieurs indicateurs.
Intervenant lors d’une séance plénière tenue, lundi, et consacrée à l’examen du budget de son département, Ladhaari a indiqué qu’en Tunisie, tous les investisseurs locaux et étrangers sont sur le même pied d’égalité. Il n’y a pas d’investisseur qui intervient dans la décision nationale, a-t-il encore fait savoir.
Il a, en outre, expliqué que son département œuvre à travers l’Agence de Promotion de l´Investissement Extérieur (FIPA) à booster l’investissement, appelant les législateurs à éviter “les messages non constructifs“.
Le ministre a par ailleurs passé en revue un nombre d’indicateurs qui reflètent l’amélioration du climat d’affaires dans le pays, notamment l’amélioration du PIB de 2,2% au cours du 2ème trimestre 2017. Les exportations ont enregistré une hausse de 18,2%.
Au cours de son intervention, le ministre a annoncé que l’Instance supérieur de l’investissement entrera en fonction au cours des prochaines semaines. Cette structure constituera le seul interlocuteur des investisseurs.
Il a par ailleurs estimé que le gouvernement devrait faire la promotion de projets privés, estimant “qu’il n’existe pas de carte d’investissement destinée au secteur privé en Tunisie et notamment dans les région de l’intérieur“.

par -

L’oasis de Ksar Ghilane (gouvernorat de Kébili), qui constitue l’un des plus beaux sites touristiques saharien, verra bientôt son infrastructure améliorée. Entourée de dunes et dotée d’une source chaude, l’oasis a tous les atouts pour se développer en tant que destination touristique.
Des efforts seront déployés pour en faciliter l’accès et l’alimenter en électricité à partir de l’énergie solaire, fait savoir à l’agence TAP le directeur régional au tourisme, Mohamed Saiem.

Un appel d’offres a été lancé pour l’aménagement de la route nationale n°20 dans son tronçon entre Matmata (gouvernorat de Gabès) et Douz (gouvernorat de Kébili). Les travaux devront démarrer en 2018. Une liaison sera réalisée entre cette route nationale et la localité d’Om Chiah, au cours de la même année. Ce projet en phase de tri des offres sera réalisé par les directions de l’équipement à Gabès et à Kébili pour faciliter l’accès à Ksar Ghilane et protéger la route contre les inondations.
S’agissant de l’électrification de la localité de Ksar Ghilane, le Conseil régional au développement a convenu de mettre en œuvre un plan visant à exploiter l’énergie solaire pour alimenter la localité en électricité.

par -

Le ministère de la Fonction publique, et de la Gouvernance lancera prochainement une formation en ligne qui ciblera l’ensemble des fonctionnaires dans la fonction publique. C’est ce qu’a annoncé la directrice générale de la Formation et du Perfectionnement des Compétences au sein de ce département, Khaoula Labidi.
Dans une déclaration exclusive accordée ce mercredi 11 janvier à Africanmanager, elle a précisé qu’il s’agit d’un projet national ayant obtenu l’accord du gouvernement. « C’est une opportunité et même l’une parmi d’autres solutions visant à promouvoir le rendement de l’administration qui fait actuellement l’objet de sérieuses critiques», a-t-elle dit. Ce projet pilote touchera l’ensemble des fonctionnaires dont le nombre s’élève à 630 mille tout en adoptant les nouvelles technologies de manière à améliorer leurs compétences. Khaoula Labidi a par ailleurs signalé qu’un comité de pilotage a été créé pour s’accorder sur ce projet et rechercher les financements nécessaires à sa mise en place.

par -

Le livre blanc visant l’amélioration du secteur de transport sera présenté mardi prochain.
La présentation sera assurée par le ministre du Transport, Anis Ghedira, en présence de représentants de la Banque Mondiale, lit-on dans le quotidien “Achourouk”.
Pour rappel, le livre blanc, préparé par la Tunisie en collaboration avec la Banque mondiale, propose un plan d’action pour la prochaine décennie (horizon 2030) dans le secteur du transport.
Elaboré sur la base de 50 études, ce livre met le cap sur la nécessité de garantir le désenclavement des régions défavorisées tout en identifiant à travers un diagnostic six déficiences majeures.

par -
La production de phosphate dans le bassin minier est arrêtée depuis 3 jours

Le secrétaire d’État auprès de la ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, Hachmi Hmidi, a déclaré que la situation du secteur des phosphates est rassurante.
L’activité a repris son rythme habituel après une longue période de protestation et de blocage, a dit le responsable dans une déclaration accordée ce mercredi 2 novembre 2016 à Africanmanager.
Avec la reprise de l’activité de l’ensemble des centres miniers, le rythme a atteint son paroxysme, soit 17 mille tonnes par jours, a-t-il ajouté.
« Avec ce rythme, on pourra atteindre un niveau considérable de production estimé à 3,4 millions de tonnes d’ici la fin de l’année en cours avec la transformation de 4 millions de tonnes », a-t-il estimé. Pour les 10 premiers de 2016, Hachmi Hmidi s’est montré optimiste, faisant savoir que la production a atteint 2.8 millions de tonnes. S’agissant du phosphate marchant, la production a affiché une progression de 45% par rapport à la même période de 2015, l’équivalent de 2,39 millions de tonnes.
Pour le transport du phosphate, le responsable a signalé que 1268 tonnes ont été transportées par train entre les zones de production et les zones de transformation. Un million de tonnes ont été transportées par camion alors que 212 mille tonnes ont été transportées par bande.

par -

L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a adopté ce mardi 12 juillet 2016 le projet de loi relatif à l’approbation d’un accord de crédit d’une valeur de 64 millions d’euros. Ce fonds servira à financer le projet d’amélioration de l’employabilité des diplômés de l’enseignement supérieur.

Ce projet de loi est passé lors d’une séance plénière tenue aujourd’hui avec 115 votes pour, 9 abstentions et 9 votes contre.

Pour rappel, cet accord a été conclu entre le gouvernement tunisien et la Banque Internationale pour la restriction et le développement (BIRD).

par -

Dans une interview accordée à Africanmanager, Yasser Mesbah, chargé de communication au ministère de l’Intérieur a qualifié la situation sécuritaire actuelle du pays de « rassurante », expliquant cela par les efforts fournis par la cohésion et la vigilance des forces sécuritaires et militaires.

Yasser Mesbah a par ailleurs noté que la Tunisie reste toujours menacée et que de nouvelles attaques sont probables dans le pays. C’est ainsi que de nouvelles mesures ont été prises par le ministère de l’Intérieur pour améliorer la situation sécuritaire sur tout le territoire, a-t-il dit.

La déclaration de Yasser Mesbah vient au un moment où le ministre de l’Intérieur, Hédi Majdoub avait déclaré lors d’une séance d’audition tenue mercredi 27 avril 2016 par la commission de la sécurité et de la défense à l’ARP, que son département avait reçu des renseignements sécuritaires selon lesquelles des groupes terroristes appartenant à l’organisation terroriste « Daech » ont planifié des opérations terroristes contre des unités sécuritaires et militaires.

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT

voici quelques statistiques marquantes de la Coupe du monde Russie-2018 qui s'est achevée dimanche dernier avec la victoire finale de la France face à...