Sécurité dans les ports : Des constats accablants

Sécurité dans les ports : Des constats accablants

par -

L’amélioration du système de la sécurité professionnelle et la réduction des risques sur les ports tunisiens, pour atteindre les normes internationales, constitue une responsabilité commune et partagée entre l’administration et le personnel exerçant dans cette activité “, a fait savoir le ministre de Transport, Hichem Ben Ahmed.

Le ministre a souligné, jeudi, dans une déclaration à l’agence TAP, en marge d’une conférence organisée à Hammamet, l’impératif de conjuguer tous les efforts des intervenants dans cette filière pour aboutir à un système de sécurité professionnelle adéquat, rappelant que son département se penche, déjà, sur la mise en place d’un système électronique sur les entrées terrestres et marines de ports commerciaux.

De son côté, le secrétaire général de la Fédération générale de transport à l’UGTT, Moncef Ben Romdhane, a fait état de “l’absence des fondements de la santé et la sécurité professionnelle dans l’ensemble des ports tunisiens, lesquels font employer près de 10 mile personnes, et surtout dans le port de Radès qui compte plus de 1200 employés“.

D’après le syndicaliste, le système actuel souffre de plusieurs défaillances notamment l’absence d’une infrastructure qui prend en considération les conditions de la sécurité, le non respect des exigences de sécurité dans le travail par les intervenants, dont la fourniture des tenues et des chaussures nécessaires pour les employés des ports.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire