Des projets pour améliorer le service public

Des projets pour améliorer le service public

par -

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a souligné, lundi 12 novembre 2018, que l’amélioration du vécu quotidien des Tunisiens à travers le développement de la qualité des prestations fournies par le service public constitue un axe important dans le volet social du programme du gouvernement pour la période à venir.

Lors d’une session plénière à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) consacrée au vote de confiance pour les nouveaux membres du gouvernement proposés lors du remaniement opéré le 5 novembre 2018, Chahed a indiqué qu’une série de mesures seront prises pour améliorer la qualité des prestations fournies par le service public dans plusieurs domaines comme l’administration, l’éducation, le transport et la santé.

Dans ce contexte, il a présenté quelques propositions visant à améliorer la qualité des services sanitaires comme l’ouverture en 2019 de 22 structures sanitaires dans différentes régions du pays avec le renforcement des équipements et du cadre médical spécialisé notamment dans les régions intérieures outre la mise en œuvre du fonds d’appui sanitaire destiné aux bénéficiaires des bulletins de soins gratuits ou à tarifs réduits.

S’agissant de la relation du citoyen avec le service public, le chef du gouvernement a mis l’accent sur l’importance de simplifier les procédures administratives, rappelant que le gouvernement a décidé lors du dernier conseil ministériel de réduire de 60% le nombre de documents nécessaires pour la légalisation de signature et de promouvoir le développement technologique et la digitalisation de l’administration.
Il a ajouté que le gouvernement a pris et prendra des mesures pour améliorer les conditions d’accueil des citoyens dans les administrations publiques et accélérer les délais de réception des documents administratifs.

Dans ce cadre, il a signalé que le gouvernement avait pris plusieurs mesures en faveur des entreprises, ce qui a contribué, selon lui, à améliorer le climat des affaires et a aidé la Tunisie à avancer de 8 places dans le classement international de “Doing Business”, sachant que l’objectif est d’être parmi les cinquante premiers pays du classement en 2020.

Chahed a indiqué que la simplification des procédures administratives vise à développer la qualité des services et à améliorer la relation entre le citoyen et l’administration, faisant remarquer que la création d’un ministère de la fonction publique s’inscrit dans ce cadre.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire