Tags Posts tagged with "ariana"

ariana

par -

Des perturbations dans la distribution de l’eau potable sont enregistrées dans la ville de Kalaât Landalous, aujourd’hui jeudi jusqu’à midi, a fait savoir la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE) dans un communiqué.
La Sonede précise, dans un communiqué publié, que cette perturbation est due à des travaux de réparation d’une panne survenue sur une conduite de distribution d’adduction des eaux au niveau de cette ville.
L’alimentation en eau potable reprendra progressivement à partir de midi, précise la même source.

par -

Les unités de la Garde nationale à Ettadhamen au gouvernorat de l’Ariana ont réussi hier, lundi 6 mars 2017, à démanteler un réseau de trafic de stupéfiants, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur. Deux individus âgés de 34 et 43 ans ont été arrêtés. L’un d’entre eux est résident à l’étranger.

Suite à une descente dans la maison d’un des suspects, 230 plaques de résine de cannabis (zatla) ont été saisis. Le poids total du cannabis est estimé à 23 kilos, soit 230 mille dinars, indique la même communiqué.

Une enquête a été ouverte sur l’affaire.

par -

Lors de son passage, samedi 18 février 2017 sur les ondes de Mosaïque Fm, le coordinateur régional de Nidaa Tounes dans le gouvernorat de l’Ariana, Anis Maâzoun a exprimé son mécontentement de son parti quant à la tenue de ce qu’il a qualifié d’un meeting partisan par le secrétaire général de Machrou Tounes, Mohsen Marzouk à l’hôpital régional de la cité Ettadhamen.

À la même source, il a appelé à éloigner les  espaces publics loin des activités politiques des partis.

En réponse, le président du groupe d’Al Horra à l’ARP, Abderraouf Cherif a démenti la version racontée par Anis Maâzoun en affirmant que Machroua Tounes n’a pas organisé un meeting partisan à l’hôpital et que le secrétaire général du parti, Mohsen Marzouk  a rejoint un groupe de député d’Al Horra qui effectuait une simple visite d’inspection.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé qu’une cellule terroriste composée de 6 membres a été arrêtée le 10 février dernier.

Âgés entre 27 et 37 ans, les membres de cette cellule habitent à El Intilaka au gouvernorat de l’Ariana et à cité Ettahrir et Ibn Khaldoun à Tunis, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

En consultant leurs profils sur Facebook, il s’est avéré qu’ils sont en train de partager des post glorifiant l’organisation terroriste daesh. Ils ont aussi partagé des vidéos d’exécutions effectuées par ce groupe terroriste.

Une enquête a été ouverte sur l’affaire.

par -

Les brigades de contrôle économique dans le gouvernorat de l’Ariana ont relevé durant l’année 2016 quelque 3985 infractions économiques après avoir effectué près de 28030 visites dans différents points de vente, a indiqué une source de la direction régionale du commerce.
Les infractions relevées notamment dans les secteurs de fruits et légumes (1092 infractions), des produits alimentaires (781 infractions), a précisé la même source, rappelant qu’il s’agit essentiellement des infractions pour augmentation et non affichage des prix.
Les brigades de contrôle économique dans le gouvernorat de l’Ariana, ont saisi durant l’année 2016, notamment 150mille cahiers subventionnés, 27 tonnes de farine, de semoule et de pâtes alimentaires, 3 tonnes de viandes rouge et de volaille et 9500 litres d’huile végétale subventionnéé.

par -

Les unités de la Garde Nationale ont réussi à démanteler une cellule terroriste composée de cinq membres âgés entre 25 et 40 ans, annonce le ministère de l’Intérieur, dans un communiqué rendu public, ce dimanche 25 décembre 2016. Cette cellule est active à cité Ettadhamon du gouvernorat de l’Ariana.

Elle est impliquée dans l’envoie des jeunes aux zones de conflits.

Tous les membres de cette cellule ont été arrêtés et placé en garde à vue en attendant la fin de l’enquête, indique le même communiqué.

par -

Le programme de remplacement des maisons rudimentaires dans la région de l’Ariana est toujours bloqué en raison de l’absence de stocks fonciers nécessaires, selon le rapport de la commission des affaires sociales au Conseil régional de l’Ariana. En attendant, des propositions émanant des directions régionales des propriétés foncières relevant de l’Etat, à Raoued et à Mnihla, devront permettre la démolition et le remplacement, sur un autre lieu, de 37 logements rudimentaires, pour un coût global de 1 million 265 mille dinars.
Le programme de réfection et d’extension d’une quarantaine de logements au profit des faibles revenus auquel 1 million 150 mille dinars sont réservés est, également, bloqué à cause de l’absence d’accord sur la participation des bénéficiaires au coût de réalisation.
S’agissant des travaux de démolition de 14 maisons rudimentaires et de leur reconstruction, sur les mêmes lots de terrain, sept logements ont été parachevés et remis à leurs bénéficiaires et les sept autres devront être finalisés, en février 2017, pour un coût global de 75 mille dinars.
Par ailleurs, 1500 appartements (logements sociaux) sont en cours de construction, à El Bokri (délégation de Sidi Thabet), avec un taux d’avancement de 20%. Des études sont menées, en parallèle, pour la réalisation de 213 logements individuels dans cette même agglomération.

par -
Le secrétaire général adjoint du syndicat de la sûreté républicaine

Des décisions de démolition d’une trentaine de constructions anarchiques ont été exécutées, ce samedi 26 novembre à l’Ariana principalement sur l’avenue Hédi Nouira à la Cité Ennasr.

Selon Mosaique fm, 30 commerces ont été démolis alors que 7 façades ont été retirées.
Toujours selon la même source, cette décision concerne 64 commerces situés sur ladite avenue.

par -
D’après les statistiques divulguées par la police municipale à Africanmanager

-Cinq décisions de destruction de kiosques anarchiques à la nouvelle Ariana et Borj Baccouche (gouvernorat de l’Ariana), ont été exécutées récemment en plus de la décision de fermeture, durant une semaine, de 6 locaux de vente de volailles, a indiqué le président de la délégation spéciale de la municipalité de l’Ariana, Majdi Guesmi.
Les kiosques ont été installés anarchiquement et il a été décidé de les éliminer pour exploitation illégale de trottoirs, a précisé la même source.
Les services de la municipalité poursuivent l’exécution des décisions de destruction des kiosques installés anarchiquement dans les zones municipales, a-t-il encore rappelé.
Le président de la délégation spéciale de la municipalité de l’Ariana a indiqué qu’une équipe de la police municipale en coopération avec les services d’hygiène et de l’environnement ont effectué en début de semaine, des visites d’inspection et de contrôle dans 6 locaux de vente de volailles et dérivés dans le centre ville de l’Ariana et ont enregistré des infractions notamment pour non respect du cahier des charges. Une décision de fermeture pour une semaine a été prise, a-t-il affirmé.

par -

L’Etat vient de récupérer des terres domaniales, d’une superficie globale de 3,5 ha, situées dans la région de Mnihla supérieure (gouvernorat de l’Ariana) a annoncé lundi, le secrétariat d’Etat aux domaines de l’Etat et aux affaires foncières, dans un communiqué, publié lundi.
Ces terres occupées illégalement, par des citoyens ont été récupérées vendredi 28 octobre, outre la récupération le 10 octobre 2016, toujours dans le même gouvernorat d’un terrain de 14 ha, situé au centre de la région de Sidi Thabet (près de l’école de vétérinaire), a précisé le département.
La récupération de ces biens immobiliers s’inscrit dans le cadre de l’approche adoptée par les services de l’Etat en vue de préserver les biens de la communauté nationale.
Le secrétairiat d’Etat aux Domaines de l’Etat et Affaires foncières avait invité, à maintes reprises, les citoyens qui occupent illégalement des biens de l’Etat à les rendre en toute urgence.

par -

La récolte des olives dans le gouvernorat de l’Ariana pour la saison 2016-2017 est estimée à 1416 tonnes, en baisse de 63% par rapport à la campagne écoulée (3800 tonnes), indique un rapport du commissariat régional au développement agricole (CRDA).
Une baisse est attendue également au niveau de la production des olives de table atteignant 187 tonnes contre 380 tonnes, une année auparavant, prévoit le même rapport.
Cette régression est due au manque des averses et à la baisse du volume des eaux d’irrigation, précise le même document, rappelant que les superficies consacrées aux olives dans la région s’élèvent à 2624 ha dont 2464 ha situés en périmètres irrigués à Sidi Thabet et Kalaat Andalous.
La cueillette des olives a démarré début octobre et se poursuivra jusqu’à février 2017, ajoute le rapport, soulignant que le prix du Kg des olives de table a été fixé entre 1100 et 1600 millimes .
La capacité de transformation des olives est de 350 tonnes par jour au gouvernorat de l’Ariana qui compte 6 huileries modernes mais aucune unité de conditionnement.

par -
Les propriétaires de boulangeries à Djerba souffrent d'une pénurie de farine et un grand nombre de boulangerie n'arrivent plus à travailler

Les brigades du contrôle économique à l’Ariana ont réussi, mardi après-midi, à saisir une importante quantité de farine subventionnée (4,8 tonnes) dissimulée dans l’entrepôt d’une boulangerie à Mnihla, a indiqué le directeur régional du commerce Mohamed Chokri Derouich.
“Un procès-verbal a été également dressé contre le propriétaire de la boulangerie”, a ajouté la même source à la correspondante de la TAP.
Il a rappelé qu’une campagne de contrôle économique a été lancée depuis début octobre dans le gouvernorat de l’Ariana pour lutter contre le phénomène de spéculation sur les denrées alimentaires subventionnées (huile d’olive, farine, semoule,…).

par -

La brigade de contrôle économique à l’Ariana a saisi 140 mille cahiers subventionnés distribués dans des circuits illicites, outre 9368 fournitures scolaires et 2650 paquets de cigarettes, signale à l’agence TAP une source de la direction régionale du commerce à l’Ariana.
Au cours du mois de septembre, les services de contrôle économique ont relevé 172 infractions économiques dans divers secteur de distrubution et ce, lors de campagnes menées dans les entrepôts de stockage de fournitures scolaires, les points de vente de détail ainsi que les cafés, les boulangeries, les points de vente de fruits secs et divers produits de grande consommation. Ces infractions concernent l’affichage des prix, la facturation, la vente conditionnée, l’origine inconnue de produits, l’hygiène et la qualité.

par -

Le ministère de l’Équipement a annoncé dans un communiqué que les travaux de réalisation de l’échangeur Mahmoud Matri à l’Ariana ont été faits dans les normes et que son inondation lors des dernières précipitations de pluie est due aux ordures qui bloquaient les canalisations d’eau.
Le ministère a par ailleurs expliqué que les eaux de pluie ont été évacuées comme prévu après le prélèvement de ces ordures, ajoutant que le tunnel n’a pas encore été ouvert à la circulation puisqu’il ne dispose toujours pas de système d’évacuation d’eau.

par -

Les unités sécuritaires à l’Ariana ont arrêté, mardi, 43 individus dont 34 qui font l’objet d’avis de recherche, a indiqué une source sécuritaire.
Parmi ces individus, impliqués dont divers délits (consommation de drogue, trafic d’alcool, violence, vol, tapage sur la voie publique,..), une personne suspectée de liens avec un groupe terroriste, a-t-elle ajouté.
“20 motocyclettes, 1530 boites de boissons alcoolisées et trois voitures ont été saisies lors de cette campagne sécuritaire lancée notamment à Ariana-ville et Ariana-nord”, a précisé la même source à la correspondante de la TAP.

par -

Les brigades du contrôle économique à l’Ariana ont saisi, en début de semaine, 714 tablettes d’argile périmée qui constituent une menace pour la santé, a affirmé le directeur régional du commerce Mohamed Chokri Derrouiche.
Il a été précisé que ces produits ont été saisis lors des campagnes de contrôle économique organisées à l’occasion de la rentrée scolaire dans les magasins et commerces de vente de fournitures scolaires.
Lors de ces campagnes, huit infractions économiques ont été également relevées relatives notamment à la non-transparence tarifaire et la spéculation de manuels scolaires, a-t-il ajouté à la correspondante de la TAP.

par -

88 moutons, mis en quarantaine après être atteints par la peste, ont été traités et guéris de cette maladie qualifiée par le ministère de l’Agriculture de “peste des petits ruminants “(infection virale fortement contagieuse), a confirmé dimanche, le commissaire régional à l’Agriculture, Mohsen Chebbi.
“Ces moutons sont guéris et ne représentent aucun danger pour le cheptel dans le gouvernorat de l’Ariana”, a-t-il tenu à rassurer, évoquant une coordination efficace, à ce sujet, entre les médecins vétérinaires et les structures du contrôle de la santé animale.
D’après ses dires, les autorités concernées ont procédé, après la découverte de foyers de peste dans 5 fermes agricoles, à la mise en quarantaine de ces exploitations. La région de l’Ariana compte environ 32 000 têtes d’ovins, près de 25 000 têtes de bovins et 2000 caprins.
pour la fête de l’Aid El Idha qui sera célébrée, lundi prochain, 12 septembre 2016, 6600 moutons de sacrifice ont été mis en vente pour le public, a indiqué le responsable, rassurant que “ces moutons sont en bonne santé”.
La région a mis en place un dispositif de contrôle sanitaire à l’occasion de l’Aid El Idha au niveau de tous les points de vente des moutons de sacrifice. Une équipe de contrôle sanitaire et environ 12 médecins vétérinaires sont volontaires pour visiter ces points de vente et contrôler la santé des bêtes, a encore indiqué le commissaire régional à l’Agriculture.
Le ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, avait précisé, le 10 août, dans un communiqué, que l’épidémie ne constitue pas un danger pour le consommateur. “Le risque de transmission du virus de l’animal à l’homme est nul et la consommation de toutes les viandes ovines ne constitue pas de danger pour la santé du consommateur”, avait encore indiqué le département de l’Agriculture.

par -

Le taux de réalisation de l’étude de modernisation du périmètre irrigué à Sidi Thabet dans le gouvernorat de l’Ariana, a atteint 70pc, indique un rapport publié par le comité d’agriculture et de la pêche relevant du conseil régional de l’Ariana.
Cette étude s’inscrit dans le cadre du projet de modernisation des zones irriguées dans la région décidé par le ministère de l’Agriculture et des ressources hydrauliques en coopération avec la banque allemande sur une période de 7 ans, 2013/2017 moyennant une enveloppe de 60 millions de dinars.
Cette étude, dont le coût est estimé à 3,2 millions de dinars permettra d’évaluer la situation des périmètres irrigués à Sidi Thabet, qui s’étendent sur une superficie de 5046 ha et sont répartis sur trois zones à savoir, Sidi Thabet, Jebal Ammar et Cherfech.
Ce projet a pour objectif d’assurer une meilleure maitrise des ressources hydrauliques et un accroissement de la production agricole en plus d’une gestion des systèmes d’irrigation par les agriculteurs à travers des groupements de développement d’irrigation d’eau, selon le rapport.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Elle, c’est une spécialiste du transport, un secteur où elle a fait presque toute sa carrière, qu’elle connaît, de la voiture particulière à l’avion,...

AFRIQUE

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, annonce l’envoi d’une équipe de la Division d’identification des victimes (DVI) de la Police...

SPORT