Tags Posts tagged with "dépot"

dépot

par -

Le secteur financier joue un rôle de catalyseur de la croissance économique, en mobilisant l’épargne de différents agents et en la répartissant entre les demandeurs de financement. Cependant, les banques tunisiennes n’ont pas fourni un effort dans la collecte des dépôts pour financer les investissements mais au contraire elles ont tiré profit de la facilité du financement de la BCT pour augmenter leurs ressources. En effet, les banques profitent de la rente en provenance de l’achat des titres de l’État à faible risque à partir du refinancement de la BCT. Cette situation a entrainé un rationnement de crédit et un sous-investissement“. C’est ce qui ressort de la note de conjoncture de l’intermédiaire en bourse, Mac sa.

La note constate qu’en général, le ratio crédits/ dépôts est un indicateur pour mesurer la capacité des banques à financer elles-mêmes les prêts accordés. Lorsque ce ratio est au-dessous de 100%, elles peuvent financer intégralement ces prêts, au-dessus de 100% elles doivent chercher des financements extérieurs.

Par ailleurs, les banques tunisiennes affichent un ratio moyen supérieur à 100%. Concrètement, ce ratio de transformation signifie que les crédits représentent plus de 100% des dépôts des banques ou, en d’autres termes, pour chaque 100 dinars de ressources collectées, plus de 100 dinars sont transformés en crédits.

En fait, à chaque fois qu’une banque accorde un crédit, le bénéficiaire le place en principe en dépôt dans le circuit bancaire. Ce mécanisme est connu à travers la citation de Withers «les
prêts font les dépôts».

Au niveau agrégé, l’ensemble des crédits accordés devrait en principe être égal à l’ensemble des dépôts. Dans le cas où les dépôts sont inférieurs aux crédits, cela veut dire que quelques bénéficiaires de crédit n’ont pas transformé ce crédit en dépôt. Il existe en général deux explications, soit le crédit a été transféré hors la Tunisie, ce qui est marginal suite à la non ouverture du compte capital, soit il a servi à acheter des obligations non bancaires, ce qui est le plus plausible. En outre, on constate que ce ratio comporte des disparités entre les banques.

En effet, la politique financière de l’État vise à renforcer le mécanisme de financement de l’économie. Elle doit être efficace pour assurer la réalisation des objectifs stratégiques de croissance inclusive et de développement durable. Dans ce contexte, l’offre de crédit devra être ciblée, à montants adéquats et à des taux d’intérêt étudiés. Quelques options de politiques financières pour promouvoir la croissance, à savoir : Élaboration d’un ratio «crédit/dépôt» cible, Mettre des crédits à long terme à la disposition des investisseurs et Assurer une distribution sectorielle appropriée.

C’est ainsi que la note de Mac sa a fortement recommandé pour notre pays d’adopter une politique financière axée sur la croissance et le développement durable qui sera capable de diriger une partie importante des crédits vers certaines activités comme l’infrastructure, le capital humain et les secteurs stratégiques à hautes technologies. Le gouvernement à travers les institutions financières doit assumer des fonctions entrepreneuriales. Il doit déterminer le niveau de l’épargne et de l’investissement productif, le choix des technologies de pointe et des secteurs cibles ainsi que l’offre d’assistance technique.

par -

Les délais de dépôt des demandes pour la réalisation des projets éoliens de production d’électricité à partir des énergies renouvelables ont été prorogés jusqu’au 18 octobre 2018, au lieu du 15 août 21018, a annoncé, mardi, dans un communiqué le ministère de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables.
La Tunisie projette à travers cet appel à projets de produire un volume global estimé à 120 Mégawatts (MW) d’électricité, prévoyant que la capacité de production pour chaque projet oscille entre 5 et 30 MW d’électricité.
Le ministère de tutelle a lancé cet appel à projets depuis le 11 mai 2017 mais a revu la capacité de production totale le 30 mai 2018.
La Tunisie œuvre à développer les énergies alternatives et propres en encourageant les projets de transformation de l’énergie solaire et de la production de l’électricité à partir des stations éoliennes, sachant que les plus grandes stations opérant dans l’exploitation de l’énergie éolienne sont installées à Sidi Daoued à El Haouaria.

par -

Suite à une agression verbale commise le 11 avril 2018 par des agents de l’Agence Foncière d’Habitation contre une équipe de contrôle relevant de l’ATCP (Association Tunisienne des Contrôleurs Publics), son président, Karim Belhaj Aissa, a annoncé lors d’une conférence de presse organisée ce vendredi 13 avril 2018, à Tunis, que l’association a décidé de porter plainte contre toutes les personnes qui sont impliquées dans cette affaire.

Le président de l’ATCP a précisé que certains agents de l’AFH ont recouru à la violence verbale et ont menacé d’agresser physiquement des contrôleurs publics de l’Instance de contrôle général des domaines de l’Etat et des affaires foncières, lors d’une opération de contrôle menée au sein de l’AFH.

L’ATCP a accusé le syndicat de base des agents de l’AFH, relevant de l’UGTT, d’être derrière ces agressions et d’entraver l’activité de l’équipe de contrôle.

Belhaj Aissa a considéré que “le fait d’obliger l’équipe des contrôleurs à quitter l’Agence, après leur avoir arraché des documents concernant des opérations de gestion (recrutements, gestion de locations, octroi de lotissements…) qui pourraient être des preuves de corruption (…) est un crime et une menace contre la souveraineté de l’Etat“.

Et d’ajouter que la lutte contre ces actes relève de la responsabilité du gouvernement, de l’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption (INLUCC) et de la direction centrale de l’UGTT. Il a appelé tous les contrôleurs publics à poursuivre la lutte contre la corruption, malgré les agressions qui les ciblent.

Pour sa part, Charfeddine Yacoubi, membre du comité directeur de l’ATCP, a appelé à garantir la protection nécessaire aux structures de contrôle afin qu’elles puissent jouer leur rôle, dans la lutte contre la corruption. Il a aussi, souligné la nécessité de réformer le système de contrôle et de le doter de l’indépendance nécessaire à l’exercice de son activité. Yacoubi a ajouté qu’une réunion a eu lieu ce matin, entre Mabrouk Kourchid, ministre des domaines de l’Etat et des Affaires foncières, des représentants de l’ATCP et le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Tabboubi, durant laquelle ils ont dénoncé les agressions contre l’équipe de contrôle.

par -

Les dernières chiffres actualisés de l’opération de dépôt des candidatures aux élections municipales ont été présentés vendredi 23 février 2018 au cours d’une conférence de presse à Tunis.
Nombre global des listes candidates: 2173
Nombre des listes partisanes: 1099
Nombre des listes indépendantes: 897
Nombre des listes de coalition: 177
Nombre des municipalités n’ayant pas enregistré de listes de coalition : 206
Nombre des municipalités n’ayant pas enregistré des listes indépendantes: 29
Nombre global des candidats: 57020
Nombre des listes retirées: 36
Statistiques générales relatives aux candidatures par direction sectorielle et circonscription électorale
Monastir: 190
Sidi Bouzid: 130
Kasserine: 128
Sousse: 115
Kairouan: 106
Gafsa: 105
Mahdia: 105
Nabeul (1): 99
Bizerte: 96
Ben Arous: 93
Nabeul (2): 81
Béja: 79
Gabes: 79
Siliana: 78
Le Kef: 71
Jendouba: 67
Sfax (2): 66
Sfax (1): 65
Zaghouan: 62
Medenine: 59
Manouba: 56
Ariana: 52
Kebili: 49
Tunis (2): 49
Tataouine: 37
Tozeur: 36
Tunis (1): 20
Statistiques sur la répartition des partis et des coalitions
Nidaa Tounes: 350 municipalités
Ennahdha: 350 municipalités
Machrou Tounes: 84 municipalités
Le Courant démocrate: 72 municipalités
Al Irada: 47 municipalités
Afek Tounes: 46 municipalités
Al Chaab: 40 municipalités
Le Parti destourien libre: 32 municipalités
Al Binaa Al Watani: 20 municipalités
Le parti socialiste: 13 municipalités
Beni Watani: 9 municipalités
Al Moubadara: 8 municipalités
L’union populaire républicaine: 7 municipalités
Al Badil Attounsi: 4 municipalités
Parti Ajyal: 3 municipalités
La rencontre démocratique:3 municipalités
Le parti libre destourien tunisien:2 municipalités
La Voix du Tunisien:2
Parti des Verts pour le progrès: 2
Mouvement des démocrates sociaux: 1
La Tunisie d’Abord: 1
L’Avenir:1
Le mouvement démocratique:1
Mouvement de la lutte patriotique:1
Les coalitions
Le Front populaire : 132 municipalités
L’union civile: 43 municipalités
Les Forces démocratiques: 2 municipalités
Les candidats en fonction de l’âge
Plus de 23 ans: 4866 candidats
Entre 24 et 35 ans: 24794 candidats
Entre 36 et 45 ans: 13625 candidats
Entre 46 et 60 ans: 11191 candidats
Plus de 60 ans: 2544

par -

Dans le cadre du suivi de l’ensemble du processus électoral pour les élections municipales  2018, l’Association Tunisienne pour l’Intégrité et la Démocratie des Elections “ATIDE” a observé le premier jour du processus de dépôt des candidatures dans tous les centres alloués à cet effet par l’ISIE. Les Atidiens et Atidiennes observeront le dépôt des candidatures pendant toute la période et ce, de 8:00 à 18h00.  Pour cette première journée, l’ATIDE a déployé 60  observateurs et observatrices accrédité(e)s.

Au cours de cette 1ère journée, 261 listes ont été acceptées, dont 40% de listes indépendantes et aucune liste commune. La procédure de dépôt s’est déroulée dans de bonnes conditions, sans incidents notoires. Nos observateurs et observatrices nous ont transmis les observations suivantes :

  • Le fait que nos observateurs et observatrices aient été confiné(e)s aux  gradins des salles de sport et dans des lieux éloignés de la zone d’acceptation des candidatures les a empêchés de suivre la procédure de manière adéquate, ce qui peut être considéré comme une entrave au travail des organisations de la société civile et à une violation du principe de transparence (Jendouba, Sfax, Monastir et Tunis 2).
  • Absence de signalisation et de panneaux indiquant l’emplacement des centres de dépôt des candidatures (Bizerte, Le Kef).
  • Mauvaise organisation dans certains centres provoquant une situation quelque peu chaotique  (Sfax 1 et Médenine).
  • Lenteur dans le traitement des dossiers et la délivrance des reçus, atteignant dans certains cas plus de quatre heures pour un même dossier (Tunisie 1).

L’ATIDE exhorte l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE) de faciliter le travail des observateurs et observatrices en leur allouant de meilleurs espaces et en leur permettant de se déplacer dans le centre, afin de pouvoir accomplir au mieux leur mission d’observation.

L’ATIDE recommande par ailleurs de renforcer l’encadrement et la supervision de ses agents en vue d’accélérer l’acceptation des dossiers de candidature et la diffusion des statistiques quotidiennes, afin d’augmenter la transparence du processus.

par -

La société Al Karama Holding vient de proroger de trois semaines le dernier délai de dépôt des dossiers de manifestations d’intérêt lancé dans le cadre de l’opération de cession d’un bloc d’actions représentant 50,52% du capital social de la société Carthage Cement. Le nouveau délai de dépôt des dossiers est fixé au vendredi 09 mars 2018 à 17H au lieu du vendredi 16 février 2018 à 17H.

par -

Le ministère de l’industrie et des PME a annoncé le prolongement des délais de présentation des candidatures pour le prix national de la qualité au 29 décembre 2017.
Ce prix sera attribué aux entreprises opérantes dans le secteur industriel et de services connexes à l’Industrie. Les candidats au prix peuvent télécharger le dossier de participation à partir de l’adresse électronique du ministère de l’industrie ou retirer le dossier de participation au siège de l’Unité de Gestion du Programme National de Promotion de la Qualité.
La société Coficab Tunisie a obtenu le 1er Prix National de la Qualité 2016 selon le modèle d’excellence EFQM (fondation européenne pour la gestion de la qualité).
Le deuxième prix a été décerné à la société AIR LIQUIDE, leader mondial des gaz, technologies et services pour l’industrie et la santé.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est préoccupé de l’évolution rapide de la situation humanitaire dans la région du Kasaï, en...

Reseaux Sociaux

SPORT