AccueilLa UNETunisie : La fin d'une époque pour les dérives des syndicalistes ?

Tunisie : La fin d’une époque pour les dérives des syndicalistes ?

Suite à une agression verbale commise le 11 avril 2018 par des agents de l’Agence Foncière d’Habitation contre une équipe de contrôle relevant de l’ATCP (Association Tunisienne des Contrôleurs Publics), son président, Karim Belhaj Aissa, a annoncé lors d’une conférence de presse organisée ce vendredi 13 avril 2018, à Tunis, que l’association a décidé de porter plainte contre toutes les personnes qui sont impliquées dans cette affaire.

- Publicité-

Le président de l’ATCP a précisé que certains agents de l’AFH ont recouru à la violence verbale et ont menacé d’agresser physiquement des contrôleurs publics de l’Instance de contrôle général des domaines de l’Etat et des affaires foncières, lors d’une opération de contrôle menée au sein de l’AFH.

L’ATCP a accusé le syndicat de base des agents de l’AFH, relevant de l’UGTT, d’être derrière ces agressions et d’entraver l’activité de l’équipe de contrôle.

Belhaj Aissa a considéré que « le fait d’obliger l’équipe des contrôleurs à quitter l’Agence, après leur avoir arraché des documents concernant des opérations de gestion (recrutements, gestion de locations, octroi de lotissements…) qui pourraient être des preuves de corruption (…) est un crime et une menace contre la souveraineté de l’Etat« .

Et d’ajouter que la lutte contre ces actes relève de la responsabilité du gouvernement, de l’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption (INLUCC) et de la direction centrale de l’UGTT. Il a appelé tous les contrôleurs publics à poursuivre la lutte contre la corruption, malgré les agressions qui les ciblent.

Pour sa part, Charfeddine Yacoubi, membre du comité directeur de l’ATCP, a appelé à garantir la protection nécessaire aux structures de contrôle afin qu’elles puissent jouer leur rôle, dans la lutte contre la corruption. Il a aussi, souligné la nécessité de réformer le système de contrôle et de le doter de l’indépendance nécessaire à l’exercice de son activité. Yacoubi a ajouté qu’une réunion a eu lieu ce matin, entre Mabrouk Kourchid, ministre des domaines de l’Etat et des Affaires foncières, des représentants de l’ATCP et le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Tabboubi, durant laquelle ils ont dénoncé les agressions contre l’équipe de contrôle.

1 COMMENTAIRE

  1. Le banditisme est une façon de camoufler plusieurs défauts dont l’incompétence, la corruption, la paresse, l’ignorance et les mauvaises mœurs.
    Pour sauver les Tunisiens de l’injustice, de la corruption et de la décadence, il est impératif d’améliorer la rentabilité du travail de l’administration publique qui pèse très lourd sur la caisse de l’états (agent des Tous les Tunisiens).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,450SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles