Tags Posts tagged with "salon international"

salon international

par -

L’effervescence de la 52e édition du Salon international de l’aéronautique du Bourget, à Paris, est retombée le jeudi 22 juin 2017 au soir. C’est le moment pour les professionnels du secteur de faire les comptes. L’américain Boeing, avec ses 571 commandes et engagements, a damé le pion à l’européen Airbus, dont le compteur s’est arrêté à 326 commandes, rapporte Jeune Afrique. Mais il y avait une attraction lors de ce méga rendez-vous : les compagnies africaines, en pleine croissance et qui entendent grossir leurs flottes pour répondre à la demande qui explose sur le continent.

Ethiopian Airlines est sorti du lot, avec sa commande de 27 appareils. La compagnie ambitionne de passer de 85 à 150 avions d’ici 2025. Elle a signé un chèque au Bourget pour 10 Airbus A350-900, pour un montant de plus de 3 milliards de dollars. Ces appareils présentent l’avantage de réduire la consommation de kérosène de 25% et d’avoir des coûts de maintenance très raisonnables, selon le fabricant européen. Ethiopian Airlines a par ailleurs acheté chez Boeing, son fournisseur traditionnel, deux 777 dédiés au fret.

Mauritania Airways s’est également activé, avec l’achat d’un Boeing 737 Max-8 pour un montant de 112,4 millions d’euros, pour renforcer sa flotte de trois 737.
« Cet avion complétera notre flotte en croissance, c’est le parfait appareil pour les opérations de court et moyen-courrier pour couvrir le Sahel et l’Europe et nourrir notre hub de Nouakchott » a confié Mohamed Radhi Bennahi, directeur général de la compagnie, qui planche actuellement sur un partenariat technique et commercial avec Tunisair.

On a vu aussi au Salon du Bourget Air Sénégal, qui entamera ses activités le 7 décembre prochain. La compagnie réceptionnera deux ATR 72-600 qui ont couté 50 millions d’euros et sont destinés au marché domestique et régional.

A noter qu’en août 2016, Boeing avait estimé à 1 150 appareils neufs les besoins du continent africain d’ici 2035.

par -

Le Maroc a brillé au 32ème Salon international des inventions (INPEX), qui a été organisé du 13 au 15 juin 2017 à Pittsburgh, aux Etats-Unis. Il était d’ailleurs le seul pays du monde arabe et du continent africain parmi les autres étoiles de la planète, ce qui en soi est déjà une victoire. Cerise sur le gâteau, mais énorme cerise : Le Maroc a raflé à ce rendez-vous 2 médailles d’or, 4 médailles de mérite et 2 autres récompenses décernées par la Roumanie, ce qui en fait 8 au total.

A noter que ces distinctions ont été remises à des inventeurs marocains appartenant à des établissements de l’enseignement supérieur relevant de l’Université Mohammed V de Rabat, indique l’agence de presse officielle marocaine MAP.
La première médaille d’or marocaine a été gagnée dans la catégorie “Télécommunications”. Une “antenne reconfigurable 3G, 4G, 5G de la communication mobile et applications IoT”, inventée par Dr Younes Karfa Bekali et professeur Mohamed Essaaidi, de l’Ecole nationale supérieure d’informatique et d’analyse des systèmes (ENSIAS), a fait sensation.
La deuxième médaille d’or, dans la catégorie “Energies alternatives”, le Maroc la doit à la trouvaille “Solardo”, du Dr Laila Sedki et professeur Mohammed Maaroufi, de l’Ecole Mohammadia des Ingénieurs (EMI).

par -

6 sociétés tunisiennes qui opèrent dans l’aéronautique fignolent les derniers détails de leur participation à la 52ème édition du Salon international de l’aéronautique et de l’espace (SIAE), programmée du 19 au 25 juin 2017 au parc des expositions du Bourget à Paris. L’Agence Foncière Industrielle, l’Agence de promotion de l’Industrie et de l’Innovation, l’Agence de Promotion des Exportations et l’Agence de Promotion de l’Investissement Extérieur seront également de la partie, sous la houlette du ministre du Commerce et de l’Industrie, Zied Laadhari, rapporte Mosaïque FM ce samedi 17 juin 2017.

A souligner que la Tunisie est très active dans ce secteur, avec 12.000 postes d’emploi et 70 sociétés spécialisées. Par ailleurs les exportations dans ce domaine ont enregistré un bond phénoménal, un chiffre 15 fois plus important ces dix dernières années.

D’après les médias internationaux, il faut s’attendre à une bataille âpre au rendez-vous du Bourget entre les deux géants mondiaux, Airbus et Boeing, sur les segments des courts et longs courriers. Mais dans peu de temps, leurs ennuis vont se corser avec les velléités des Chinois et des Russes sur ces marchés très juteux…

par -

Les concessionnaires automobiles sont actuellement dans l’impossibilité de prendre part au Salon international de l’automobile d’Alger du fait des retards dans l’attribution des licences d’importation au titre de l’année 2017, a indiqué à l’APS un responsable à l’Association des constructeurs concessionnaires automobiles.

La  tenue de la 20e édition du Salon international de l’automobile d’Alger, prévue pour septembre prochain, est écarté du fait que les quotas de licences qui devaient être attribués en avril dernier sont en instance jusqu’à ce jour, a ajouté la même source.

par -

Des professionnels en provenance d’Algérie, du Mali, d’Iran, de Chine, d’Inde et d’Indonésie sont attendus au Salon international du tourisme qui se tiendra du 15 au 19 mars 2017 à Sousse, aux côtés d’une centaine d’exposants tunisiens.

En marge du salon, un marathon est prévu, au départ des Ribats de Sousse, Monastir et Mahdia, en direction de la Foire internationale de Sousse, avec la collaboration de la Fédération tunisienne du sport pour tous et du Commissariat régional aux sports.

par -

Du 20 au 23 octobre 2016, Casablanca abritera le plus grand salon international du sport et des loisirs en Afrique. Le SISL qui enregistre un taux de remplissage de 90% proposera 2 journées b to b durant lesquelles les professionnels du secteur pourront échanger, découvrir de nouvelles tendances ainsi que les dernières technologies et discuter «business» et des problématiques liées au marché, a annoncé le site marocain « Aujourd’hui Le Maroc »

Cet événement annuel qui aura lieu sur une superficie globale de 20.000 mètres carrés a pour objectif d’être une véritable plate-forme omnisports d’échange et de découverte tant pour les professionnels que pour le grand public.

Sont attendus au SISL 40.000 visiteurs, 120 exposants provenant de 8 pays, 70 experts nationaux et étrangers et 30 animations inédites, a ajouté la même source.

par -

Monaco va organiser son premier salon international de l’automobile (SIAM), du 16 au 19 février 2017, a annoncé, ce mercredi 14 septembre 2016, le site d’information « turbo.fr ».
Ce salon se déroulera sur onze lieux exceptionnels de la principauté, qui seront reliés entre eux par des navettes électriques, afin de faciliter le déplacement des visiteurs.

Des conférences sur la mobilité électrique et son développement y seront également organisées. Ce sont plus de 100 000 visiteurs qui sont attendus, a ajouté la même source.

 

par -

La Côte d’Ivoire aura son salon international de l’automobile. L’événement est prévu fin octobre 2016 et devrait, en principe, être le point de départ d’un sursaut du secteur, dont le pouls bat très faiblement depuis la crise des années 2 000.

« La Côte d’Ivoire enregistre le plus grand nombre de véhicules neufs écoulés en Afrique de l’Ouest francophone avec 10 016 unités vendues en 2015 contre 8 937 en 2014, devant les quelque 7 000 unités écoulées au Sénégal », confie Marc Anglade, directeur général de Tractafric Motors (concessionnaire local des marques Hyundai, Mazda, BMW…) et président du groupement interprofessionnel automobiles, matériels et équipementiers (Gipame). C’est ce dernier qui a organisé le salon international de l’automobile, prévu à Abidjan, capitale économique du pays. Les 18 concessionnaires officiels de la Côte d’Ivoire sont déjà sur les starting-blocks.

Le marché automobile ivoirien en forte croissance

Il est vrai que les chiffres du marché ivoirien de l’automobile sont encourageants. Il a fait un bond en avant de +10,8% en 2014 et +12 % en 2015. Les véhicules neufs écoulés dans le pays – toutes catégories confondues – ont atteint un montant global de 260 milliards de F CFA (396 millions d’euros) en 2015. Dans le détail, ce sont les investissements des entreprises privées et du secteur public qui trustent le marché ; à contrario les particuliers ne pèsent que 15 % dans le volume total des ventes de véhicules neufs l’an dernier.

Malgré cette embellie, il n’est pas raisonnable d’envisager, à moyen terme, l’implantation d’une unité de fabrication de véhicules automobiles, disent les concessionnaires. « Cette croissance ne peut pas amener à la création d’une unité de montage même à vocation sous-régionale. Aucune marque ne viendra exporter en propre. Ce sont les concessionnaires représentés sur place qui exposeront durant le salon d’octobre », précise Fabrice de Creisquer, membre du comité de pilotage du Gipame et patron de CFAO Côte d’Ivoire. Et pour cause, le volume de voitures neuves vendues en Côte d’Ivoire est nettement inférieur aux unités absorbées par les grands marchés du continent  comme l’Afrique du Sud, le Nigeria, le Maroc, l’Algérie ou encore le Kenya, où les fabricants automobiles redoublent d’ardeur pour aménager des centres de fabrication et d’assemblage.

Les véhicules d’occasion ont le vent en poupe

Le segment des véhicules neufs est plombé par la faiblesse du taux de crédits à la consommation, ce qui a favorisé l’enflement de la niche des véhicules d’occasion dénommées « France-au-revoir ». C’est ce facteur qui handicape le développement du secteur automobile en Côte d’Ivoire.
L’an dernier, à peu près 36 000 voitures d’occasion ont été importées, ce qui représente 3,5 fois la masse des véhicules neufs vendus dans le pays.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux