Tags Posts tagged with "Shems FM"

Shems FM

par -

La grève générale à Radio Shems FM, prévue les 8, 9 et 10 mars 2017, a été annulée après la signature mardi dans le siège du gouvernorat de Tunis d’un accord entre le syndicat de base et la direction de la radio.
Au terme de cet accord, la direction s’engage à régulariser la situation de neuf agents et à examiner les dossiers de huit autres.
Il a été aussi convenu de régulariser la situation des chauffeurs qui travaillent la nuit à partir du mois d’avril et de leur accorder une prime d’un montant de 70 dinars ainsi que de leur attribuer la première tranche de la prime de productivité avant la fin du mois de mars.
Concernant “l’accord de l’entreprise”, le syndicat général de l’information (UGTT) s’est engagé à présenter un projet dans une période maximale de deux semaines alors que le dernier délai des discussions sur un accord à ce sujet a été fixé à la fin du mois d’avril prochain.
Les agents de la radio Shems FM avaient réclamé, au mois de février, l’application des accords signés avec la partie syndicale, appelant les autorités concernées à intervenir rapidement pour régler leur situation.

par -

Le gouvernement est déterminé à parachever la cession des médias confisqués ” Shems fm ” et ” Assabah “, a affirmé le ministre chargé des Relations avec l’assemblée des représentants du peuple et porte-parole du gouvernement Khaled Chawket.
” Le gouvernement s’engage à associer le personnel des médias cités dans l’élaboration du cahiers des charges relatif à la cession “, a-t-il ajouté lors d’une séance plénière tenue, mercredi, à l’hémicycle du Bardo et consacrée aux questions orales adressées aux membres du gouvernement.
En réponse à une question avancée par le député Riadh Jaidane sur la ligne éditoriale et les nominations opérées au sein de ces médias, il a précisé que le principe du gouvernement consiste à respecter les spécificités de chaque média et à ne pas interférer dans sa ligne éditoriale dans la mesure où le ” traitement de l’information dépend d’un comité de rédaction, démocratiquement élu par des journalistes “.
” La décision de parachever la cession de ” Shems fm ” est irréversible “, a-t-il avancé rappelant quel le chef du gouvernement avait rencontré à plusieurs reprises des représentants du Syndicat national des journalistes tunisiens et de la fédération tunisienne des directueurs des journaux pour examiner le sort des médias confisqués.

par -
La présidente du Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT)

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) et le Syndicat général de l’information ont apporté mardi leur soutien aux employés de la radio Shems FM, en grève pour demander la régularisation de la situation de la radio et de ses employés.
« Il s’agit d’un tournant dans la lutte que mènent des organisations professionnelles pour imposer le respect des droits des journalistes et des employés des organismes de presse et la défense de leurs droits matériels et sociaux bafoués », a affimé Néji Baghouri, président du SNJT, lors d’une conférence de presse organisée au siège de la radio.
« Les différentes organisations professionnelles mènent un combat commun pour protéger les droits des employés du secteur et des établissements confisqués et publics », a affirmé de son côté Mohamed Saidi, secrétaire général du Syndicat général de l’information, relevant de l’Union général tunisienne du travail (UGTT).
La radio confisquée Shems FM est aujourd’hui visée parce qu’on cherche à la revendre à moindre coût, a-t-il ajouté. Les grévistes demandent la régularisation de la situation de certains journalistes et le paiement de leurs émoluments, notamment une prime de production. Un grand nombre de journalistes se sont rendus au siège de la radio pour soutenir les grévistes et protester contre « les conditions difficiles » des journalistes de
cette station et dans d’autres médias publics et privés.

TAP

par -

« Aucune institution de presse confisquée n’est proposée à la vente et aucune décision relative à la cession des participations publiques directes et indirectes détenues par Al Karama Holding dans le capital dans ces sociétés n’a été prise », a indiqué Ahmed Khedher, responsable du secrétariat permanent de la commission de gestion des biens confisqués dans une déclaration ce lundi 25 avril 2016 à Africanmanager.

Il a par ailleurs indiqué que la commission ne s’engagera dans l’opération de vente qu’après la régularisation de la situation financière des sociétés concernées par la vente à savoir Shems Fm (70%), Zitouna Fm et Dar Assabah (60%), ou encore Cactus Prod (51%), et ce avec la participation de toutes les parties prenantes même dans les institutions de presse où l’Etat détient des participations très faibles comme Hannibal Tv (6%) ou Mosaïque Fm (13,27%).

Il est à rappeler à ce propos que la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA) a appelé, dans un récent communiqué , à accélérer l’examen des dossiers relatifs aux institutions médiatiques confisquées et à associer  toutes les parties concernées et les employés de ces institutions à la prise de décision relative à leur sort.

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 22 avril 2016 sur sa page Facebook, la HAICA a également dénoncé la position du gouvernement concernant le sort et la vente de la Radio Shems FM et  Zitouna FM, rejetant ainsi la manière dont le gouvernement a géré le dossier.

par -

La Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA) a appelé à accélérer l’examen des dossiers relatifs aux institutions médiatiques confisquées et à associer  toutes les parties concernées et les employés de ces institutions à la prise de décision relative à leur sort.

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 22 avril 2016 sur sa page Facebook, la HAICA a également dénoncé la position du gouvernement concernant le sort et la vente de la Radio Shems FM et  Zitouna FM, rejetant ainsi la manière dont le gouvernement a géré le dossier.

par -
Le Conseil d’Administration de la société Tunisia Broadcasting

Le Conseil d’Administration de la société Tunisia Broadcasting, propriétaire de la radio Shems FM, s’est réuni, lundi 21 octobre 2013. L’ordre du jour comprenait notamment le renouvellement ou non du mandat du directeur général Fathi Bhoury, selon le règlement interne de la société.

Après discussion, le Conseil d’Administration a décidé de confier à l’actuel directeur général adjoint, Lotfi Zeghdana, la responsabilité de la direction générale en remplacement de Fathi Bhoury, selon un communiqué de la station.

Notons, par ailleurs, que Fathi Bhoury est le propriétaire de la licence de la radio. 

 

 

 

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux