Tags Posts tagged with "Sotuver"

Sotuver

par -

Le chiffre d’affaires de la Société Tunisienne de Verreries (SOTUVER), enregistré au 31 Décembre 2016, a atteint 54,590 millions de dinars contre 50,498 millions de dinars en 2015, soit une amélioration de +8,1%.
Le chiffre d’affaires local a progressé de 5 %, passant de 22,840 millions de dinars en 2015 à 23,975 millions de dinars en 2016 et ce, malgré une baisse dans la filière bière de 32,44% due au recours à l’importation massive d’environ 11 millions de bouteilles.
Les filières vins, huiles et pots ont enregistré de leur côté une forte progression globale de l’ordre de 51,78%.
Sur le marché export, le chiffre d’affaires a évolué de 10,7%, il est passé de 27,658 millions de dinars en 2015 à 30,615 millions de dinars en 2016, grâce à une croissance qui se consolide d’année en année sur les marchés européen et africain et aussi grâce au maintien d’une position de leadership sur le marché algérien.
Ainsi la part des ventes à l’export continue de progresser pour atteindre 56% du chiffre d’affaires global en 2016 contre 54% l’année dernière.
Il est à noter que 2.5 MDT des ventes assimilées à l’export, soit 4,6% du chiffre d’affaires global, ont été considérées comme des ventes locales.

par -

Selon les indicateurs d’activités arrêtés à fin septembre 2016, le chiffre d’affaires de Sotuver  a atteint 37,894 MD contre 34,651 MD en 2015, soit une amélioration de + 9,4%.

Le chiffre d’affaires local a progressé  de 7%, passant  de 15,081 MD en 2015 à 16,138 MD en 2016 et ce malgré une baisse dans la filière bière de 9,3%.

Les filières  vins, huiles, et pots ont enregistré, de leur côté, une forte progression globale de l’ordre de 60%. Sur le marché export, le chiffre d’affaires a évolué de 11,2%, il est passé de 19,570 millions de dinars en 2015 à 21,756 millions de dinars en 2016, grâce à une croissance qui se consolide d’année en année sur les  marchés européens et africains et  aussi grâce au maintien d’une position de leadership sur le marché algérien.

Les revenus à l’export continuent à représenter malgré une conjoncture internationale difficile, environ 57% du chiffre d’affaires global.

L’endettement global au 30 septembre 2016 a atteint 39,101 MD, soit une augmentation par rapport à fin 2015, de 2,264 MD (+6,1 %).

Les investissements réalisés au 30 septembre 2016 portent principalement sur les travaux de reconstitution du four 1 et la révision des lignes de production.  Le  four 1 arrêté le 11 février 2016 a redémarré  le 24 avril avec succès, ce four donne à ce jour de bonnes performances notamment en termes de qualité  d’affinage du verre et d’efficience énergétique, le gain sur la consommation spécifique a été surperformé pour atteindre environ 17% par rapport à l’ancien four.

par -

Après la qualification du Stade Gabésien suite au forfait de L’EO Sidi Bouzid dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de Tunisie de football (saison 2015/2016) et mardi, de l’AS Marsa après une large victoire face à Kalaa Sport (4-0), de l’Espérance ST face à l’ESS (1-0) et du Club Africain qui a éliminé ES Metlaoui (2-0), le dernier carré se jouera selon le programme suivant :
Samedi 20 août 2016 :
A la Marsa : Avenir Sportif de la Marsa – Club Africain
A Gabès : Stade Gabésien – Espérance Sportive de Tunis
Les horaires des matches et les désignations des arbitres seront communiqués ultérieurement précise la Fédération Tunisienne de football, mercredi sur son site internet.

par -
L’Assemblée générale extraordinaire de la société Sotuver tenue

L’Assemblée générale extraordinaire de la société Sotuver tenue, ce lundi, 16 juin 2014, a décidé d’augmenter le capital social de 20 316 320 dinars à 21 802 880 dinars par incorporation des réserves spéciales d’investissement constituées d’un montant de 1 486 560 actions nouvelles nominatives gratuites d’une valeur nominale de un dinar (1DT) chacune à répartir entre les anciens actionnaires à raison de trois actions nouvelles gratuites pour 41 actions anciennes. Le Conseil d’Administration a décidé, également, de proposer à l’AGO la distribution d’un dividende de deux cents millimes (0,200 Dinar) par action au titre de l’exercice 2013.

Au sujet des réalisations pour l’année 2013, le président du conseil d’administration de la SOTUVER, Yahia Bayahi, se veut très optimiste quant aux réalisations de la société et ses perspectives : « Attendez les années 2014 et 2015 », a-t-il dit, soulignant que, pour l’année 2014, un résultat net de 7 millions de dinars est absolument réalisable contre 5 MD réalisés, durant l’exercice 2013. Plus précisément, la Sotuver a réalisé, en 2013, un résultat net de 5,568 millions de dinars en amélioration de 14,4% par rapport à l’année précédente.

Selon Yahia Bayahi, la société aurait dû réaliser, en 2013, un chiffre d’affaires encore plus important que celui réalisé (40,6MD) si la société n’a pas investi dans le deuxième four. Notons, dans ce cadre, que l’année 2013 a été marquée par le démarrage de la 2ème ligne de fabrication de bouteilles sur le four 2, permettant son exploitation en pleine capacité. Le coût total de cette extension s’élève à environ 7,5MD.

Elle a conclu également l’année 2013 avec un chiffre d’affaires de 40,6 millions de dinars, soit une croissance positive de 40% par rapport aux revenus de 2012. Le chiffre export arrêté à 23MD a dépassé pour la première fois ceux réalisés depuis la création de la Sotuver. Sur le marché européen, la société a été récompensée par une hausse des exportations de 161% passant de 1,148MD, en 2012, à 2,992MD, en 2013.

La part des exportations représente ainsi 57% du revenu global permettant à la Sotuver d’accéder au statut d’entreprise exportatrice.

Sur le marché local, la société enregistre une amélioration de plus de 6,3% par rapport à 2012. Cette tendance positive va se poursuivre, selon la société, au cours des années à venir.

Ces réalisations ont été rendues possibles grâce à l’augmentation de la capacité de production induite par le démarrage du 2ème four et par l’aboutissement concluant des efforts de prospection et de maîtrise de la qualité.

La marge opérationnelle est passée de 5,7 à 8 millions de dinars, soit une hausse de 40% permettant de maintenir le taux au même niveau qu’en 2012, soit 20%.

Côté investissement, l’année 2013 a connu le développement d’une large gamme de nouveaux produits (28 nouveaux articles contre 8 seulement en 2012). Parmi ces articles, 21 ont été lancés en 2013 représentant 21% de la gamme fabriquée durant cette année.

Ainsi, dans le cadre de la mise en place de la deuxième ligne de production relative au deuxième four, la Sotuver a procédé au recrutement de 12 personnes exclusivement affectées à cette ligne. En outre, et dans le cadre du renforcement de l’effectif, il ya eu le recrutement de 12 autres techniciens pour la production, l’emballage et le contrôle qualité.

La masse salariale est passée de 4701 010, en 2012, à 5192 182 DT, en 2013, soit une augmentation de 10%.

Au sujet de l’endettement de la société, il a été indiqué que le chiffre global s’est situé au 31/12/2013 à 25,773MD, fin 2012, soit une variation de 36% qui s’explique par la hausse des crédits à terme suite à l’augmentation des charges d’exploitation due à l’accroissement de la valeur de production (58%), aux crédits de la TVA assujettie aux investissements et dont les démarches de recouvrement sont en cours auprès de l’administration ainsi qu’au financement des investissements qui ont atteint 10,041MD en 2013.

Kh.T

par -
Le revenu global enregistré par la société Sotuver du groupe Bayahi en 2012

Le revenu global enregistré par la société Sotuver du groupe Bayahi en 2012, a atteint 29 106 mille dinars dépassant les réalisations de 2011 de 9,35%. Le chiffre d’affaires local est resté presque au même niveau de 2011 atteignant 16 509 mille dinars (+ 0,83%). Pour le marché export, les ventes gardent leur tendance haussière atteignant 12 597 mille dinars et enregistrant une forte croissance de 22,96% par rapport à 2011.

La production annuelle 2012 a atteint 27 344 mille dinars, en augmentation de 1,02% par rapport à 2011. La perte de production subie suite à l’arrêt accidentel de 41 jours enregistré en début de l’année, a été rattrapée, grâce à l’amélioration de la productivité de la société.

L’endettement global au 31 décembre 2012 a atteint 22 436 mille dinars, soit une augmentation de 10 349 mille dinars (+85,6%). Les prêts engagés ont servi au financement de l’installation du second four dont l’achèvement de la construction a eu lieu comme prévu courant le mois de novembre 2012.

par -
Faisant suite au communiqué publié

Faisant suite au communiqué publié, le 23 janvier 2012, relatif à l’incident survenu le 20 janvier 2012, la Sotuver informe ses actionnaires que les travaux de réparation de l’atelier de fusion avancent à un rythme convenable. Le four sera opérationnel vers la mi-février pour une entrée en production courant la dernière semaine du même mois.

Par ailleurs, les livraisons aux clients continuent à se faire conformément aux engagements pris.

par -
Nous apprenons

Nous apprenons, de sources concordantes et vérifiées chez l’entreprise, qu’un important incident technique a arrêté, depuis la fin de la semaine dernière, l’outil de production de la Sotuver (Société cotée en bourse) et qui est son four. Selon nos sources, que la société a refusé de confirmer ou d’infirmer, le four principal de la Sotuver aurait subi des dommages que nos sources estimaient importants et qui pourraient entraîner  un long arrêt de production à la Sotuver. Cette dernière pourrait, pour y faire face, avoir recours à son stock pour honorer ses prochaines commandes. On ne sait cependant pas l’étendue de ce stock.
Nos contacts, auprès de la BVMT et du CMF, ont implicitement confirmé l’incident, se limitant à dire que la Sotuver publiera prochainement un communiqué explicatif. Jusqu’à l’heure de publication, point de communiqué et la direction générale reste en réunion refusant tout commentaire et toute information.

par -
Hafedh Hemayed,  qui détenait directement et indirectement 5,009% du capital et des  droits de vote de la Société Tunisienne de Verreries (Sotuver),  a déclaré avoir franchi à la baisse, le 14 septembre 2011, le seuil des 5% des actions et des droits de vote et ce, suite à  la cession sur le marché de  22 833 actions de sa participation directe dans la société, représentant 0,18% du capital.
Avant le franchissement de seuil,  il  détenait directement   631 723 actions, représentant  5,001% du capital de la  Sotuver, et  indirectement 1 012 actions  représentant 0,008% du capital. H. Hemayed a déclaré qu’il envisage de poursuivre  l’acquisition de nouvelles actions et droits de vote et  la cession des actions et droits de vote qu’il détient.    
Ainsi, après avoir allégé sa position sur la Simpar, le nouveau Président du Club sporif “Etoile Sportive du Sahel”, allège aussi sur la Sotuver. D’aucun font un lien direct entre ces ventes d’actions en bourse et les besoins financiers de tous nouveaux président d’un club aussi uimportant que l’ESS.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux