Tags Posts tagged with "sousse"

sousse

par -

Joint au téléphone par Africanmanager, Habib Sayah, PDG et co-fondateur d’Euro-Cycles, a fait savoir que près de 2500 mètres carrés, soit 15% de la superficie totale, ont été ravagés par l’incendie qui s’est déclaré dans la nuit du samedi dernier à la ville de Kalââ Kebira, du gouvernorat de Sousse.

Il a par ailleurs précisé que seule la partie du stock des cadres des vélos a été touchée par le feu et que les experts sont actuellement sur place pour évaluer les dégâts.

Interrogé sur les estimations des dégâts, le PDG de la société a indiqué qu’il est actuellement impossible de se prononcer, assurant toutefois qu’il n’y a aura pas d’arrêt ou de rupture d’activité et que la société continuera à produire à son rythme habituel en utilisant son stock de trois semaines.

par -

La zone industrielle de Kalaa Kébira dans le gouvernorat de Sousse, avait passé la nuit du samedi dernier sous les feux d’un incendie assez important qui s’était déclenché dans une usine de plastic. Attisé par les vents violent de la grosse bourrasque  et les grandes températures de cette journée estivale, l’incendie a aussi touché la société Eurocycles. L’information est confirmée ce lundi par l’entreprise qui devrait sortir un communiqué dans ce sens. Bien que les informations dont nous disposons jusqu’ici fassent plutôt état de dégâts minimes dans le site de production de cette entreprise cotée sur la Bourse de Tunis, les actionnaires attendaient toujours ce matin le bilan de l’incendie qui reste, on en est certain au CMF, couvert par l’assureur d’Eurocycles

par -

Trois individus cagoulés ont attaqué, jeudi matin, le bureau de la Recette des finances de Kalâa Kebira et ont dérobé une somme d’argent après avoir menacé l’employée du guichet par une arme blanche, rapporte Jawhara Fm, citant une source sécuritaire.

Les trois assaillants ont réussi à prendre la fuite. Des patrouilles sécuritaires sont à leur recherche, a indiqué la même source.

par -

Après les réussites enregistrées par Amor Mansour, gouverneur de Tunis, dans le domaine de la lutte contre le commerce parallèle et l’envahissement des trottoirs, le nouveau gouverneur de Sousse Adel Chlioui a pris vite ce bâton de pèlerin et fait depuis quelques semaines le tour des rues commerçantes de Sousse. Accompagné d’une cohorte de responsables régionaux et de moyens de transport et muni d’un air sévère, il déloge les commerces des trottoirs et fait embarquer tout dans des camions, demande les autorisations et interpelle les contrevenants.

Le Gouverneur de Sousse semble cependant ignorer toutes les ruelles adjacentes au marché central de Sousse, encombrées de toutes sortes de marchands ambulants et de marchandises douteuses  et qui font de l’accès à la Médina de Sousse une aventure exécrable d’odeurs nauséabondes et de dangers. Le nouveau gouverneur semble aussi oublier l’Etat de cette même médina de Sousse, devenue invivable et vide tout vrai artisanat pour des touristes qui ne trouvent plus à y acquérir que des marchandises d’origines et de qualité douteuse.

Il oublie aussi la plage d’El Kantaoui, sale, jonchée de plastic, de débris de bouteilles de vin et des canettes de bière laissées par les ivrognes de la nuit sur cette plage de la région, hautement touristique, d’El Kantaoui. Il oublie aussi, les maisons, dont l’une d’un membre de l’ancienne famille, qui empiète sur la DPM et empêche même l’accès à la mer.

par -

La chambre correctionnelle spécialisée dans les affaires terroristes près le Tribunal de première instance de Tunis a fixé la date de la prochaine audience du procès de l’attaque terroriste du musée du Bardo au 31 octobre 2017. La chambre a décidé également de joindre ce procès à celui de l’attentat de Sousse, a indiqué, mercredi, l’avocat des accusés, Mehdi Zagrouba.
Dans une déclaration à l’agence TAP, l’avocat a expliqué que la chambre a décidé de joindre les deux affaires du fait que les personnes impliquées étaient les mêmes.
Vingt-deux accusés dans l’attentat terroriste du Musée du Bardo ont comparu, hier, devant le juge d’instruction en charge du dossier.
L’attentat terroriste survenu le 18 mars 2015 contre le musée du Bardo à Tunis a fait 21 morts, 20 touristes étrangers de différentes nationalités et un policier tunisien. Les auteurs de l’attaque ont été abattus. L’attentat de Sousse est, quant à lui, survenu le 26 juillet 2016 à l’hôtel impérial Marhaba, faisant 38 morts et 38 blessés.
Six policiers seront traduits en justice dans le procès de l’attentat de Sousse pour ” non-assistance à personne en danger “, contrairement aux dispositions de la loi n° 66-48 du 3 juin 1966, relative à l’abstention délictueuse.

par -

Sous le titre «Les Britanniques rentrent en Tunisie en vacances bon marché malgré les conseils du Foreign Office pour éviter le pays », le journal britannique «The Sun » rapporte que «les vacanciers britanniques ignorent les risques et obtiennent des vols bon marché en provenance de la France et de l’Allemagne, où les interdictions de voyage ne sont pas en place» et que des «vols à destination de Tunis sont également en cours d’exécution de Heathrow (…) dans les hôtels quatre et cinq étoiles peuvent être réservés en ligne pour aussi peu que £ 35 (110 DT) par nuit“.

Le journal s’étonne même que «les vacanciers laissent des commentaires élogieux sur TripAdvisor». Il cite ainsi cette touriste de Gainsborough, à Lincolnshire, qui a passé ses vacances à l’hôtel 4 étoiles Marahaba Beach, en prenant soin de noter que c’est «près de l’endroit où l’homme armé tunisien Seifeddine Rezgui a tué 38 touristes et qui «a noté la sécurité “première classe”».

par -

Dans le cadre de la campagne nationale de restitution des biens publics prônée par le gouvernement d’union nationale, l’Etat a récupéré dernièrement trois logements à caractère administratif dans la délégation de Boussalem, du gouvernorat de Jendouba, qui ont été squattés d’une manière illégale. L’opération de récupération a été exécutée suite à des décisions d’évacuation émises par les autorités régionales compétentes en présence du délégué de Boussalem et en parfaite coordination avec les autorités sécuritaires de la région. Ces logements administratifs ont été pris en charge par le commissariat régional de développement agricole dans l’attente de leur réhabilitation.

De même, l’Etat a restitué à Sousse un logement composé de 3 étages et d’un dépôt ayant une superficie totale de 647 mètres carrés, situé en plein centre-ville, saisi illégalement. La restitution fait suite à l’exécution d’une décision juridictionnelle en présence d’un huissier notaire.

par -

La 10ème édition du Salon de l’artisanat de Sousse se tiendra, du 21 au 30 juillet 2017 à la foire internationale de Sousse.
Près de 300 exposants tunisiens et un nombre d’étrangers participeront à ce salon organisé par la foire de Sousse en coopération avec l’Office national de l’artisanat (ONA), a déclaré à TAP Kaies Jenfaoui, chargé de la communication et de l’information. Le salon a pour objectif de promouvoir le produit artisanal tunisien et encourager la consommation du produit tunisien, outre la dynamique commerciale et le renforcement du tourisme dans la région, a-t-il encore fait savoir.

par -

Le secrétaire d’Etat chargé de l’environnement, Chokri Ben Hassan, a annoncé, mardi 4 juillet 2017, que la police environnementale sera opérationnelle dans le gouvernorat de Sousse, à partir du 1er août 2017.
Il a ajouté, lors d’une séance du travail, tenue à Sousse, pour suivre la situation environnementale dans la région, que les municipalités de Sousse, Hammam Sousse, Msaken et El Kalaa El Kobra ont été choisies pour le lancement de l’acion de ce corps policier, au niveau du gouvernorat.
D’après lui, cette expérience sera généralisée, en 2018, au reste des municipalités, après la fourniture des équipements nécessaires, à savoir 4 voitures au profit de 12 agents qui assureront le contrôle de la situation environnementale dans la région.
Ben Hassine a également annoncé la prise d’un ensemble de décisions pratiques à même de garantir la protection de l’environnement.
Le responsable a souligné que les services de l’office national de l’assainissement (ONAS) entameront, à partir du mercredi 5 juillet 2017 les travaux de curage de l’oued Halouf au niveau de la cité de l’aéroport dans la délégation de Sousse Sidi Abdelhamid afin de traiter et éliminer les odeurs nauséabondes qui s’en dégagent. Par ailleurs, à partir de la deuxième semaine du mois d’août 201, il sera procédé au changement du point de déversement des eaux asssainies de l’emplacement actuel et ce, moyennant la pose de canalisations tout au long de l’oued pour le coût de 450 mille dinars avec le concours de la municipalité de la région et du ministère.
Concernant le projet d’assainissement de la zone de Chatt Mériem pour lequel a été alloué le montant de 2,5 millions de dinars, le secrétaire d’Etat a annoncé que le démarrage des travaux aura lieu au cours du premier trimestre 2018.

par -

Le délégué régional du tourisme à Sousse, Foued Eloued a annoncé que le nombre de touristes qui sont arrivés à la zone touristique Sousse – Port El Kantaoui a augmenté de 11% durant le premier semestre de cette année. Ainsi, le nombre de touristes a atteint, durant les 6 premiers mois de cette année, 277.782 contre 250.596 touristes au cours de la même période de 2016.

Lors de la réunion, lundi 3 juillet 2017, du conseil régional du tourisme à Sousse qui a eu lieu dans le siège du gouvernorat en la présence du gouverneur de Sousse, le responsable a tenu également à préciser que tous les indicateurs touristiques relatifs à la zone touristique El Kantaoui clignotent au vert et affichent une nette amélioration par rapport à l’année dernière.

par -

Le rapport de la Cour des comptes n°30 paru jeudi 29 juin a mis l’accent sur la nécessité d’être plus ferme dans la lutte contre les atteintes commises contre le domaine public maritime, puisque des mesures ont été prises seulement pour 28% des infractions relevées entre 2010 et 2015, dans les gouvernorats de Sousse, Monastir et Mahdia.
Le rapport a souligné l’absence d’une protection suffisante du domaine public maritime, la disparition des signalisations délimitant ce domaine et le manque des équipements de surveillance, alors que le littoral des trois gouvernorats subit des pressions économique et urbaine et souffre des facteurs climatiques tels que l’érosion marine.
Il a indiqué que certaines structures publiques et collectivités locales occupent des superficies du domaine public maritime d’une manière illégale, mettant l’accent sur la faiblesse des taxes appliquées sur l’exploitation provisoire de ce domaine ainsi que sur les concessions accordées par rapport à la valeur élevée de ce dernier.

par -

Cinq incendies se sont parallèlement déclarés mercredi 28 juin, au gouvernorat de Sousse, en raison des fortes chaleurs, a annoncé Jalloul Jaballah, directeur régional de la protection civile , à Jawhara fm.

Les feux se sont propagés dans deux fermes agricoles à Kalâa Kebira, et dans deux autres fermes à Msaken et Chott Meriem. Le cinquième incendie s’est déclaré en plein centre ville de Sousse, a précisé la même source.

L’incendie survenu dans une ferme au nord de la région de Kalâa Kebira a détruit 2 hectares des terres agricoles, l’incendie de Chott Meriem en a détruit 600 mètres carrés.

Un homme a été blessé au niveau de sa jambe à Chott Meriem, il a été transporté d’urgence à l’hôpital de Sahloul, détaille la même source.

par -

Trois pays scandinaves ont annoncé, mercredi, la levée des restrictions de voyage vers Tunisie, a appris l’agence TAP auprès d’une source responsable au ministère des Affaires étrangères.
Il s’agit du Danemark, de la Norvège et de l’Islande. Ces pays avaient pris une mesure de restrictions de voyage pour la Tunisie dans la foulée de l’attentat de Sousse en 2015, apprend-on de même source.
Quelques mois plus tôt, la Suède et la Finlande avaient autorisé leurs ressortissants à se rendre en Tunisie.
La Tunisie avait appelé à maintes reprises la levée des restrictions de voyage imposées par certains pays au lendemain de l’attaque sanglante de Sousse, en raison de la nette amélioration de la situation sécuritaire dans le pays.

par -

La Société de transport du Sahel a renforcé, depuis la mi-juin, la desserte entre les zones touristiques, en réactivant la ligne Monatir-Hammamet et en renforçant l’interconnexion entre Monastir, Sousse et El Kantaoui, affirme le directeur régional de la société, Maher Massoud.
Les navettes entre Monastir et Sousse via les zones touristiques ont été intensifiées, à raison d’un voyage toutes les 20 mn.
Un responsable commercial au métro léger du Sahel, Mohamed Belhaj Sghaier, a, par ailleurs, indiqué, à l’agence TAP, que la langue russe a été introduite dans le dépliant des horaires du métro reliant Sousse, Monastir et Mahdia, à la demande du Commissariat régional au tourisme, à Monastir. Lequel Commissariat a mobilisé une vingtaine d’artistes-peintres pour l’embellissement des stations de métro par des fresques inspirées du patrimoine tunisien, ainsi que de trois stations de la Société de transport du Sahel.
En 2016, Monastir a accueilli 115 mille touristes russes qui ont passé plus d’un million de nuitées, dans les hôtels de la région.

par -

La saison des moissons dans le gouvernorat de Sousse a démarré mardi.
Selon les estimations du Commissariat Régional au Développement Agricole (CRDA), la récolte céréalière atteindra cette année près de 545 mille quintaux. Elle sera répartie entre 233 mille quintaux de blé dur, 6 mille quintaux de blé tendre et 305 mille quintaux d’orge.
Les quantités importantes de pluie enregistrées à Sousse, en automne 2016, ont incité les agriculteurs à cultiver 39 mille hectares de céréales sur une superficie de 39,5 mille ha, soit un taux d’ensemencement dépassant 99%. Parmi ces superficies, 38 mille ha en irrigué et 735 ha en sec.
En 2016, les superficies emblavées ont atteint 29100 hectares sur 41660 hectares programmés, soit un taux d’ensemencement de 70%. Les superficies récoltées n’ont pas dépassé 577 hectares en raison de la sécheresse, soit 2% des superficies cultivées.
Des mesures ont été prises pour assurer la bonne marche de la récolte céréalière dont la protection des champs contre les incendies, l’aménagement des pistes agricoles et l’entretien du matériel.

par -
Main

Le ministère de l’Agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques a annoncé un ensemble de mesures au profit du gouvernorat de Kairouan, visant à réduire les perturbations dans l’approvisionnement en eau potable au cours de la saison estivale 2017.
Le ministère a indiqué dans un communiqué publié mardi, que le gouvernorat de kairouan qui comporte 84 700 abonnés au réseau de distribution de l’eau de la SONEDE, dont 100% sont au milieu urbain et 82,3% au milieu rural, est considéré parmi les gouvernorats qui souffrent de problèmes au niveau de la distribution de l’eau potable, notamment dans les zones rurales de Sbikha, Nasrallah et Chrarada.
Le département de l’agriculture a souligné avoir mis en place une stratégie complémentaire dans les milieux urbain et rural, dans ce gouvernorat, dont la programmation de plusieurs interventions au niveau de l’aménagement des systèmes hydrauliques et du renforcement des ressources hydrauliques, à travers le forage de nouveaux puits, la mise en place de canaux d’adduction ainsi que la distribution et l’équipement des ouvrages hydrauliques supplémentaires.
Le ministère a programmé 5 projets d’un coût global de près d’un million de dinars relatifs au renforcement des ressources hydrauliques à Dar Jamiya de la délégation de Sbikha, à travers le raccordement et l’équipement du puits profond de Hinchir El Bakar. Il s’agit également, de mettre en place d’un canal à partir du réseau Krimid au gouvernorat de Sousse. En outre, le ministère a renforcé les ressources hydrauliques de la région de Hmida de la délégation Nasrallah, à travers le raccordement du puits profond relevant du commissariat régional au développement agricole à Kairouan.
S’agissant de la région supérieure de la délégation de Chrarda, une station de pompage a été aménagée et équipée.
La SONEDE a mis en place un programme d’entretien des réseaux de transfert et de distribution des eaux et mobilisé des équipes techniques spécialisées, pour garantir la rapidité et l’efficacité des interventions en cas de pannes imprévues et le suivi quotidien des niveaux de remplissage des réservoirs en eau potable, pour un approvisionnement optimal des clients.

En ce qui concerne le milieu rural, le ministère de l’agriculture a préparé un plan d’action pour assurer l’approvisionnement en eau potable. Il s’agit de finaliser les travaux d’aménagement de 9 systèmes hydrauliques au profit de 34 045 abonnés moyennant un coût total de 25,6 millions de dinars (MD) et de réactiver 6 systèmes hydrauliques en arrêt.

par -

La ministre de la santé Samira Merai a annoncé, samedi 17 juin 2017, lors du conseil régional de la santé tenu à Sousse, plusieurs mesures en faveur du secteur dans la région.
Parmi ces mesures figurent des travaux d’extension de l’hôpital local de Bouficha en plus du réaménagement et de l’équipement du service d’Urgences ainsi que la réouverture du service de médecine générale fermé depuis 18 ans et l’équipement du service de consultation externe d’ophtalmologie.
S’agissant de l’hôpital local d’Enfidha, la ministre a annoncé la restructuration de son laboratoire pour fonctionner selon le régime de 12 h. Le centre de santé de base de la région sera doté d’un fauteuil dentaire, une table de radiologie en plus de l’expansion du service des Urgences. Parallèlement à ces mesures, un programme sera mis en place pour transformer l’hôpital local en un hôpital régional.
Le centre de santé de base de Kondar est également concerné par ces mesures avec la création d’un service d’Urgences qui sera renforcé par l’octroi d’une ambulance et d’un laboratoire fonctionnant selon le régime de 12h.
L’hôpital local de Kalâa Kebira sera doté d’un service de pédiatrie, en plus de l’acquisition d’un fauteuil dentaire et d’un fibroscope. L’hôpital local de Kalâa Sghira bénéficiera aussi d’un fauteuil dentaire.
Merai a, par ailleurs, donné le coup d’envoi pour le démarrage des travaux du service des Urgences de l’hôpital local Sidi Bouali en plus de l’acquisition d’un fauteuil dentaire et d’un appareil de radiologie.
S’agissant de l’hôpital régional de Massaken, la ministre a ordonné l’ouverture d’un service d’Urgences destiné aux enfants, le renforcement des ressources humaines, et l’acquisition en 2018 d’un scanner et une mammographie. Les ressources humaines au niveau du service de dialyse de l’hôpital seront renforcées en vue de son fonctionnement avec des séances d’après-midi. Par ailleurs, la ministre a ordonné l’ouverture d’une enquête concernant l’ouverture en 2010 d’une salle d’opération à l’hôpital puis l’arrêt en 2013 du travail dans cette salle en raison de non conformité avec les normes.
Le centre de santé de base de Sidi Hani sera aussi élargi et réhabilité pour devenir un centre intermédiaire incluant des consultations de médecine de spécialité. Il sera doté d’une ambulance et renforcé au niveau des ressources humaines.
En ce qui concerne l’hôpital universitaire Sahloul, la ministre a annoncé le réaménagement du service des Urgences selon les normes internationales avec une enveloppe estimée à 5,5 millions de dinars en plus de l’acquisition à partir de 2018 d’un nouveau pet scan.

Pour l’hôpital universitaire Farhat Hachad, sa capacité sera renforcée avec 4 lits dans le service de réanimation et 8 lits dans le service de réanimation et d’anesthésie, en plus de la mise en place d’un système informatisé pilote.
A cette occasion, Merai a fait savoir que le coût de l’équipement des différents établissements de santé du gouvernorat de Sousse a dépassé les 19 millions et 355 mille dinars.

par -

Les unités de la brigade des recherches et d’investigations de la Garde nationale de Sousse ont arrêté, vendredi 17 juin 2017, à Enfidha (Sousse) deux éléments “takfiristes”.

L’un d’eux est recherché par la brigade des recherches et d’investigations de la Garde nationale d’El Mnihla, gouvernorat de l’Ariana, pour ” suspicion d’appartenance à une organisation terroriste”.

Le suspect recherché a été placé en garde à vue. Il a reconnu avoir adopté la pensée takfiriste et fait l’apologie de l’organisation terroriste Daech à travers des posts et vidéos sur les réseaux sociaux incitant au terrorisme.
Une enquête a été ouverte sur l’affaire.

par -

Les agents de la Caisse Nationale des Assurances Maladies (CNAM) et de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) à Sousse ont entamé, jeudi, une grève de deux jours (18 et 19 mai) pour revendiquer le renforcement de l’effectif au sein de ces établissements.
Selon Brahim Zoghlami, membre du bureau exécutif de l’Union Régionale de Travail, le personnel des caisses sociales est en régression continue ces dernières années à cause du départ de plusieurs agents à la retraite sans qu’ils soient remplacés.
Les protestataires, a-t-il ajouté, réclament également une retraite complémentaire conformément à l’accord en date du 8 octobre 2014, ainsi que la prise en charge de l’assurance maladie pour les retraités.
La grève a été décidée suite à l’échec de la réunion de conciliation tenue, mardi 16 mai, à Sousse, à cause de ce que Zoghlami qualifie  d'”absence de sérieux” de la part de l’administration dans l’examen des revendications soulevées.

par -

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a décidé jeudi d’opérer un remaniement partiel dans le corps des gouverneurs en vertu duquel le gouverneur de Tozeur Mounir Hamdi a été muté à Kairouan.
Selon un communiqué de la présidence du gouvernement, il a été également décidé la nomination des nouveaux gouverneurs suivants : 
– Adel Chlioui, gouverneur de Sousse, 
– Sami Ghabi, gouverneur de Kébili, 
– Saleh Mtiraoui, gouverneur de Tozeur.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux