Tags Posts tagged with "tarifs"

tarifs

par -

Selon plusieurs témoins, des chauffeurs de taxis, qui devraient être en grève, ont profité de ce mouvement et ont augmenté les tarifs. En effet, certains chauffeurs de taxis n’ont pas pu poursuivre leur mouvement de grève et ont choisi de travailler discrètement en exigeant d’être payés double.

Rappelons que les chauffeurs de taxis du Grand-Tunis entament depuis lundi 22 mai 2017, une grève générale qui se poursuivra aujourd’hui et demain.

Les taxistes dénoncent “l’indifférence et la dictature des autorités » à l’égard de leurs demandes. Ils ont exprimé leurs refus du principe de la pluralité syndicale dans le secteur des taxis, imputant au chef du gouvernement la responsabilité de ne pas défendre les intérêts des citoyens et la corruption qui touche le secteur.

par -

L’Organisation Tunisienne de Défense du Consommateur (ODC) a appelé le chef du gouvernement, Youssef Chahed à intervenir en urgence suite à l’augmentation des tarifs de l’électricité et du gaz comme déjà prévue dans le cadre de la loi de finances 2017.

Dans un même communiqué publié, mardi 17 janvier 2017, l’ODC n’a pas manqué d’exprimer son étonnement quant à cette décision, surtout avec la dégradation du pouvoir d’achat du citoyen.

par -
Le gouvernement a entamé la mise en œuvre de son plan visant l’augmentation des tarifs de l’électricité dans le cadre de la suppression

Le projet de budget de l’Etat pour 2017, propose l’augmentation des tarifs de l’électricité et du gaz, “à des taux raisonnables, respectant à la fois le pouvoir d’achat du citoyen et la compétitivité des entreprises”, mesure qui permettra de drainer des recettes d’une valeur de 175 millions de dinars (MD)”.
Il est à noter que les tarifs de l’électricité et du gaz avaient été maintenus inchangés, dans le Budget 2016.
Le mécanisme d’ajustement automatique des prix de vente au public (chaque trimestre) du Gasoil normal, Gasoil 50 et essence sans plomb, restera en vigueur en 2017. Cet ajustement ne devant pas dépasser 5% à la hausse ou à la baisse, des prix des hydrocarbures.
D’après le document du projet de budget, le rendement net des ajustements programmés pour 2017, sera de l’ordre de 152 MD.
L’ajustement automatique avait été décidé, le 19 mai 2016, lors d’un conseil ministériel restreint, et est entré en vigueur le 16 juillet 2016, par une baisse de 60 millimes, le litre de gasoil normal, 30 millimes/l de gasoil 50 et le maintien du prix de l’essence sans plomb, inchangé.

par -
Le transport de phosphates a repris

Le secrétaire d’Etat chargé des Mines, Hachem Hmidi, a déclaré qu’il a été décidé de réviser à la hausse les tarifs du transport du phosphate par voie ferrée.
La décision a été prise lors d’une réunion qui a eu lieu vendredi 9 septembre 2016 avec le ministre du Transport et les représentants de la CPG pour trouver une solution au problème du transport du phosphate par la voie ferrée « Les tarifs du transport d’une tonne de phosphate connaitront une très forte augmentation, en passant de 6.5dt actuellement à 20dt », a précisé le responsable lors d’une interview exclusive accordée à Africanmanager.

par -

Ahmed Ben Brahim, directeur d’Exploitation à la Société du Transport Commun des Voyageurs ‘’TCV’’, a annoncé lors de son passage ce lundi 8 août 2016 sur Mosaïque Fm, que le prix des tickets pour voyager à bord des bus du TCV, vont être majorés de 100 millimes. Et ce, à partir de lundi 15 août 2016.

Il a ajouté que le prix du ticket pour la linge Tunis-La Marsa sera désormais de 1d600 au lieu de 1d500.

par -

Le ministère du Commerce vient de fixer les nouveaux tarifs (minimum et maximum) de transport routier des marchandises pour le compte d’autrui. “Ces tarifs mis en application depuis le 21 juillet 2016, ont augmenté de 6% au profit des transporteurs routiers par rapport aux prix pratiqués l’année dernière”, a déclaré le directeur général de la Concurrence et des Enquêtes Economiques au ministère du Commerce, Mohamed Laîfa.
D’après le responsable, cette augmentation décidée en concertation avec la profession a pour objectif de permettre aux fournisseurs des services de transport routier des marchandises, de couvrir les augmentations salariales de leurs employés.
Le ministère du Commerce a fixé les tarifs minimum et maximum pour les camions semi-remorques et les camions poids-lourds, dont le poids autorisé dépasse 12 tonnes, à 130 dinars pour une distance parcourue de zéro à 30 km. L’augmentation pour un tarif minimum est estimée à 1,420 dinar pour chaque kilomètre supplémentaire et pour le tarif maximum, elle est estimée à 1,605 dinar pour chaque kilomètre supplémentaire.
En plus des tarifs de transport, le client est appelé à payer 75 dinars pour 6 heures de stationnement du véhicule à sa disposition. Au-delà de cette durée, il doit payer 150 dinars.
Le ministère a annoncé que les opérations de transport exceptionnel des produits subventionnés (huile, farine et autres…) et celles des carburants sont exceptées de cette augmentation

par -
Selon Mosaïque FM des nouvelles augmentations des prix du carburant ont été officiellement annoncées et ce à partir de mardi 04 novembre

Le ministre de l’Energie et des mines, Mongi Marzouk a annoncé lors d’un point de presse ce jeudi 14 juillet 2016 à la Kasbah, qu’après la mise en place du mécanisme de régulation des tarifs des produits pétroliers les tarifs du Gasoil et du Gasoil 50 ont été revus à la baisse.

En effet, le nouveau mécanisme a eu pour effet, une baisse de 60 millimes  du tarif du Gasoil et de 30 millimes du Gasoil 50 et une hausse de 40 millimes du tarif du super sans plomb.

par -

Le Journal officiel de la République tunisienne (JORT) a annoncé le 29 juin 2016 une augmentation des prix pour certaines procédures administratives. Voici les tarifs des procédures annoncées par le JORT :

*Signature légalisée : 0,750 d (avec le droit à 3 copies du document), 1,5 d (en service rapide)

*Copie conforme : 0,750 d (droit à 3 copies), 1,5 d (service rapide)

*Copie acte de naissance : 0,500 d, 0,750 d (service rapide)

*Copie acte de décès : 0,500 d

*Copie acte de mariage : 1,000 d

*Copie de décisions des collectivités locales : 5,000 d

*Extrait de naissance : 0,500 d

*Acte de décès : 0,500 d

*Acte de mariage : 1,000 d

*Extrait de décisions des collectivités : 5,000 d

*Contrat de mariage : 10,000 d

*Livret de famille : 10,000 d

par -
Le chef de district de la société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (Sonede) à Gabès

Le PDG de la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE), Mohamed Daheche, a mis l’accent sur l’importance d’augmenter les tarifs de l’eau potable.
Dans une déclaration exclusive accordée ce mercredi 20 avril à Africanmanager, il a précisé que la tarification actuelle ne permet pas de relever les défis rencontrés dont notamment la garantie de l’adduction en eau potable et la réalisation des objectifs fixés.
Le responsable a dans ce cadre noté que le coût d’un m3 d’eau potable a atteint au cours de 2015 environ 820 millimes alors que le prix de vente n’a pas dépassé 690 millimes.
L’appel de la Sonede vient à un moment où le dossier de la hausse des tarifs fait encore l’objet d’un examen à la présidence du gouvernement qui devrait appliquer cette hausse. “Il est temps d’augmenter les tarifs pour qu’on puisse réaliser les projets prévus et surtout maintenir l’équilibre financier de la Sonede”, a-t-il dit.

par -

Dans une déclaration accordée ce mercredi 13 avril à Africanmanager, le ministre de l’Agriculture, des Ressources en eaux et de la Pêche a indiqué qu’ « on est en train d’examiner la question relative à la révision à la hausse des tarifs de l’eau potable ».
En marge d’une rencontre sur ” les perspectives du secteur de légumineuses”, il a précisé qu’il a été décidé d’augmenter de les tarifs de l’eau potable distribués par la société nationale et ce à lors d’un conseil ministériel tenu à cet effet.
Le ministre a par ailleurs souligné que cette augmentation est une nécessité afin de mettre un terme aux pertes enregistrées par ladite société sans fixer une date précise pour cette la mise en application de cette mesure.

par -

Ridha Lahouel, ministre du commerce a déclaré que « les livres et les cahiers subventionnés » vont garder les mêmes prix, rapporte le quotidien « Assarih » dans son édition de ce jeudi 3 septembre.

La même source a jouté qu’il a y eu des réductions variant entre 5 à 10% sur les fournitures scolaires, à l’exception des cahiers, manuels subventionnés ainsi que les cartables.

Sur un autre plan, le ministre a assuré que les services de contrôle intensifieront le contrôle des fournitures scolaires, particulièrement au niveau des circuits du commerce parallèle

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux