L’Ordre des médecins justifie la mauvaise surprise d’hier

L’Ordre des médecins justifie la mauvaise surprise d’hier

par -

Le secrétaire général du Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM), Nazih Zghal, a déclaré, mercredi, que la dernière augmentation des tarifs des consultations médicales privées entrée en vigueur à compter du 1er juin courant n’a pas dépassé les 10 dinars.
Dans une déclaration à la TAP, Zghal a expliqué que l’augmentation des tarifs des consultations et des interventions médicales, qui font l’objet d’une révision tous les trois ans, a été approuvée lors de la dernière réunion périodique de l’Ordre des médecins et des syndicats des médecins de libre pratique, et qu’elle se situe entre 5 et 10 dinars, précisant que la fourchette des honoraires médicaux dans le secteur libéral demeurera inchangée jusqu’à 2022.

L’augmentation a été jugée “très raisonnable” par Zghal compte tenu du prix élevé de location des cabinets, de la cherté des équipements médicaux importés et de l’augmentation de la consommation d’énergie, notamment au cours des trois dernières années, ainsi qu’en raison de l’augmentation de l’imposition sur la valeur ajoutée à raison de 1%.
Zghal a, en outre, fait savoir que les tarifs des consultations nocturnes à domicile seront maintenus au double des tarifs ordinaires, conformément à la législation en vigueur, tandis que les tarifs des visites diurnes à domicile couteront une fois et demi la valeur des consultations ordinaires dans les cabinets.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire