La STEG passe dans une autre dimension grâce à ses nouvelles centrales

La STEG passe dans une autre dimension grâce à ses nouvelles centrales

par -

Dans une interview accordée ce vendredi 12 juillet 2019 à Africanmanager, le directeur général de la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG), Moncef Harrabi, a exprimé sa profonde joie et sa fierté suite aux considérables efforts faits par tous les agents de la STEG en matière de réparation rapide des dernières pannes qui ont été signalées dans plusieurs régions du pays du fait de la forte hausse de la demande en électricité. L’entreprise publique doit ces performances aux nouvelles centrales électriques de Mornaguia, Borj El Amri et Radès.

« Nous avons enregistré, depuis mardi 9 juillet 2019, pour la première fois, un record de consommation d’électricité, avec un pic de 4250 mégawatts contre 4025 mégawatts durant la même période de l’année dernière. Cet été, toutes les mesures sont donc prises pour assurer la continuité de la fourniture de l’électricité sur tout le territoire tunisien » a –t-il dit.

Et de préciser que ce record de consommation est du à une sur-utilisation des climatiseurs suite à la vague de chaleur qui s’est installée en Tunisie depuis quelque temps. La STEG avait prévu un pic de 4200 mégawatts durant cet été. Cette surconsommation a été gérée avec succès grâce notamment aux deux centrales électriques de Borj El Amri et de Radès qui viennent d’entrer en activité.

Le responsable n’a pas manqué d’appeler les citoyens à maîtriser leur consommation en énergie, particulièrement de 11h à 15h et à régler la température du climatiseur à 26°c. Il a, en outre, précisé que l’énergie totale cumulée qui a atteint 5076 mégawatts a également permis de faire face à la demande.

De gros projets sont prévus !

En ce qui concerne les gros projets qui ont été programmés par la STEG, Harrabi a affirmé que plusieurs stations de transformation de l’électricité entreront en service dans plusieurs régions internes du pays et ce avant l’été de l’année 2020.

Il y a aussi les projets d’installation de stations photovoltaïques dans les gouvernorats de Tataouine, Tozeur, Sidi Bouzid, Gafsa et Kairouan et à Djebel Sidi Abderrahman (gouvernorat de Nabeul) et Jebel Tebaga (gouvernorat de Kébili)….

Et de préciser que des études approfondies ont été menées afin d’assurer le bon fonctionnement de ces stations, ce qui permettra de servir tous les citoyens dans les meilleures conditions.

Le directeur général de la STEG a assuré que le prix de l’électricité en Tunisie est moins cher que celui du Maroc et de la Mauritanie.

Il a précisé qu’en Tunisie, on produit de l’électricité avec un coût réduit et que nous figurons dans les rangs des 20 premiers pays en matière de production d’électricité, étant donné que la STEG utilise la haute technologie et des outils très modernes.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire