19 C
Tunisie
lundi 30 novembre 2020
Accueil Actualités Nabeul: Des projets environnementaux de plus de 120 millions de dinars

Nabeul: Des projets environnementaux de plus de 120 millions de dinars

Le coût total des projets environnementaux, qui seront réalisés dans le gouvernorat de Nabeul avant la fin de l’année 2020 et au cours de l’année 2021, va dépasser 120 millions de dinars, a indiqué le ministre de l’Environnement et des Affaires locales par intérim, Chokri Belhassen.
Il a ajouté lors de la tenue du conseil régional de l’environnement dans le gouvernorat de Nabeul que ces projets consistent, essentiellement, en des interventions dans le domaine de l’assainissement et que l’assainissement de la ville de Takelsa sera parmi les projets les plus importants qui verront le jour prochainement après le déploiement des efforts pour surmonter tous les obstacles enregistrés pour sa réalisation.
Et de préciser que des fonds de 25 millions de dinars ont été alloués pour le financement et la réalisation du projet Takelsa dans le cadre du recyclage des dettes tunisiennes auprès des pays frères et amis.
Evoquant la décharge régionale contrôlée des déchets à Ain El Rahma (délégation Menzel Bouzalfa), Belhassen a souligné qu’elle connaitra prochainement une série d’interventions pour améliorer la gestion des déchets.
Il a avancé, en outre, que des sessions de travail seront organisées pour surmonter les difficultés qui entravent la réalisation de deux centres de collecte et de transformation des déchets à Kélibia et Takelsa.
Le ministre de l’environnement par intérim a fait savoir qu’un budget d’un million de dinars a été mobilisé pour aménager les parcs et espaces verts dans la plupart des régions de la République afin d’éviter la « situation désastreuse » de ces espaces.
En ce qui concerne la protection du littoral tunisien contre l’érosion, il a noté qu’environ 200 km du littoral sont menacés d’érosion nécessitant une intervention pour le protéger, ajoutant que les estimations indiquent la nécessité de mobiliser plus de 1000 millions de dinars pour intervenir dans plusieurs gouvernorats côtiers dont le gouvernorat de Nabeul.
Dans le même contexte, il a avancé qu’une étude de protection du littoral du gouvernorat de Nabeul (de Béni Khiar à Yasmine Hammamet) sur une longueur de 30 km a été lancée après avoir alloué un budget de 750 mille dinars. Il a fait savoir que les résultats de cette étude scientifique et technique seront adoptés pour rechercher des fonds au profit de ce projet important et vital.
Belhassen a, également, indiqué que le taux d’avancement des interventions de protection et de réaménagement de la plage de Soliman a atteint 92%, rappelant que des fonds d’environ 90 millions de dinars ont été mobilisés, à cette fin dans le cadre de la coopération tuniso-allemande.

- Publicité-

1 COMMENTAIRE

  1. Il serait bien d’installer une usine de traitement et de valorisation de déchets ce qui éviterait le stockage plein air et l’enfouissement.Certaines entreprises installent des usines en Afrique et permettent de valoriser en électricité ou en engrais

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

105,478FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,378SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles