AccueilActualitésPoint de « chambre noire » au ministère de l’Intérieur, affirme son...

Point de « chambre noire » au ministère de l’Intérieur, affirme son porte-parole

Le porte-parole officiel du ministère de l’Intérieur, Sofiène Zaag, a catégorique nié lundi l’existence d’une « chambre noire » au sein du département comme l’avait soutenu le collectif de défense des martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi.

- Publicité-

Dans une déclaration à TAP, il a indiqué que les archives et tous les documents administratifs sont conservés conformément aux procédures et lois en vigueur auprès d’une administration centrale dédiée.

Il a ajouté qu’il a été procédé au placement en toute sécurité de tout ce qui a été saisi dans le cadre de l’affaire dans laquelle est poursuivi le nommé Mustapha Khedhr, et ce en coordination avec le ministère public près le tribunal de première instance de Tunis 1.

Le porte-parole a affirmé que les services du ministère de l’Intérieur se tiennent à la disposition de la justice pour lui communiquer tous les documents requis comme le stipulent les procédures et les lois en vigueur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,440SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles