AccueilLa UNEPromochimica, une entreprise à la « situation financière inquiétante », témoigne Unimed

Promochimica, une entreprise à la « situation financière inquiétante », témoigne Unimed

Promue par un groupe d’investisseurs italiens opérant dans le secteur pharmaceutique, ainsi que le fonds d’investissement libyen Lafico Tunisia, le laboratoire tunisien Unimed, l’Arab Tunisian Development (ATD) Sicar avec 8,714 MDT (chiffre ATB 2021), Al Baraka Bank et North Africa International Bank (NAI Bank), la société Promochimica Tunisia est née en 2021.

Implanté dans la zone industrielle de Béja sur un terrain d’une superficie de 23.943 m², le projet de production de principes actifs API (Active Pharmaceutical Ingrédient) assurerait 90 postes d’emplois à son démarrage. « Le chantier démarrera lundi 14 février 2011, pour une entrée en exploitation prévue pour juillet 2012 », avait alors annoncé à la presse Giuseppe Caiozzo, consultant de la société Prochimica lors d’un point de presse, tenue le 11 février 2011 au siège de l’International Maghreb Merchant Bank (IMBank).

Selon Nasreddine Dekli, qui était senior manager à cette banque d’affaires, le total de l’investissement était de 20 millions d’euros, soit 38,8 millions de dinars, financé à hauteur de 70 % par des fonds propres et 30 % par des crédits bancaires.

Le choix de l’implantation de ce projet, qui serait le premier de son genre dans la région MENA, aurait été motivé par la disponibilité d’une « main d’œuvre locale à coûts bas, et les avantages fiscaux », comme le disait Margiotta en 2014 à l’occasion du TIF, et la proximité du marché européen.

« C’est une industrie créatrice de richesse, qui devait assurer à la Tunisie plus d’indépendance de producteurs asiatiques comme l’Inde et la Chine », promettait alors le directeur de l’usine, l’Italien Salvatore Margiotta.

Nous avons essayé d’entrer en contact avec cette entreprise pour comprendre ses difficultés, mais son numéro de téléphone affiché sur son site restait silencieux.

–          Une situation inquiétante pour ses actionnaires

Et c’est  justement de ces difficultés  qu’a  parlé l’un des actionnaires , étant coté  en bourse et sa participation au capital de « Promochimica » menacée. La société « Unimed » détient  une participation de 17,51% dans le capital de la société Prochimica pour une valeur nette comptable de 7, 762.6 MDT, et une avance en compte courant sur ladite société pour un montant de 910, 923 mille DT.

Selon le commissaire aux comptes d’Unimed, « Promochimica a convoqué le 17 octobre 2019 une AGO afin de délibérer sur la situation économique et financière actuelle de la société et ses perspectives » et précise que « la situation financière est inquiétante suite aux pertes cumulées depuis sa création et au vu des dernières données financières disponibles ». Qui plus est, « Promochimica n’a toujours pas arrêté ses états financiers au titre de l’exercice 2017. Par ailleurs, aucune autre information sur l’évolution de la situation financière de ladite société ne nous a été transmise lors de la réalisation des travaux de la revue limitée objet du présent rapport. De ce fait, et face à la détérioration de la situation financière de la société Prochimica, nous estimons que les engagements financiers au niveau des états financiers de la société « Unimed » au titre de la société Promochimica devraient faire l’objet d’une provision pour dépréciation couvrant la totalité de leur montant ».

Le management d’Unimed ne semble pas être du même avis, et ne l’a pas fait. Auquel cas, il n’aurait pas pris au sérieux la remarque de ses commissaires aux comptes, qui évoquait la « situation financière inquiétante » d’une entreprise qui ne publie rien de ses états financiers depuis 5 ans !

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,018SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -