AccueilActualitésRadhia Nasraoui stoppe sa grève de la faim

Radhia Nasraoui stoppe sa grève de la faim

L’avocate et militante des droits de l’Homme, Radhia Nasraoui, a suspendu, jeudi, sa grève de la faim entamée le 11 juillet dernier pour réclamer une réponse convaincante sur la sécurité de Hamma Hammami, son mari et porte-parole du Front populaire.
Dans une conférence de presse, Radhia Nasraoui a expliqué que sa décision de suspendre la grève de la faim intervient suite à la demande de plusieurs composantes de la société civile qui, a-t-elle dit, ont dit craindre pour son état de santé.
« Je suis convaincue que mon message est parvenu à l’opinion nationale et internationale », a-t-elle déclaré.

- Publicité-

Elle a, par ailleurs, précisé que sa grève de la faim, observée depuis 45 jours, a été décidée pour « défendre son droit et le droit de sa famille à la paix et à la vie, surtout que les menaces contre Hamma Hammami étaient sérieuses et connues par les autorités officielles ».
D’après elle, le refus des autorités officielles de fournir une réponse sur les menaces qui pèsent sur Hamma Hammami prouve que « la décision de lever la protection est une décision politique ».
La vraie cible, selon elle, est « le Front populaire qui a déjà perdu deux de ses fondateurs », dans une allusion aux martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi.
Cette question, a-t-elle ajouté, a aussi montré que « la coalition gouvernementale a une tendance au despotisme et menace les acquis de la révolution, dont en premier la liberté qui a été arrachée par le peuple tunisien ». Elle a appelé à « ne laisser aucune chance à un éventuel retour en arrière ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,579SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles