AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelRéférendum 2022: Près de 7 millions d'électeurs inscrits au registre électoral

Référendum 2022: Près de 7 millions d’électeurs inscrits au registre électoral

Le conseil de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a annoncé, vendredi, lors de sa réunion, que le nombre des personnes inscrites au registre électoral et éligibles au vote au référendum du 25 juillet 2022 atteint les 6 millions 940 mille et 579 électeurs, selon la dernière mise à jour du registre réalisée par l’Instance en décembre 2021.

Le nombre d’électeurs inscrits, lors de la dernière opération d’inscription élargie sur les listes électorales de 2019, était de l’ordre de 7 millions et 74 mille électeurs. En revanche, le nombre de ceux inscrits au registre électoral, établi le 31 décembre 2021, est de 7 millions et 7 mille électeurs, après soustraction du nombre des personnes décédées.
Ce nombre sera revu à la baisse, soit 7 millions, après la soustraction des sécuritaires et des militaires qui ne sont pas concernés par le référendum.

Le président de l’ISIE, Farouk Bouasker, a déclaré, lors de cette réunion, que la nouvelle composition de l’instance regroupe « des personnes compétentes bénéficiant d’une grande expérience, particulièrement en ce qui concerne le processus électoral ».

Des compétences juridiques dans différentes spécialités font aussi partie de la nouvelle composition du conseil de l’Instance, a-t-il ajouté.

Farouk Bouasker a, par ailleurs, souligné que les nouveaux membres de l’ISIE sont attachés à leur indépendance et à celle de l’instance. Ils sont également déterminés à agir dans le cadre de la loi et des institutions de l’Etat, « dans un souci d’appliquer la loi à tous sans aucune exception ».

« Les membres ont accepté d’endosser cette responsabilité, non pas en raison d’une volonté d’y rester pendant quatre ans, contrairement à ce que certains veulent faire croire, mais poaccomplir ce devoir », a-t-il dit.

De son côté, Sami Ben Slama, membre de l’ISIE, a indiqué que la difficulté principale à laquelle est confrontée l’instance n’est pas autant la mise en place du calendrier électoral mais de prouver l’indépendance des membres du conseil et de son corps exécutif.

Il a, par ailleurs, rappelé que « les élections ne sont pas un simple événement politique, mais un événement national capital dont la réussite doit être au rendez-vous ».

La nouvelle composition de l’ISIE avait prêté serment le 9 mai, au palais de Carthage, devant le président de la République, Kaïs Saïed, après la publication au JORT du décret présidentiel n°459 portant nomination des membres de l’ISIE.

- Publicité-

1 COMMENTAIRE

  1. Contrairement à ce qu’ils pensent ces menteurs pricipalement les bandits de la période 2010 qui ont volé l’argent du peuple et détruit l’économie du pays pour dénigrer les nouveaux membres de l’ISIE en semant le doute dans less prochaines élections en matière de légitimité, les élections seront transparentes et légitimes. Il ne faut pas refaire la même erreur que la consultation nationale par manque d’information et de sensibilisation des tunisiens. Les membres doivent expliquer aux participants du reférandum le comment et quels sont les rubriques du Référum. Il faut que ça soit facile à comprendre donc facile à expliquer. Ceci demande des personnes qui ont cette qualité, un programme ou une campagne de sensibilisation doit être bien établi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,003SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -