AccueilActualitésSalah Ben Youssef annonce de très bonnes nouvelles pour les PME

Salah Ben Youssef annonce de très bonnes nouvelles pour les PME

Le ministre de l’Industrie et des petites et moyennes entreprises, Salah Ben Youssef a annoncé, vendredi, la mise en œuvre de l’avantage de prise en charge par l’Etat de la différence entre le taux d’intérêt des crédits d’investissement et le taux moyen du marché monétaire dans la limite de trois points pour les crédits octroyés par les banques et les établissements financiers au profit des petites et moyennes entreprises(PME),
Ben Youssef a souligné à l’occasion de la tenue de la commission chargée de la gestion de cet avantage pour examiner les 20 dossiers déposés, que ce mécanisme permettra de réduire le coût d’intérêt pour les PME, et ce, dans le cadre de la politique de l’Etat, visant à limiter les impacts économiques et sociaux de la pandémie Covid-19.
Une plateforme a été développée en vue de réduire les complications bureaucratiques, et ce, par la numérisation de toutes les phases des opérations de traitement des fichiers, du dépôt du fichier jusqu’à l’attribution de l’avantage, a-t-il précisé.
De son coté, la directrice générale de la promotion des PME au ministère de l’Industrie, Malika Krit a expliqué que cette avantage s’applique aux crédits d’investissement accordés depuis janvier 2019 et jusqu’à fin décembre 2020 et que la marge bénéficiaire appliquée par les banques et les établissements financières ne dépasse pas 3,5%.
Elle a souligné en outre, que les entreprises qui peuvent bénéficier de cet avantage sont celles dont le coût d’investissement, y compris les investissements de création et d’extension, se situe entre 150 mille dinars et 15 millions de dinars y compris le fonds de roulement. Les secteurs liés aux activités financière et commerciale, des hydrocarbures et des mines, de la promotion immobilière ne sont pas concernées par cette mesure.
« Les banques ont réagi pour développer ce mécanisme, surtout qu’il s’agit d’un avantage incitant les entreprises à développer leur production et leur compétitivité », a encore affirmé la responsable.
Elle a appelé, ainsi, toutes les entreprises qui répondent aux conditions de cet avantage, à contacter la banque qui a approuvé le crédit à l’investissement et a déposé sa demande pour que le ministère accélère le décaissement des montants relatifs à cette mesure.
A rappeler qu’un décret gouvernemental n° 2019-1178 du 24 décembre 2019 et un circulaire de la BCT aux banques et aux établissements financières n °2020-04 du 24 février 2020 ont été publié pour fixer les conditions et modalités de déblocage des montants relatifs au bénéfice de l’avantage de prise en charge par l’Etat de la différence entre le taux d’intérêt des crédits d’investissement et le taux moyen du marché monétaire dans la limite de trois points pour les crédits octroyés par les banques et les établissements financiers au profit des PME.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,439SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles