12 C
Tunisie
jeudi 25 février 2021
Accueil Actualités SYNAGRI: Karim Daoud et Faouzi Zayani revendiquent chacun la présidence de l'organisation...

SYNAGRI: Karim Daoud et Faouzi Zayani revendiquent chacun la présidence de l’organisation agri

Le président du Syndicat des Agriculteurs de Tunisie (Synagri), Karim Daoud a démenti, jeudi, l’information selon laquelle, son vice-président Faouzi Zayeni l’aurait succédé à la tête de cette organisation.
« En mon nom et en celui des membres du bureau exécutif, je démens formellement, la nomination de Faouzi Zayani à la tête du Synagri  » a souligné Karim Daoud dans une déclaration à l’agence TAP.
Et d’ajouter qu’un conflit interne au sein du bureau exécutif est à l’origine de cette situation, dénonçant  » la tentative de Faouzi Zayeni de renverser sa légitimité, en tant que président du Synagri. ».
D’après Zeineb Mensi, membre du bureau exécutif du Synagri, une plainte sera déposée demain vendredi, auprès du procureur de la République, contre Fouzi Zayani, pour s’être introduit par effraction dans le bureau de l’organisation et s’approprier le bureau .
Selon Mensi, Faouzi Zayeni « a piraté le compte officiel du syndicat, à partir duquel, il a transmis le communiqué relatif à sa nomination, aux médias dont l’agence TAP qui avait reçu uée à recevoir toute l’actualité du Synagri depuis ce compte.
D’après ses propos, « il ne s’agit de la première tentative de Zayani de renverser un président, expliquant qu’il a eu déjà recours à la même pratique, lorsqu’il était à l’Union Tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche (UTAP) ».
Contacté par l’agence TAP, Faouzi Zayeni a réaffirmé sa nomination à la tête du Synagri, faisant savoir que 6 sur 11 membres du bureau exécutif ont décidé, à la date du 20 mai dernier, de retirer la confiance à Karim Daoud.
« Cette décision intervient suite à une série de dépassements administratifs commis par Daoud, précisant qu’une démarche judiciaire sera intentée incessamment contre lui .
Interrogé par l’agence TAP sur la nature de ces dépassements, Zayani a refusé de donner plus de précisions, affirmant que les détails seront communiqués ultérieurement.
D’après Zayani, Karim Daoud continue  » à mener une politique de fuite en avant malgré la décision de lui retirer la confiance », soulignant qu’il n’a plus le droit de briguer un autre mandat ».

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,421FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles