AccueilActualitésTunisie : 38 entreprises vont mieux, grâce au dispositif COM-TEXHA

Tunisie : 38 entreprises vont mieux, grâce au dispositif COM-TEXHA

La première phase du projet d’appui à la compétitivité de la chaîne de valeur du secteur textile et habillement (COM-TEXHA) a été clôturée, jeudi, à Tunis.
Le responsable national du projet Naceur Bouyahia a fait savoir que 38 entreprises bénéficient de ce projet. Ainsi 12 entreprises sous traitantes ont développé, au cours de la première phase, de nouvelles collections.
Parmi ces entreprises, a-t-il avancé, une entreprise a créé, pour la première fois, sa propre marque et a ouvert deux boutiques de prêt-à-porter respectivement à Sfax et à Sousse.

- Publicité-

Bouyahia a ajouté que cette première phase a permis de former 26 responsables d’achat dans le sourcing, l’emploi de 50 nouveaux jeunes diplômés à travers l’initiation BTS chef de produit et le développement d’une licence co-construite en lingerie.
Et d’ajouter qu’une dizaine d’entreprises ont trouvé de nouvelles sources d’approvisionnement, outre le développement d’une base de données des fournisseurs, la création de 6 nouvelles marques, le développement de 19 collections et la création de consortium d’achat pour la filière lingerie.

Le responsable a précisé que quatre entreprises concurrentes achètent, aujourd’hui pour la première fois, en bloc, outre la création de showrooms de sourcing, soit des espaces d’exposition permanents en Tunisie qui regroupent les fournisseurs locaux et internationaux.
Le projet a également permis l’exploration de quatre nouveaux marchés, à savoir le Danemark, l’Espagne, le Suède et les Pays Bas et d’auditer huit entreprises en Dénim, selon Bouyahia.
L’objectif, a-t-il, indiqué est d’assurer la montée en gamme des entreprises, d’aider les entreprises à développer les sources d’approvisionnement et les accessoires, car auparavant les entreprises tunisiennes s’approvisionnaient, seulement, auprès de la Turquie. Aujourd’hui on a identifié l’Egypte comme source d’approvisionnement avec un bon rapport qualité/prix, a-t-il encore dit.

Il a fait savoir, par ailleurs, que la deuxième phase du projet qui s’étale sur 4 ans consiste en un projet global regroupant 5 pays, à savoir la Tunisie, le Maroc, l’Egypte, le Kazakhstan et le Tadjikistan avec un focus sur l’environnement du business, à travers le développement d’une stratégie du textile et le renforcement de la capacité des structures d’appui afin de présenter un meilleur service aux entreprises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,576SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles