Un gros défi pour le prochain gouvernement

Un gros défi pour le prochain gouvernement

par -

Au cours du mois de juin 2019, la production industrielle a enregistré une baisse de 4,3%, par rapport à la même période de l’année écoulée, à l’heure où elle a enregistré une hausse dans certains secteurs (l’industrie des matériaux de construction céramique et verre, les mines, l’industrie du caoutchouc et des plastiques…), selon les données fournies vendredi par l’Institut National de la Statistique (INS).
Le recul de la production est principalement du à la baisse enregistrée dans les secteurs de l’énergie (-9,8%), de l’industrie mécanique et électrique (-2,2%) et des industries du textile/habillement et du cuir (-5,2%), de l’industrie chimique (-6,5%) ainsi que du raffinage du pétrole (-66,7%).
En revanche, la production industrielle était en hausse dans le secteur de l’industrie des matériaux de construction, céramique et verre (+8,3%) et le secteur de production et distribution d’électricité et d’eau (+9,0%).
De même, la production a enregistré une hausse dans le secteur des mines (+16,0%) et de l’industrie du caoutchouc et des plastiques (+9,3%).

//Baisse de la production industrielle de 3,6% durant les six premiers mois de 2019
Durant les six premiers mois de l’année 2019, la production industrielle a enregistré une baisse de 3,6%, par rapport à la même période de l’année 2018.
Cette diminution est expliquée par la baisse de la production dans les secteurs de l’énergie (-8,5%), des industries mécaniques et électriques (-1,4%) et des industries du textile/habillement et du cuir (-2,4%).
De même, la production a enregistré une baisse dans le secteur de l’industrie agroalimentaire (-7,1%) suite à la baisse de la production d’huile d’olive en début de l’année et le secteur du raffinage du pétrole (- 60,7%).
Par ailleurs, la production industrielle a enregistré une augmentation dans les secteurs de l’industrie chimique (+4,0%), de la production et de la distribution d’électricité et d’eau (+2,6%) et des mines (+13,8%).

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire