16 C
Tunisie
lundi 25 janvier 2021
Accueil Actualités Tunisie : Du nouveau dans la lutte contre la grippe

Tunisie : Du nouveau dans la lutte contre la grippe

Le projet  » Renforcement du programme de la surveillance et de lutte contre la grippe en Tunisie  » vise à améliorer la sécurité sanitaire du citoyen tunisien, a affirmé mardi la directrice générale de la santé, Nabiha Borsali Falfoul.
Intervenant lors d’une conférence tenue au siège de l’institut Pasteur de Tunis pour présenter ce projet, Falfoul a ajouté que l’objectif principal de la réalisation de ce travail est d’améliorer la qualité des données et partager l’information de surveillance pour prendre des décisions judicieuses en matière de santé.
 » Cette réunion, qui jalonne cinq ans de travail collaboratif entre des structures tunisiennes multidisciplinaires et qualifiées, entre dans le cadre d’un partenariat solide avec des instances internationales de santé dont le centre américain de contrôle des maladies (US-CDC) et l’organisation mondiale de la santé (OMS) « , a-t-elle dit.

- Publicité-

La finalité de la mise en place de ce projet est de pouvoir bénéficier dès la prochaine saison grippale, d’un système d’information partagée en temps réel, a souligné Falfoul, rappelant à ce propos que l’usage des antibiotiques chez les patients atteints d’une grippe s’élève à 52%.
La valeur de ce projet de renforcement du système national de surveillance de la grippe réside dans son approche selon le principe  » Shared leadership  » qui se base sur le partage de la responsabilité entre les centres de contrôle des maladies, les laboratoires et la direction des soins de santé de base (DSSB), a-t-elle signalé.
La démarche adoptée pour la réalisation de ce projet a été basée sur l’évidence scientifique, le suivi minutieux et la traçabilité pour améliorer la qualité de l’information, la mise en réseau des différents intervenants par une plateforme électronique qui accélère le partage et l’utilisation optimale des données ainsi que la détection précoce des épidémies et des pandémies, a-t-elle encore dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,043FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles